Infos du jour Infos

22-11-2012

Restitution des biens aux Eglises : la loi définitivement adoptée

C’est désormais une certitude. La loi relative à la restitution des biens confisqués aux Eglises sous le régime communiste sera bien appliquée. Même s’il ne l’a pas signée, le président de la République, Václav Klaus, n’y a toutefois pas opposé son veto. Après son rejet par le Sénat, le texte avait été adopté par la Chambre des députés il y a deux semaines de cela. La loi prévoit de restituer à dix-sept Eglises du pays 56 % des biens qui leur ont été spoliés. Les Eglises catholique et protestante, ainsi que la communauté juive, devraient récupérer immeubles, terrains, forêts et autres champs pour une valeur de 75 milliards de couronnes (3 milliards d’euros). Par ailleurs, L’Etat s’engage également à leur verser progressivement, sur une période de trente ans, une compensation de 59 milliards de couronnes (2,35 milliards d’euros) pour les biens ne pouvant être restitués.

L’accord du président avec la restitution a déçu les sociaux-démocrates

L’archevêque de Prague Dominik Duka se félicite du fait que le président de la République Václav Klaus a décidé de ne pas compliquer, par son veto, la restitution des biens confisqués aux Eglises du pays sous l’ancien régime. L’information a été communiquée par le porte-parole du cardinal, Aleš Pištora. Par contre pour le Parti social-démocrate ČSSD, opposée à la restitution telle qu’elle a été adoptée, le geste du président Klaus est une déception. La principale formation de l’opposition envisage de porter plainte auprès de la Cour constitutionnelle. Les sociaux-démocrates considèrent la restitution comme injuste et trop coûteuse.

Sommet de l’UE: la République tchèque ne menace pas d’opposer son veto à l’accord sur le budget européen 2014-2020

Le Premier ministre Petr Nečas qui participe, ces jeudi à vendredi, au sommet extraordinaire consacré au budget de l’UE pour la période 2014-2020, a discuté de cette question, à Bruxelles, avec le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et avec le chef de la Commission européenne José Barroso. Avant l’ouverture du sommet, Petr Nečas a répété que le gouvernement tchèque n’envisageait pas, pour l’instant, d’utiliser son droit de veto afin de geler le budget européen, estimant qu’il n’est pas dans son intérêt que celui-ci ne soit pas adopté, mais qu’il ne voulait pas non plus accepter n’importe quelle proposition. La République tchèque refuse notamment une réduction du budget consacré à la politique de solidarité, dans le cadre de laquelle sont versées les subventions pour le développement des régions défavorisées, dont certaines régions tchèques.

Une mission OSART confirme la sûreté de la centrale nucléaire de Temelín

La centrale nucléaire tchèque de Temelín (Bohême du Sud) est exploitée en accord avec les critères de l’Agence internationale de l’énergie atomique et ne démontre pas de graves défaillances. Tel est le résultat des tests effectués par la mission internationale OSART initiée par les autorités tchèques et autrichiennes. Comme déclaré ce jeudi par le chef français de la mission Pierre Gest, celle-ci a remis à la direction de Temelín une dizaine de recommandations pour améliorer le fonctionnement de la centrale. L’application de ces recommandations sera examinée par des experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique à la mi-2014.

Mise en service en 2000, cette centrale est située à 60 km de la frontière de l'Autriche, anti-nucléaire depuis 1978. Géré par la compagnie d'électricité tchèque CEZ, Temelín a produit l'an dernier 13,91 terrawattheures d'électricité, un record depuis son démarrage.

 « Člověk v tísni » lance une collecte pour la Syrie

L’association humanitaire « Člověk v tísni » (L’homme en détresse) lance un appel aux dons au profit des victimes de la guerre civile en Syrie. Près de 2,5 millions d’habitants du pays ont directement été touchés par les combats et plus de 1,2 millions de Syriens ont dû quitter leur domicile. « Des centaines de milliers de réfugiés restent dans le pays, sont en permanence exposés aux bombardements, souffrent de pénurie alimentaire et de froid », affirme L’homme en détresse. Afin de pouvoir suivre l’évolution de la situation en Syrie, l’association a ouvert son bureau permanent dans l’est de la Turquie. L’aide tchèque apportée à la Syrie s’est élevée, au mois d’octobre, à 14 millions de couronnes (environ 551 000 euros).

Décès de l’écrivain Jan Trefulka

L’écrivain, journaliste et critique littéraire Jan Trefulka, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à Brno, à l’âge de 83 ans. Figure de l’opposition anti-communiste et signataire de la Charte 77, Jan Trefulka exerçait depuis 1970 jusqu’en 1989 des professions ouvrières. Il était interdit de publication et ses œuvres ne pouvaient circuler qu’en samizdat ou alors elles ont été publiées par des maisons d’édition tchécoslovaques en exil.

Un tigre blanc s’échappe du zoo de Liberec

Paris, un tigre blanc rarissime de sept ans, s'est échappé de sa cage pour se promener librement pendant presqu'une heure, ce jeudi matin, dans le jardin zoologique tchèque de Liberec (nord-ouest), après avoir blessé trois personnes, a indiqué la police locale. « Une vingtaine d'enfants et plusieurs visiteurs adultes se trouvaient dans le zoo au moment de l'incident. Ils ont été priés de sortir immédiatement », a déclaré la porte-parole de la police, Ludmila Knopová. Le fauve a grièvement blessé un gardien et les deux femmes qui ont tenté de lui porter secours, a-t-elle ajouté. L'animal a fini par être neutralisé par un tir anesthésiant. Une enquête est en cours pour établir les circonstances exactes de l'incident. Le zoo de Liberec est l'unique zoo tchèque à élever des tigres blancs, une espèce très rare qui compte seulement quelques dizaines de spécimens dans le monde entier. Paris avait été importé à Liberec en 2006 à partir du jardin zoologique de Beauval (centre de la France).

Le groupe Ztohoven a rendu publics les numéros de téléphone privés des politiques dans le cadre d’une exposition

Le groupe d’artistes et d’activistes Ztohoven a rendu publics les numéros des téléphones portables de la plupart des responsables politiques du pays. Dans le cadre de l’exposition « Kartografie naděje » (Cartographie de l’espoir) inaugurée mercredi au centre DOX, à Prague, a été installé un tableau sur lequel sont inscrits les noms et les coordonnées de tous les députés, du Premier ministre et de certains ministres, ainsi que du président de la République. Devant ce tableau se trouve un téléphone à partir duquel les visiteurs de l’exposition peuvent envoyer un texto au politique de leur choix. Un des membres de Ztohoven, collectif bien connu en République tchèque pour ses actions coup de poing de détournement dans l’espace public, a expliqué que l’objectif de cette initiative développée dans le cadre du projet appelé « Réforme morale » est de proposer aux visiteurs la forme la plus directe de démocratie.

Ouverture du 15e Festival du film français avec la projection de « Thérèse Desqueyroux » en hommage à Claude Miller

La 15e édition du Festival du film français en République tchèque démarre officiellement ce jeudi soir avec la projection de « Thérèse Desqueyroux » dans la salle de Lucerna, à Prague. La cérémonie d’ouverture sera dédiée au réalisateur Claude Miller, décédé en avril 2012 et dont « Thérèse Desqueyroux » est le dernier film. Dix longs-métrages seront diffusés en avant-premières à l’occasion de cette 15e édition organisée par l’Ambassade de France en collaboration avec les distributeurs tchèques. Au programme figurent également sept films inédits en République tchèque dans le cadre de la section Choix de la critique, parmi lesquels « Au galop » de Louis-Do de Lencquesaing choisi par Radio Prague. Une section dédiée à Leos Carax ainsi qu’un hommage à Alain Resnais sont aussi proposés au public. Jusqu’au 28 novembre, 40 longs et 15 courts-métrages seront présentés lors de 100 projections dans plusieurs cinémas de Prague, mais aussi à Brno et à České Budějovice.

Foot – Ligue Europa : le Sparta Prague reçoit Lyon ce jeudi avec l’ambition de se qualifier

Les deux clubs tchèques en lice en Ligue Europa disputent leur cinquième match de poule ce jeudi soir. A Prague, le Sparta accueille l’Olympique lyonnais. Face à l’actuel leader de la Ligue 1, les Pragois, deuxièmes du groupe derrière Lyon, s’efforceront de décrocher au moins le point du match nul, synonyme de qualification pour les 16es de finale. Au match aller, à Lyon, le Sparta s’était incliné (1-2). A noter que l’autre match du groupe entre le Kiryat Shmona et l’Atletic Bilbao a été reporté à une date ultérieure en raison de la situation sécuritaire en Israël. L’autre club tchèque, le Viktoria Plzeň, rend, lui, visite aux Portugais de Coimbra. Egalement deuxième de son groupe et dans la même situation que le Sparta, l’équipe de Bohême de l’Ouest cherchera également à assurer sa qualification pour les 16es de finale. Pour cela, un résultat nul lui suffirait.

Météo

Vendredi, jour de la fête des Klement, le temps restera couvert sur l’ensemble du territoire, avec quelques rares éclaircies en Bohême de l’Ouest et en Moravie du Nord. Les températures seront comprises entre 4° C et 10° C pour les maximales.

22-11-2012