Infos du jour Infos

11-09-2012

20 personnes intoxiquées par de l’alcool coupé au méthanol

Les intoxications au méthanol en République tchèque se multiplient. 20 personnes ont été intoxiquées ces derniers jours par de l’alcool coupé au méthanol. Huit personnes sont mortes dont une à l’hôpital de Prague, sept autres intoxiquées sont soignés dans des hôpitaux des villes d’Ostrava, de Havířov et d’Orlová. Leur état est grave et s’ils survivent à l’intoxication, ils risquent de perdre la vue. Au cours du week-end, deux autres cas d’empoisonnement ont été signalés en Moravie du Sud et un cas dans la ville de Příbram en Bohême. Trois personnes ont été hospitalisées pour les mêmes raisons et deux intoxiqués sont morts, mardi matin, dans la ville de Přerov en Moravie. Dans le contexte de cette affaire, un homme de 36 ans de la ville de Havířov a été écroué et placé en détention. La police refuse cependant de donner plus de détails sur la nature de son délit. Le ministère de la Santé a appelé à ne pas boire d'alcool dont la provenance ne serait pas claire.

Intoxications au méthanol: Petr Nečas veut être informé de chaque action de ses ministres

Le Premier ministre Petr Nečas tiendra mercredi une réunion en compagnie des ministres de la Santé Leoš Heger, de l’Intérieur Jan Kubice et de l’Agriculture Petr Bendl afin de déterminer les moyens d’action les plus efficaces afin d’empêcher de nouvelles intoxications liées à de l’alcool coupé au méthanol. La situation est considérée comme très préoccupante par le gouvernement après que 20 personnes ont déjà été intoxiquées et que sept autres sont décédées. Un état-major de crise pourrait être mis en place afin de coordonner l’action des différents ministères. Les sociaux-démocrates, dans l’opposition ont appelé quatre ministres, selon eux impliqués dans cette affaire, à démissionner.

Karel Schwarzenberg se dit horrifié par la déclaration du Premier ministre

Karel Schwarzenberg (TOP 09), le ministre des Affaires étrangères, s’est déclaré horrifié par la déclaration du Premier ministre comme quoi les critiques pointant du doigt le sort réservé au groupe punk russe Pussy Riot ou au Dalaï-Lama nuiraient aux exportations tchèques. Dans une interview au quotidien Lidové noviny, il prend ses distances avec une politique étrangère qui courberait l’échine devant des grandes puissances au nom d’intérêts économiques. Lundi, à l’occasion d’un discours lors du Salon international des constructions mécaniques à Brno, le Premier ministre Petr Nečas (ODS) a indiqué que si la défense des droits de l’homme doit rester la priorité, il considérait que la fausse adoration et les soutiens au groupe Pussy Riot ou au Dalaï-Lama relevaient d’un phènomène de mode, ne servaient pas la démocratie et étaient seulement préjudiciables aux exportations tchèques. Condamnant ces propos, le vice-président de la social-démocratie, Lubomír Zaorálek, a suggéré au gouvernement de clarifier ses priorités en matière de politique internationale.

Jiří Dienstbier a démissionné de son poste de conseiller municipal à Prague

Le sénateur et candidat à la présidentielle social-démocrate Jiří Dienstbier a démissionné de son poste de conseiller municipal à la mairie de Prague. Il a expliqué cette décision par sa volonté de se consacrer pleinement à la campagne électorale en vue des premières élections au suffrage universel en République tchèque qui auront lieu au début de l'année prochaine. Jiří Dienstbier était la figure sociale-démocrate principale au conseil municipal pragois mais il avait rompu avec ses collègues sociaux-démocrates à l’automne 2012, lorsque ces derniers avaient accepté de former une coalition avec le parti de droite ODS. La social-démocratie est cependant à nouveau dans l'opposition à Prague suite à l'implosion de cette coalition.

L’économiste Jan Švejnar renonce à la candidature présidentielle

L’économiste Jan Švejnar, qui vit et travaille surtout aux Etats-Unis, a renoncé à sa candidature aux élections à la présidence de la République tchèque au suffrage universel direct. Alors qu'il était considéré comme l'un des favoris, il a mis fin aux spéculations sur sa candidature aux présidentielles qui auront lieu au début de l’année prochaine. Dans une déclaration pour l’agence de presse ČTK, Jan Švejnar affirme cependant de vouloir participer activement à la vie publique en République tchèque. Il désire notamment poursuivre les recherches sur la politique économique qui est actuellement très importante pour l’évolution de la République tchèque, de l’Europe et du monde. Il poursuivra donc ses activités à l’institut CERGE de l’Université Charles et à l’Institut d’économie nationale de l’Académie des Sciences tchèque. Il occupera également le poste de professeur et de directeur du Centre pour la politique économique globale de l’université Columbia à New York.

David Rath reste en détention provisoire et ne pourra pas verser de caution

Le député et ancien préfet de la région de Bohême centrale David Rath (précédemment social-démocrate), accusé dans diverses affaires de corruption, ne pourra pas être mis en liberté sous réserve de payer une caution. C’est la décision du tribunal régional de Prague qui revient sur un premier verdict du tribunal d’arrondissement de Prague-est, lequel avait autorisé David Rath à verser une caution de 570 000 euros pour mettre fin à sa détention provisoire. Le procureur avait alors fait appel de ce jugement. David Rath avait été arrêté fin mai en possession d’une boîte qui venait de lui être remise et dans laquelle se trouvaient sept millions de couronnes. Il est de plus accusé de corruption dans le cadre de la fourniture de matériels à plusieurs hôpitaux de Bohême centrale, où il était préfet.

Deux Tchèques soupçonnés d’espionnage en Grèce

La police grecque a écroué deux ressortissants tchèques et les soupçonne d’espionnage. Les Tchèques ont photographié les bases et l’aéroport militaires sur l’île de Limnos dans la partie est de la mer Egée. Les deux Tchèques âgés de 28 et de 33 ans expliquent leur activité par la recherche d'images pour la création d’un jeu vidéo. Selon l’agence de presse grecque APE-MPE, les deux ressortissants tchèques ont été arrêtés dimanche et ont subi des interrogatoires à la procurature locale. Blanka Kovacsová, consul tchèque à Athènes, qui a confirmé ces informations, estime que les accusations qui pèsent sur les deux hommes sont graves.

Le nombre d’habitants de la République tchèque a légèrement augmenté

Au cours de la première moitié de cette année le nombre d’habitants de la République tchèque a augmenté de 6 800. Fin juin, la République tchèque comptait donc 10 512 208 habitants. Selon l’Office de statistique tchèque qui a publié cette information, cette augmentation serait due uniquement à l’immigration. Quant à la natalité elle a baissé par rapport à la même période de l’année dernière et la mortalité a légèrement augmenté. 53 313 enfants sont nés en Tchéquie entre janvier et juin 2012 ce qui est de 1222 de moins qu’au cours de la même période de l’année dernière.

Une nouvelle raison invoquée pour justifier le renvoi du chef du Théâtre national

Ondřej Cerný, l’ancien directeur du Théâtre national aurait été démis de ces fonctions pour des manquements au niveau de la gestion financière de la prestigieuse institution. C’est en tout cas la raison invoquée par Martin Sankot, le vice-ministre de la Culture et également successeur intérimaire de Cerný, en conférence de presse. Il aurait échoué à présenter un budget satisfaisant pour l’année 2013 à partir des fonds alloués au théâtre. Pour expliquer ce renvoi, la ministre de la Culture Alena Hanáková avait précédemment argué de sa déception dans l’avancement du projet de fusionnement du Théâtre national et de l’Opéra d’Etat. De nombreuses voix se sont élevées contre la décision du ministère, et le personnel du Théâtre semble faire bloc derrière son ancien directeur. Une pétition circule depuis dimanche pour le soutenir.

Football : la sélection tchèque - 21 ans en barrage pour l’Euro 2013

La sélection tchèque des moins de 21 ans a validé son ticket pour participer aux barrages permettant d’accéder aux Championnats d’Europe qui se dérouleront en Israël en juin 2013. En terminant première de son groupe sans perdre un seul match, les Tchèques se sont à priori facilités la tâche puisqu’ils affronteront des équipes ayant été moins performantes lors de cette phase éliminatoire. L’entraîneur de la Reprezentace espoirs Jakub Dovalil a déclaré vouloir éviter la France, ce que lui permettent les résultats de son équipe. Il préfèrerait rencontrer la Slovaquie et ne pas tomber contre la Russie lors de ces barrages, dont les tirages au sort auront lieu vendredi en Suisse, et qui se tiendront les 12 et 16 octobre prochains.

Météo

Mercredi, fête de toutes les Marie dans les pays tchèques, il pleuvra sur la majorité du territoire et les températures maximales se rafraîchiront pour ne pas dépasser 18° C en Bohême et 23° C en Moravie.

11-09-2012