Infos du jour Infos

06-12-2001

Vaclav Havel rejette la loi sur les églises

Le président Vaclav Havel a refusé de promulguer la loi sur les églises et communautés religieuses, au motif qu'elle est en contradiction avec les droits de l'homme et les libertés publiques. Cette loi ne permettrait pas à l'Eglise d'avoir ses propres hôpitaux et ses propres infrastructures sociales. Les députés de la social-démocratie, aussi bien que ceux du Parti civique démocrate (ODS), sont convaincus que la Chambre des députés adopterait de nouveau la même loi. Si le Sénat suivait, le président saisirait certainement la Cour constitutionnelle, comme c'est désormais l'usage.

Vaclav Klaus contre l'intégration européenne

C'est devant le Parlement européen, que Vaclav Klaus, ex-Premier ministre tchèque, actuel président de la Chambre des députés et chef de l'ODS, s'est prononcé contre la poursuite de l'intégration européenne. Un discours en contradiction avec la position des députés européens et des présidents des Parlements des pays candidats. Il s'est ainsi prononcé à l'intention de la conférence intergouvernementale, laquelle se prononcera incessamment sur l'avenir de l'Europe.

Exposition péruvienne à Prague

Visite en Tchéquie du vice-président et ministre de l'Industrie péruvien, Raul Diez Canseco, qui a été reçu en audience par le président Vaclav Havel. L'entretien a porté essentiellement sur l'évolution dans les deux pays. A sa sortie, le haut responsable péruvien a déclaré que Vaclav Havel suit l'évolution de la démocratie au Pérou. Objet de cette visite, l'inauguration, au Château de Prague, d'une exposition de bijoux en argent et de statuettes.

Les lois sur la lustration ne seront pas abrogées

Les lois organisant la lustration resteront en vigueur. C'est ce qu'a décidé, ce mercredi, la Cour constitutionnelle tchèque. Ainsi, les magistrats de la plus haute juridiction ont rejeté la demande de 44 députés de la social-démocratie tendant à ce que deux lois sur la lustration soient abrogées. Ce faisant, la Cour constitutionnelle s'est contentée de reprendre une décision, déjà rendue dans le même sens, par la Cour constitutionnelle fédérale, en 1992.

Bill Gates à Prague

Une grande émotion, tel est l'effet de la visite rendue à une école primaire, au quartier Zizkov à Prague, par le président de Microsoft, le fameux Bill Gates. Il a eu un entretien avec 11 élèves sélectionnés, parmi lesquels des auteurs du meilleur essai scolaire sur internet, avant de participer à une réunion avec des personnes invitées. Bill Gate a reçu des élèves une photo de Prague au dos de laquelle, tous les participants ont signé.

Des opposants de Temelin persistent et signent

Les opposants autrichiens de la centrale de Temelin n'en démordent pas. Malgré le fameux accord de la semaine dernière, par lequel le Premier ministre tchèque et le Chancelier autrichien ont clôturé ce dossier, ces opposants essayent toujours de faire en sorte que le chapitre énergie, conditionnant l'admission de la Tchéquie à l'Union européenne, reste ouvert. Ils tentent d'avancer pour ce vendredi une réunion de la Chambre du Parlement de Basse Autriche afin d'obtenir que pression soit faite pour que l'Autriche exprime son désaccord à la clôture du dossier énergie.

De janvier à octobre : 21 000 franchissements illégaux

Des patrouilles tchéco-allemandes de la police des frontières ont arrêté, lors d'une opération dite Duet 2001, deux groupes de ressortisants turcs, russes et Moldaves, en flagrant délit de tentation de franchissement des frontières du nord de la Tchéquie, pour accéder en Allemagne. Trois Turcs et un Russe ont été retenus dans les locaux de police, les autres ont été envoyés dans des camps de réfugiés. Depuis le début de l'année à fin octobre, la police des frontières et la police d'immigration ont arrêté, lors de tentations de franchissement illégal de frontières, pas moins 21.000 personnes.

D'anciens banquiers sous les verrous

Ce lundi, les services de police ont arrêté deux anciens employés de la CSOB (Banque commerciale tchécoslovaque), accusés d'avoir escroqué la banque et de lui avoir causé une perte de 2,4 milliards de couronnes. Les deux anciens responsables sont en détention préventive et encourent 12 ans de réclusion. La banque avait dédommagé les victimes, ce pourquoi la justice a saisi, aux deux accusés, des biens de l'ordre d'une dizaine de millions de couronnes seulement.

Insuffisance des emplois créés au nord de la Tchéquie

Un grand nombre de travailleurs et de chômeurs, avec une qualification de bas niveau, et le chômage de longue durée sont les problèmes les plus sérieux du marché du travail, dans le nord de la Tchéquie. C'est ce qui ressort d'une étude, auprès de 155 entrepreneurs de la région, dans le secteur industriel. La capacité d'emploi de cette région ne serait pas inférieure, comparée à celle des autres régions. Mais la difficulté réside, ici, dans l'incapacité à compenser le déficit en emplois commencé en 1993.

Météo

Des nuages voire ciel couvert et pluies pendant la journée de jeudi, température : de 2 à 6°.

06-12-2001