Infos du jour Infos

13-12-2012

Petr Nečas : Prague ne rejoindra pas le mécanisme de supervision unique des banques

La République tchèque ne s’apprête pas, pour l’instant, à adhérer au projet de supervision unique des banques, qui constitue un premier pas vers la création de l’Union bancaire. Avant l’ouverture du sommet européen à Bruxelles, le Premier ministre tchèque Petr Nečas a déclaré que Prague n’avait aucune raison de rejoindre ce mécanisme.

Les ministres des Finances des Vingt-sept se sont entendus sur la création de celui-ci jeudi matin, au terme de longues négociations. Les banques ne pourront ainsi plus se lancer dans des investissements mettant en péril le système et ne devront plus être sauvées par l’Etat. Ce projet devrait devenir réalité à partir du 1er mars 2014, quand les grandes banques européennes passeront sous le contrôle de la Banque centrale européenne, et non plus sous celui des superviseurs nationaux.

Prague, qui menaçait d’opposer son veto au projet, redoutait entre autres que l’Union bancaire ôte toute autorité à la Banque centrale tchèque sur les filiales tchèques de banques étrangères. Toutefois, mercredi déjà, le ministre des Finances, Miroslav Kalousek, avait déclaré que la nouvelle législation proposée par Bruxelles offrait plus de garanties, et que par conséquent la République tchèque n’avait plus de raisons de s’opposer à son adoption.

Présidentielle 2013 : la Cour administrative suprême accepte la candidature de Jana Bobošíková

Jana Bobošíková, présidente du parti Suverenita, serait la neuvième candidate officielle à l’élection présidentielle de janvier prochain. Jana Bobošíková, ainsi que l’homme d’affaires et ancien ministre Vladimír Dlouhý et le sénateur Tomio Okamura avaient été éliminés, par le ministère de l’Intérieur, de la prochaine élection présidentielle suite à des défauts constatés par le ministère dans les listes de signatures de citoyens rassemblées par les trois candidats. Ils ont tous porté plainte auprès de la Cour administrative suprême. Cette dernière a finalement décidé, ce jeudi, d’accepter la candidature de Jana Bobošíková. « Le ministère de l’Intérieur est obligé d’enregistrer sa candidature », a déclaré le juge de la Cour administrative suprême, Vojtěch Šimíček.

Karolína Peake a révoqué le vice-ministre de la Défense Vlastimil Picek

Au lendemain de sa nomination par le président de la République, la nouvelle ministre de la Défense Karolína Peake du parti LIDEM a révoqué le vice-ministre Vlastimil Picek. L’ancien chef d’Etat major de l’Armée tchèque a dirigé un groupe d’experts du ministère chargé de négocier avec la Suède la prochaine location des chasseurs Gripen. Comme annoncé par le porte-parole de la ministre, celle-ci a également révoqué le chef de la section d’armement Pavel Bulant et le directeur du cabinet du ministre František Šulc. Karolína Peake a expliqué qu’elle souhaitait « un contrôle civile » du ministère de la Défense. La révocation de Vlastimil Picek a aussitôt été critiquée par le président Václav Klaus et par l’opposition de gauche. En revanche, Karolína Peake a été soutenue dans sa démarche par l’ancienne ministre de la Défense Vlasta Parkanová.

En Bohême du Sud, grève de la faim d’étudiants pour protester contre la coalition des sociaux-démocrates avec les communistes

Seize étudiants de Bohême du Sud ont annoncé qu’ils entreprendront une grève de la faim lundi prochain pour protester contre la coalition formée par les sociaux-démocrates et les communistes au conseil régional. Cette grève durera vingt-quatre heures. Les étudiants sont opposés notamment à la présence d’une communiste à la tête de la commission en charge de l’éducation et de la culture. Les grévistes souhaitent que d’autres étudiants se joignent à leur action. Par ailleurs, un rassemblement est prévu sur la place de České Budějovice le 18 décembre, jour du premier anniversaire de la mort de Václav Havel. Récemment, deux manifestations organisées par la faculté de pédagogie de l’Université de Bohême du Sud et plusieurs lycées de la région se sont déjà tenues. Plusieurs centaines de personnes y ont pris part. Une pétition a également été signée par plus de 10 000 personnes. En Bohême du Sud, les élections régionales en octobre dernier ont été remportées par le Parti social-démocrate (ČSSD).

Plusieurs dizaines de projets d’insertion professionnelle seront soutenus par la mairie de Prague

Le conseil municipal de Prague a décidé, ce jeudi, de soutenir une soixantaine de projets sociaux axés sur l’insertion professionnelle des travailleurs défavorisés. Pour ces projets, la capitale espère obtenir 253 millions de couronnes en provenance des fonds européens. Les projets en question favorisent l’emploi des personnes handicapées, des étrangers, des Roms, des personnes âgées de plus de 50 ans, ou encore des jeunes ayant grandi dans des centres d’accueil. Il s’agit, entre autres, de la création de postes de travail dans des cafés et restaurants, ou encore de la mise en place des cours de réinsertion professionnelle. Ces projets seront financés dans le cadre du Programme Opérationnel Prague – Adaptation (OPPA). Toutefois, la mairie de Prague avait été, par le passé, critiquée pour la gestion de ce programme. Celle-ci devrait être désormais contrôlée par le ministère des Finances.

Les Centres tchèques rendent hommage à Václav Havel

Tout au long du mois de décembre, les Centres tchèques à l’étranger organisent des manifestations rappelant le premier anniversaire de la mort de l’ancien dissident et président tchèque Václav Havel, disparu le 18 décembre dernier. Ce jour-là, une rencontre d’académiciens tchèques et italiens, autour de l’oeuvre littéraire et dramatique de Havel, aura lieu à l’université La Sapienza de Rome. Le Centre tchèque de Varsovie présentera, le 17 décembre, un nouveau documentaire sur Václav Havel et sa relation avec la Pologne, tourné par Krystyna Krauze. Un hommage à l’ex-président tchèque est également organisé, ce jeudi, à Moscou, dans le cadre du festival du film documentaire Artdocfest.

Un skieur tchèque tué dans une avalanche en Autriche

Un skieur tchèque est décédé, ce jeudi, à l’hôpital d’Innsbruck, après avoir été emporté par une avalanche, mercredi après-midi, près de la commune de Serfaus, dans les Alpes autrichiennes. D’après les secouristes, le Tchèque, ainsi que deux autres personnes, faisaient du ski hors-piste. Le skieur aurait passé environ 20 minutes sous 120 cm de neige, avant d’être retrouvé et transporté, dans le coma, à l’hôpital.

Cisjordanie : la diplomatie tchèque opposée au projet israélien d’extension des colonies juives

Les diplomates tchèques ont informé leurs homologues israéliens, ce jeudi, à Prague, qu’ils n’approuvaient pas le projet israélien d’extension des colonies juives sur les territoires palestiniens, concrètement en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est. Prague a fait part de sa position lors du dialogue politique tchcéco-israélien tenu ce jeudi. Le projet de l’Etat hébreu a également été condamné par l’Union européenne. Selon le chef de la diplomatie tchèque, Karel Schwarzenberg, ce projet israélien constitue une entrave importante pour la relance des négociations sur le règlement du conflit israélo-palestinien.

Une galerie pragoise expose les photos des présidents tchèques et tchécoslovaques

La Galerie Václav Lídl, dans le quartier pragois de Vinohrady, expose à partir de ce jeudi et jusqu’au 6 janvier prochain les photographies des présidents tchèques et tchécoslovaques. Organisée à l’occasion de l’élection présidentielle 2013 et intitulée « Nos présidents », l’exposition présente des portraits provenant des collections de l’Union des photographes tchèques et du Premier club tchèque des photo amateurs – Nekázanka, fondé en 1889. Parmi les photos exposées figure celle de T. G. Masaryk, prise par l’écrivain Karel Čapek, ou encore les photographies du dissident Václav Havel, signées Oldřich Škácha.

Le groupe islandais Sigur Ros à l’affiche du festival Colours of Ostrava 2013

Fondé à Reykjavik en 1994, le groupe islandais Sigur Ros sera l’invité de la 12e édition d’un des plus importants festivals de musique en République tchèque, Colours of Ostrava. Cette dernière se déroulera du 18 au 21 juillet 2013 sur le site industriel d’Ostrava-Dolní Vítkovice, à proximité des anciens hauts fourneaux. Sigur Ros est connu pour son style éthéré qui repousse les limites du post-rock, se nourrit de musique classique et minimaliste, mais aussi du rock progressif. Son dernier concert en République tchèque date d’il y a cinq ans. A Ostrava, capitale de la Moravie-Silésie, le groupe présentera notamment des titres de son prochain album. En été 2011, Colours of Ostrava s’est offert un nombre record de plus de 31 000 spectateurs.

Météo

Vendredi, jour de la fête des Lýdie, le temps sera très nuageux sur une majeure partie du pays, notamment en Moravie du Sud, ainsi que dans le sud et l’ouest de la Bohême, où des chutes de neige seront possibles. Les températures varieront entre –5°C et –1°C pour les maximales.

13-12-2012