Infos du jour Infos

03-12-2001

Maria Azenar à Prague ce lundi

Le Premier ministre espagnol, Maria Azenar, est attendu ce lundi à Prague. Cette visite est la seconde de son mandat en République Tchèque. L'agence de presse CTK a qualifié Aznar de combattant sans compromis contre l'organisation séparatiste basque ETA, et d'homme ayant conduit son pays à l'Union européenne. Son tour en Europe centrale va le mener dans tous les pays candidats, l'Espagne devant assurer la présidence de l'Union pendant le premier semestre de l'an 2002. Lors de toutes les précédentes rencontres, l'Espagne a toujours formulé son souhait que la Tchéquie soit en tête de liste des pays admis.

La coopération tchéco-britannique en matière de défense

Geoff Hoon, ministre britannique de la Défense est à son tour attendu, ce lundi, pour une visite de deux jours en République tchèque. Objet de cette visite : des entretiens et séances de travail sur la réforme de l'Armée tchèque, la lutte contre le terrorisme et l'élargissement de l'OTAN. Cette visite serait aussi l'occasion de s'entretenir sur l'appel d'offres concernant l'achat d'avions supersoniques pour l'Armée tchèque, apprend-on du porte-parole de l'ambassade britannique à Prague.

Vaclav Havel : la violence ne résout rien

Condamnation indignée, ce dimanche, par le ministère des Affaires étrangères tchèques, de la nouvelle vague de violence en Israël. Les dernières informations en provenance du Proche Orient ont bouleversé le président Vaclav Havel, apprend-on du porte-parole des Affaires étrangères, Ales Pospisil et du porte-parole du président, Ladislav Spacek. L'agence CTK, tout en soulignant que les quatre attentats perpétrés, ce samedi, ont fait 22 morts et 210 blessés, a précisé que Vaclav Havel considère que la nouvelle vague d'attentats s'inscrit à rebours du processus de paix et montre encore plus que la violence ne résout rien.

Du ski et du beau temps

Ils se comptent par milliers les touristes qui, attirés ce week-end par le beau temps, n'ont pas résisté à la tentation de venir aux Monts des Géants, au nord-est de la Tchéquie. Aussi bien les spécialistes des compétitions que les amoureux du ski se sont vu comblés par 45 à 70 centimètres de neige. "Conditions excellentes, nous avons skié merveilleusement", a déclaré un jeune visiteur de Pec pod Snezkou dans les Monts des Géants.

Le conseilleur n'est pas payeur

L'Autriche n'assumera aucune part dans le financement du renforcement de la sécurité de la centrale de Temelin, tel que convenu, ce jeudi, entre le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, et le chancelier autrichien, Wolfgang Schüssel, à Bruxelles. Une déclaration du ministre autrichien de l'environnement, Wilhelm Molterer. "Puisqu'il s'agit de mesures de sécurité standard, elles doivent faire partie de l'investissement", a-t-il déclaré à la télévision.

Le quotidien "Le Monde" et Temelin

Selon le quotidien "Le Monde", cet accord entre la Tchéquie et l'Autriche, sur la centrale de Temelin, permet le fonctionnement de cette centrale dans des conditions de sécurité très précises. Et d'ajouter, que dans le cadre de l'élargissement de l'Union, la question de Temelin n'est pas une exception. "L'Union européenne a demandé en 1999 la fermeture de trois centrales de type Tchernobyl - ce qui n'est pas le cas de Temelin -, en Lituanie, en Bulgarie et en Slovaquie, en tant que condition incontournable à l'admission", écrit le journal, qui souligne par ailleurs que rien de similaire n'a existé dans le cas de la centrale tchèque de Temelin.

Les Tchèques comprennent de moins en moins les Autrichiens

Ils sont 64% les citoyens tchèques qui jugent que les réserves des Autrichiens contre la centrale de Temelin sont non fondées. Cette année, la condamnation de l'attitude autrichienne est encore plus forte que l'an dernier. Un sondage STEM du début de novembre montre que 72% des Tchèques rejettent le refus qu'opposent les Autrichiens à la mise en service de la centrale. 28% d'entre eux déclarent comprendre ce refus. Ils étaient 44% l'an dernier.

Météo :

Lors de la journée de lundi, ciel couvert, exceptionnellement dégagé, température : - 1 à +3°.

03-12-2001