Infos du jour Infos du jour

07-02-2017

Le projet de train à grande vitesse entre Prague et Dresde au cœur des discussions entre Bohuslav Sobotka et le ministre-président de Saxe

La Saxe souhaite que le projet de ligne de chemin de fer à grande vitesse entre Prague, Dresde et Berlin soit une des priorités de la planification des infrastructures de transports en Allemagne. C'est du moins ce qu'a déclaré le ministre-président de Saxe, Stanislaw Tillich, après sa rencontre, ce mardi à Prague, avec le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka. Lundi, le Premier ministre Sobotka avait annoncé la création d’un groupe de travail composé de représentants de trois ministères et chargé de préparer le projet en question, ainsi que celui d’un train à grande vitesse entre Prague et Břeclav, non loin de Vienne. Les travaux de réalisation des deux lignes de chemin de fer pourraient commencer à l’horizon 2030.

A Prague, les deux hommes politiques ont discuté également de leur stratégie de lutte contre le trafic de la pervitine et le trafic de voitures dans les régions proches de la frontière entre la République tchèque et la Saxe. Selon Stanislaw Tillich, la coopération entre la police tchèque et les forces de l'ordre allemandes s'avère réussie car elle mène à une baisse du nombre de crimes récensés.

Détournement de fonds européens : l’ancien sénateur Alexandr Novák peut être extradé vers la République tchèque

Soupçonné de corruption et arrêté, fin décembre 2016, par la police allemande à Francfort, l’ancien sénateur tchèque du Parti civique démocrate (ODS) Alexandr Novák possède la citoyenneté allemande. L’information a été communiquée par l’agence de presse ČTK. Ce mardi, les autorités tchèques et allemandes ont confirmé qu’il était possible d’extrader l’ancien sénateur vers la République tchèque conformément au mandat d’arrêt européen. Alexandr Novák fait partie des 24 personnes accusées, à la fin de 2016, de détournement d’argent issu des fonds européens. L’affaire concerne en particulier les activités du Programme opérationnel régional (ROP) pour le nord-ouest du pays. Cet organisme, chargé de la gestion des fonds européens, est associé depuis 2010 à toute une série de malversations. Les personnes poursuivies le sont au titre de plusieurs chefs d'accusation, notamment pour crime grave portant atteinte aux intérêts financiers de l'Union européenne au profit d'une organisation criminelle.

Justice : Andrej Babiš n’a pas collaboré avec la police secrète communiste

La Cour suprême slovaque a confirmé le verdict selon lequel le ministre tchèque des Finances, Andrej Babiš, n’avait pas collaboré avec la police secrète communiste dans les années 1980. Le tribunal a ainsi rejeté l’appel de l’Institut slovaque de la mémoire nationale (ÚPN), a fait savoir son porte-parole Boris Urbančík. D’après l’ÚPN, le jugement en faveur de l’homme d’affaire d’origine slovaque a été basé sur l’absence de preuves causée par le fait que les agents impliqués dans l’affaire avaient été liés par un accord de confidentialité. De son côté, Andrej Babiš, dont le nom figure sur la liste des collaborateurs de la police politique, dit que lorsqu’il travaillait pour la société d’exportation Petrimex, il a été contacté par la StB. Le milliardaire refuse toutefois une quelconque collaboration consciente.

Les exportations tchèques ont atteint un niveau record en 2016

En 2016, les exportations des entreprises tchèques ont atteint le volume record de 3 970 milliards de couronnes (près de 147 milliards d’euros), soit une hausse de 2,3 % sur un an. D’après l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ) qui a publié ces données, l’économie tchèque est de plus en plus dépendante des exportations vers l’Union européenne ; 83,6 % des échanges s’effectuaient avec les autres pays membres au cours de l’année dernière. Près de 32 % des exportations tchèques ont été destinées à l’Allemagne, soit une augmentation de 3 % par rapport à l’an 2015. Les exportations ont augmenté aussi avec l’Autriche (6,4 %) et la France (3,9 %). Elles ont chuté en revanche avec la Russie (5 %) et la Slovaquie (4,2 %). Le volume des importations de la République tchèque a pour sa part baissé de 2,3 % sur un an.

La production industrielle a augmenté de près de 3 % en 2016

La production industrielle, qui demeure le principal facteur de la stabilité et du développement économique de la République tchèque, a enregistré une hausse de 2,9 % en 2016. L’information a été annoncée ce mardi par l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ). Selon les analystes, cette augmentation s'explique principalement par une croissance dans le secteur automobile, dont l’économie tchèque est très dépendante, mais aussi dans la production de métaux et dans la fabrication des produits en caoutchouc et en plastique. L’année dernière, la croissance de l’industrie tchèque a légèrement ralentie par rapport à 2015 où la production industrielle a augmenté de 4,5 %.

Vladimír Kučera et Petr Honzejk lauréats du Prix du journalisme Ferdinand Peroutka

Vladimír Kučera et Petr Honzejk ont reçu, lundi, à Prague, les prestigieux prix journalistiques Ferdinand Peroutka. Commentateur et scénariste de télévision, Vladimír Kučera anime, ces dernières années, une émission de la Télévision tchèque « Historie.cs », consacrée aux grands moments de l’histoire tchèque et tchécoslovaque depuis 1918. Petr Honzejk, quant à lui, s’est fait remarquer en tant que commentateur du quotidien économique Hospodářské noviny. Les Prix Ferdinand Peroutka ont été lancés en 1995 par un groupe de personnes proches de Ferdinand Peroutka, grande personnalité du journalisme tchèque du XXe siècle, devenu premier rédacteur en chef de la section tchécoslovaque de Radio Europe Libre en 1950, lors de son exil à New York.

Météo

Aucun changement n’est prévu pour ce mercredi, jour de la fête des Milada. Le ciel est couvert sur l’ensemble du territoire tchèque, avec des chutes de neige qui restent possible notamment dans la partie nord-est du pays. Les températures vont de -4 à 0 °C pour les maximales et peuvent baisser en-dessous des -7 °C à compter de 1000 mètres d’altitude.

07-02-2017