Infos du jour Infos

12-11-2012

Selon le Premier ministre tchèque, les coupes budgétaires n'affecteront pas les engagements de la République tchèque dans l'OTAN

Le Premier ministre tchèque Petr Nečas s'est voulu rassurant à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN qui s'achève ce lundi soir à Prague : selon lui, les mesures d'austérité et les coupes budgétaires du gouvernement n'affecteront pas les engagements de la République tchèque vis-à-vis de l'OTAN. D'après lui, une instabilité budgétaire représenterait une plus grande menace pour les capacités de défense de la République tchèque que le fait que le pays ne dépense pas les 2% du PIB exigés pour la défense. D'un autre côté, le secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen a mis en garde contre le niveau de dépenses des pays européens membres de l'OTAN, qu'il considère alarmant.

Visite en Autriche : des militants anti-nucléaires souhaitent que les politiques fassent pression sur le président Klaus

Les opposants nord-autrichiens à l’énergie atomique veulent que leurs politiciens fassent pression sur le président tchèque Václav Klaus en ce qui concerne les problèmes de sécurité et les dangers potentiels liés à la centrale nucléaire de Temelín, située en Bohême du Sud, à quelques kilomètres de la frontière. Le chef de l’Etat tchèque entame en effet mardi une visite de trois jours en Autriche où il doit notamment rencontrer son homologue Heinz Fischer. Selon les militants du mouvement Atomstopp, la politesse diplomatique de rigueur en pareils circonstances ne doit pas occulter la dangerosité que représente la centrale de Temelín pour l’Autriche.

Le dossier du nucléaire est source de tension entre les deux pays alors que la République tchèque souhaite la construction de deux nouveaux réacteurs venant s’ajouter aux deux déjà existants. Dimanche, dans une interview au journal autrichien Kronen Zeitung, Václav Klaus a déclaré ne pas comprendre la ferme opposition de l'Autriche au nucléaire, estimant qu'il s'agissait là d'un jeu politique entre politiciens et militants plus que de l'opinion publique réelle.

Le président Klaus met son veto à une loi de soutien au secteur cinématographique

Le président Václav Klaus a mis son veto, ce lundi, a une loi destinée à soutenir le secteur cinématographique. Fidèle à ses convictions libérales, il considère que l’industrie du film est une industrie comme les autres qui ne devraient pas être subventionnée sur fonds publics. La loi propose que le Fond d’Etat pour la cinématographie reçoive environ 300 millions de couronnes par an (12 millions d’euros) afin d’aider à la production de films. Cet argent doit provenir pour moitié des chaînes de télévision privées. La Chambre des députés peut passer outre le veto du président, comme elle l’a fait pour la réforme des retraites, si une majorité de 101 voix parvient à s’y dégager.

Nouvelle défection au parti Affaires publiques (VV)

L’actuel vice-président du parti Affaires publiques (VV) Tomáš Jarolím a décidé de quitter cette formation politique de centre-droit. Il a déclaré à l’agence de presse ČTK qu’il avait pris cette décision pour toute une série de raisons, aussi bien professionnelles que familiales. Cette nouvelle défection intervient une dizaine de jours après que le président du parti Radek John ait lui-même fait part de son intention de démissionner. Tomáš Jarolím était pressenti pour lui succéder. Le parti Affaires publiques a participé à la coalition gouvernementale durant un an jusqu’en avril dernier et la condamnation pour corruption de Vít Bárta, son président à l’époque. Cette formation avait pourtant axé sa campagne sur la lutte contre la corruption.

Les étudiants exclus des universités entre 1957 et 1989 ne seront pas indemnisés

Les étudiants qui ont dû abandonner leurs études entre 1957 et 1989 pour des raisons politiques ne seront pas indemnisés. Un décret gouvernemental accorde une indemnistation de 100 000 couronnes aux étudiants exclus de l'enseignement supérieur entre 1948 et 1956. Le Haut tribunal administratif jugeait le cas concret d'un homme qui avait dû quitter l'université en 1977 et auquel le tribunal municipal de Prague avait accordé 100 000 couronnes de dédommagement, en contradiction avec le décret gouvernemental. Le ministère de l'Education s'était pourvu en cassation et le Haut tribunal administratif a cassé le jugement. Le Haut tribunal administratif a estimé que la limitation des indemnisations peut certes être considérée comme injuste, mais que son objectif est légitime. La cour a rappelé que les purges au sein des universités ont été les plus importantes et les plus violentes pendant les huit premières années du communisme.

La police enquête sur des cas de maltraitance dans une Maison pour personnes handicapées en Moravie

Selon le site d’informations Aktuálně.cz, la police enquête sur des cas de maltraitance dans une Maison pour personnes handicapées de la ville de Zašová, dans le nord-est du pays. Un porte-parole du ministère du Travail et des affaires sociales a déclaré qu’une récente inspection du site avait permis de mettre au jour plusieurs actes délictueux. Certains patients auraient été enfermés dans des résidences surveillés et forcés à utiliser des douches communes. La télévision et le café étaient interdits. Le ministre a recommendé aux autorités de la région de Zlín, qui administre l’endroit, d’en renvoyer le directeur.

Début de l’attribution des fréquences pour les réseaux 4G

L’autorité tchèque des télécommunications a lancé ce lundi l’attribution des fréquences pour la quatrième génération des standards pour la téléphonie mobile qui doivent permettre « un très haut débit mobile ». Les trois opérateurs actifs en République tchèque (T-Mobile, O2 et Vodafone) prennent part à cette opération, ainsi que la société PPF Mobile Services qui aspire à devenir le quatrième opérateur du pays. Le prix demandé pour les fréquences s’élève à près de 300 millions d’euros. Les résultats de l’attribution seront connus le 28 novembre prochain.

L’ONG ‘L’homme dans le besoin’ a aidé 12 000 familles afghanes cette année

L’ONG ‘Člověk v tísni’ (L’homme dans le besoin en français) a déclaré ce lundi à l’occasion d’une conférence de presse avoir aidé plus de 12 000 familles dans le nord de l’Afghanistan, des familles sinistrées par la sécheresse de l’an passé et par les inondations importantes survenues cette année. Financée par l’Union européenne, les Nations unies et le Royaume-Uni, l’organisation aide les régions touchées en fournissant du travail à des centaines de personnes pour nettoyer les canaux et les puits et réparer les infrastructures endommagées. ‘L’homme dans le besoin’ assiste aussi les agriculteurs en fournissant du bétail ou des graines. Au total, 74 000 personnes seraient concernées par ces aides.

Roman Smetana à nouveau mis en examen pour refus de purger sa peine de prison

L’ancien chauffeur de bus de la ville d’Olomouc Roman Smetana, qui avait dessiné des antennes aux politiciens sur des affiches électorales, est à nouveau mis en examen pour avoir refusé de purger sa peine de prison. Il a été arrêté à la mi-octobre et risque désormais jusqu’à trois ans de prison pour outrage à la justice. Agé de 30 ans, Roman Smetana avait été condamné à une amende et à 100 heures de travaux d'intérêt général pour avoir dessiné des antennes sur le visage d'hommes politiques sur environ une trentaine d'affiches. Il s'était acquitté de l'amende mais avait refusé les travaux d'intérêt général. Condamné à cent jours de détention, il n'avait finalement purgé que 33 jours de sa peine suite à une plainte du ministère de la Justice pour violation de la loi. Son arrestation a soulevé une vague de sympathie à son égard. Il est notamment l’objet d’un film documentaire des réalisateurs Vit Klusák et Filip Remunda. Le document, qui évolue en même temps que l’affaire, s’intitule Liberté pour Smetana ! et a été présenté fin octobre au Festival international du film documentaire de Jihlava.

L’observatoire de Klet a découvert 999 astéroïdes et quatre comètes au cours de son existence

L’observatoire de České Budějovice en Bohême du Sud et son antenne située à 1070 mètres d’altitude sur le Mont Klet ont révélé l’existence de 999 astéroïdes et de quatre comètes depuis leur mise en fonction, il y a 75 ans. La différence entre ces deux petits corps du Système solaire serait liée à l’activité ou non de leur noyau et à leur provenance. Le planétarium de la capitale de Bohême du Sud et l’observatoire astronomique de Klet situé à vingt kilomètres au sud-ouest de la ville sont des lieux touristiques populaires puisqu’ils attirent entre 25 000 et 30 000 visiteurs chaque année. Il s’agit du deuxième plus grand télescope de République tchèque et du plus important en Europe en ce qui concerne la traque des comètes et des astéroïdes.

Météo

Mardi, jour de la fête de tous les Tibor, le ciel est globalement dégagé, surtout sur la Bohême, et les températures maximales sont stables entre 7° C et 11° C. Quelques brouillards matinaux sont attendus à l'ouest de Prague.

12-11-2012