Infos du jour Infos

18-10-2001

Clôture de la conférence du Forum 2000

"Je pense qu'il est du devoir de tous les gens de bonne volonté et la société internationale de défendre la liberté, de défendre les valeurs de la vie humaine, la dignité humaine, la cohabitation humaine, des rapports justes entre les citoyens, les nations et les classes sociales". C'est dans ces termes que le président Vaclav Havel a clôturé la conférence du Forum 2000 à Prague, dont les participants ont adopté une déclaration historique dite : La déclaration de Prague. Elle constitue le résumé de la moralité retenue pendant ces rencontres d'automne, cinq ans durant, par des politiciens, des artistes, des scientifiques et d'autres intellectuels du monde entier. Nous reviendrons sur cette déclaration dans nos prochaines émissions.

Lettres suspectes : 47 interventions de pompiers à Plzen

C'est décidément la psychose en Tchéquie des colis et lettres contaminées. A Prestice, région de Plzen, les pompiers ont dû, lors de la journée de jeudi, s'assurer de 47 envois suspects provenant de France. Les lettres étaient adressées à plusieurs firmes locales, dont certaines n'existent même pas. Ces lettres ont été mises dans des containers et transportées à Plzen d'où elles ont été transférées, avec d'autres envois postaux, au laboratoire. Toujours dans la région de Plzen, d'autres personnes et d'autres firmes ont reçu des lettres suspectes. A Karlovy Vary, les pompiers ont dû débarrasser l'escalier de la municipalité d'un liquide foncé. La police a ordonné le nettoyage de tout le bâtiment.

La psychose de l'envoi contaminé dans plusieurs régions

A Prague, de minuit à midi, ce mercredi, pompiers et policiers sont intervenus à cause de 94 objets trouvés et jugés suspects. Les pompiers sont intervenus 17 fois à cause de simples enveloppes. Dans la ville d'Olomouc, ils sont sortis 11 fois. A 8 heures du matin, un employé de l'équipe de nettoyage à l'aéroport de Prague a trouvé un colis contenant de la poudre. Tout de suite l'endroit a été mis sous contrôle et désinfecté en une heure, sans que le fonctionnement de l'aéroport ait été interrompu. La rédaction du quotidien Mlada fronta Dnes a reçu une enveloppe contenant de la poudre blanche et des extraits du Coran et de la bible. Les pompiers sont intervenus. Un envoi identique est arrivé à la rédaction de Radio Europe libre. Autant de fausses alertes. Selon le ministre de l'Intérieur tchèque, Stanislav Gross, jusqu'à présent, on n'a pas enregistré de contamination à l'anthrax en Tchéquie.

Une ligne téléphonique pour l'information

A partir de 16 heures, ce mercredi, la police a ouvert une ligne téléphonique gratuite à l'intention des personnes qui recevraient une lettre ou un colis suspect. Des experts de la police leur diraient, à la description de l'envoi et sa provenance, s'il y a lieu de s'inquiéter et leur indiqueraient la conduite à tenir, le cas échéant. La ligne, dont le numéro est 08 41 11 11 20, n'est accessible qu'à partir d'un téléphone public, de 8 à 18 heures.

Pas de discrimination des musulmans en Tchéquie

L'administration tchèque rejette sans équivoque toute sorte de discrimination à l'égard des Afghans et d'autres musulmans. Aucune attitude hostile aux musulmans n'a été signalée en Tchéquie depuis l'attentat du 11 septembre aux USA. Une déclaration du vice-ministre de l'Intérieur, Petr Ibl, à Bruxelles, où il participe à la Conférence européenne sur l'émigration. Pour sa part, le ministre de l'Intérieur a rencontré des diplomates de plusieurs pays, soucieux que des mesures discriminatoires ne soient prises contre leurs ressortissants ; le ministre les a assurés que rien de tel n'arrivera du côté de l'administration tchèque.

Météo

Du brouillard et un ciel légèrement couvert toute la matinée de jeudi. Températures : la nuit, 10 à 6° ; le jour, de 15 à 19°.

18-10-2001