Infos du jour Infos du jour

30-01-2017

Au sommet informel de l'UE à Malte, Bohuslav Sobotka veut parler immigration

Le gouvernement tchèque a défini ce lundi le mandat du premier ministre Bohuslav Sobotka pour le sommet informel des dirigeants du l'Union européenne de vendredi à Malte. Pour le social-démocrate, la priorité consistera à évoquer la lutte contre les passeurs illégaux ainsi qu'à travailler au renforcement de la coopération avec les pays d'Afrique du Nord, et en particulier avec la Libye, avec l'objectif de faire face à l'immigration illégale. Avec le sommet de La Valette, les dirigeants européens entendent également discuter de l'avenir de l'Union européenne, à la suite de la rencontre de Bratislava de septembre dernier. Il s'agira de préparer le sommet de Rome en mars, qui marquera le 60e anniversaire de la signature du traité de Rome. A Malte, Bohuslav Sobotka doit aussi participer à une rencontre en marge du sommet avec ses homologues du groupe de Visegrád.

Bohuslav Sobotka salue les vingt ans de la Déclaration tchéco-allemande

Le premier ministre Bohuslav Sobotka participait ce lundi matin à une conférence donnée à l'occasion du vingtième anniversaire de la signature de la Déclaration tchéco-allemande, un document à travers lequel les deux pays ont décidé d'enterrer leurs différends historiques. D'après le chef du gouvernement tchèque, ce texte a permis de créer une confiance mutuelle entre les deux Etats, confiance sur laquelle ils devraient désormais s'appuyer pour apporter des réponses communes aux défis auxquels l'Europe et le monde sont confrontés. Le social-démocrate a également déclaré que les relations entre l'Allemagne et la République tchèque, qui s'opposent pourtant sur la question de l'accueil des réfugiés, n'avaient jamais été bonnes dans l'histoire. Il s'agit selon lui d'entretenir ces bonnes relations qui ne sont pas "une évidence". La Déclaration tchéco-allemande a été signée le 21 janvier 1997 à Prague par le premier ministre tchèque de l'époque Václav Klaus et par le chancelier allemand Helmut Kohl.

Le ministère des Finances table sur une croissance de 2,6% cette année

Le ministère des Finances a présenté ce lundi une actualisation de ses prévisions macroéconomiques pour cette année : la croissance devrait s'établir à 2,6%. C'est légèrement mieux que l'estimation précédente, au mois de novembre, qui tablait sur une augmentation du PIB tchèque de 2,5%. En 2018, la croissance devrait ralentir modérément et pourrait atteindre 2,4%. L'économie tchèque devrait être portée par la consommation intérieure et par un renouveau des investissements, à la fois des entreprises et du secteur public. Le ministère revoit également à la hausse l'inflation pour cette année. Les prix à la consommation devraient finalement croître de l'ordre de 2% et non pas de 1,2% comme cela était précédemment estimé. Le niveau de chômage, actuellement très faible, devrait stagner durant les deux prochaines années.

Santé : un amendement pour rembourser davantage les médicaments pour les enfants et les seniors

Les médicaments pourraient être davantage remboursés pour les personnes âgées et pour les enfants. C'est ce que prévoit un amendement à la loi sur l'assurance maladie validé ce lundi par le gouvernement. Si les parlementaires votent en faveur de ce texte, le seuil au-delà duquel les médicaments sont remboursés passerait de 2 500 à 1 000 couronnes (de 92 à 37 euros environ) pour les personnes âgées de moins de 18 ans et celles âgées de plus de 65 ans. Le gouvernement n'est en revanche pas parvenu un accord sur le projet de modifier certaines règles concernant l'insémination artificielle. La ministre du Travail et des Affaires sociales Michaela Marksová souhaitait que les conditions de remboursement de cette opération soient étendues. Son collègue de la Santé, Miloslav Ludvík, estime que la mesure coûterait trop chère. Une commission de son ministère doit désormais donner un avis sur la question.

La Société tchèque des chemins de fer (ČD) a transporté 171,5 millions de passagers en 2016

La Société tchèque des chemins de fer (České dráhy-ČD) a transporté 1,8 million de passagers en plus l'an dernier par rapport à 2015. Au total, 171,5 millions voyageurs, un chiffre record ces huit dernières années, ont utilisé les trains de la compagnie en 2016. La croissance du nombre de passagers a été notable dans les liaisons moyenne distance entre les principales villes de République tchèque, notamment entre Prague et les métropoles régionales du pays. Mais les trains internationaux ont également fait le plein, en particulier vers l'Autriche, le sud de la Slovaquie et la Hongrie. "Pour ces liaisons, nous avons eu un demi-million de clients supplémentaires", a commenté Pavel Krtek, le directeur général de ČD. A titre de comparaison, les deux sociétés privées concurrentes de la compagnie nationale, RegioJet et Leo Expres, ont respectivement transporté 3 millions et 1,1 million de voyageurs l'année passée.

Production de viande en hausse en 2016

Près de 450 000 tonnes de viande sont sorties des abattoirs tchèques en 2016, une production qui a augmenté de 0,3% par rapport à l'année précédente. La hausse concerne le bœuf, le veau et les volailles. La production porcine a en revanche enregistré une baisse. Selon les chiffres publiés ce lundi par l'Office tchèque des statistiques (ČSU), la quantité de lait vendu a augmenté de 1%, à 2,46 milliards de litres. L'année a toutefois été difficile pour les producteurs laitiers avec un prix de vente qui a été en moyenne inférieur de 14,7% à celui observé en 2015.

Météo

Un voile nuageux recouvre la République tchèque ce mardi, jour de la fête des Marika. Des épisodes neigeux sont au programme, quand ce ne sont pas des pluies verglaçantes. Pour ce qui est des températures, elles ne dépassent pas 1 °C en Moravie, à l'est du pays. Elles peuvent atteindre 4 °C à l'ouest.

30-01-2017