Infos du jour Infos

28-06-2012

L’ex-ministre de la Justice envisage de se présenter aux élections régionales

L’ex ministre de la Justice Jiří Pospíšil (ODS), limogé en milieu de semaine considère sérieusement la possibilité de présenter sa candidature sour l'étiquette du parti de la droite conservatrice (ODS) au poste de gouverneur de la région de Plzeň lors des prochaines élections régionales qui auront lieu cette année au mois d'octobre. L’ancien ministre a précisé que la politique régionale de sa région d’origine l’a toujours profondément intéressé. La direction de l’ODS pour la région de Plzeň n’a pas encore réagi à la décision du Premier ministre Petr Nečas (ODS) de limoger son ministre de la Justice.

Lutte anti-corruption: le procureur suprême soutient, contre l’avis du Premier ministre, la nomination de la juge Lenka Bradáčová

Le procureur suprême de la Justice Pavel Zeman, la plus haute autorité du ministère public, confirme sa proposition de nommer Lenka Bradáčová à la tête de la présidence du ministère public à Prague. Le ministre de la Justice limogé cette semaine avait soumis le nom de la juge Lenka Bradáčová au Premier ministre Petr Nečas. La nomination du prochain procureur de Prague était au centre du conflit qui opposait le Premier ministre à son ministre de la Justice Jiří Pospíšil (ODS). Le poste à pouvoir est d’une grande importance, puisque celui ou celle qui l’obtiendra sera en charge de plusieurs affaires sensibles qui touchent une partie de la classe politique au pouvoir.

Les chrétiens-démocrates et les verts critiquent vivement le limogeage du ministre de la Justice

Selon Pavel Bělobrádek du parti chrétien-démocrate KDU-ČSL et Ondřej Liška du parti des Verts, la démission du gouvernement de coalition et l’organisation d’élections anticipées seraient la solution au règlement de la crise que traverse actuellement le système politique tchèque. Lors d’une conférence de presse, les deux leaders politiques ont fermement critiqué la décision du Premier ministre Petr Nečas (ODS) de limoger le ministre de la Justice Jiří Pospíšil (ODS). Selon eux, le Premier ministre devrait démissionner sans attendre puisque sa décision révèle l’existence d’une « pieuvre mafieuse » qui met à mal l’ensemble du système judiciaire, protégeant certaines personnalités contre des poursuites judiciaires.

Sommet européen : opposé à l’union bancaire, le Premier ministre tchèque n’attend pas de décisions concrètes

Le Premier ministre, Petr Nečas, ne s’attend pas à ce que la tenue du sommet européen ces jeudi et vendredi à Bruxelles permette d’aboutir à des conclusions et décisions concrètes. C’est ce qu’il a fait savoir ce mercredi, tout en rappelant qu’il n’était pas d’accord avec le projet d’union bancaire qui, selon lui, serait néfaste à l’économie tchèque. Selon les documents transmis par Bruxelles au gouvernement tchèque, l’union bancaire devrait permettre une intégration plus importante. Or, Petr Nečas affirme voir « tout affaiblissement du régulateur national comme une chose très compliquée ». Le sommet européen de cette fin de semaine se penchera sur des mesures spécifiques à une union bancaire, d'une plus forte intégration budgétaire et de la possibilité d'un fonds de remboursement de la dette.

Le Président tchèque a ratifié le traité d’adhésion de la Croatie à l’UE

Le président Václav Klaus a signé, le traité d’adhésion de la Croatie dans l’Union européenne, une signature qui achève en République tchèque le processus de ratification du texte. Le texte avait déjà été validé par les deux chambres du Parlement. Le gouvernement ne s’est pas joint à la signature en vertu de l’exception dont bénéficie la République tchèque au sujet de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne qui, selon le président Václav Klaus, fournit une garantie juridique aux revendications des Allemands sudètes sur leurs biens confisqués au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. La Croatie devrait devenir le vingt-huitième pays membre de l’UE le 1er juillet 2013.

Etudes de droit à Plzeň : le ministre de l’Education prolonge d’un an l’accréditation de l’Université de Bohême de l’Ouest

Le ministre de l’Education, Petr Fiala, a prolongé d’un an, jusqu’en octobre 2013, l’accréditation accordée au programme de master en droit de l’Université de Bohême de l’Ouest. Le ministre a justifié sa décision par la volonté de faciliter la situation des étudiants, afin qu’ils puissent achever leurs études. Le doyen de la faculté a toutefois critiqué cette décision en affirmant qu’elle garantissait d’achever leur cursus seulement aux élèves entrant en cinquième et dernière année. Auparavant, Petr Fiala avait annulé la décision de son prédécesseur Josef Dobeš de prolonger cette accréditation jusqu’en 2016. Par ailleurs, le ministère a interdit à l’école d’admettre de nouveaux étudiants. En début d’année, la commission nationale d’accréditation, qui veille à la qualité de l’enseignement supérieur dans le pays, avait décidé de la fermeture de la faculté de droit de Plzeň en octobre 2012. La faculté était dans le viseur des autorités depuis l’automne 2009 et la révélation d’un vaste scandale de plagiat et de falsification de diplômes.

Plus d’un million de Tchèques partiront en vacances ce week-end

Plus d’un million de Tchèques s’apprêtent à partir en vacances ce week-end. Environ 500 000 d’entre eux se rendront dans un pays étranger, la première destination des touristes tchèques étant traditionnellement la Croatie, suivie de l’Italie. 600 à 700 000 de ces vacanciers resteront en revanche en République tchèque. Les chiffres ont été annoncés, ce jeudi, par l’association des agences de voyages tchèques. La police a prévu de renforcer ses contrôles sur les routes à cet effet.

Les élections régionales et sénatoriales auront lieu les 12 et 13 octobre

Le président Václav Klaus a annoncé, ce mercredi, que les élections régionales et sénatoriales se tiendraient les vendredi 12 et samedi 13 octobre. Les partis politiques tchèques ont désormais jusqu'au 7 août pour présenter leurs listes de candidats. Le parti social-démocrate qui dirige les quatorze régions du pays, hormis Prague, depuis 2008, va devoir batailler pour conserver ses fiefs, de même que ses sièges au Sénat où il est majoritaire. Le Sénat tchèque comprend 81 sièges. Ses membres y sont élus pour six ans.

Vague de chaleur attendue pour ce week-end

Les météorologues mettent en garde contre la forte chaleur qui devrait s’abattre ce week-end sur la République tchèque et de nombreux pays d’Europe centrale. A partir de vendredi, les températures dépasseront les 34°C dans de nombreuses régions du pays. L’avis de canicule est déclenché pour demain vendredi par l’Institut tchèque de météorologie (ČHMÚ). Un front d’air chaud venu de l’Ouest s’installera sur le pays et le mercure se situera au dessus des normales saisonnières durant plusieurs jours. Le météorologues et les autorités sanitaires rappellent que les températures caniculaires prolongées peuvent être dangereuses pour les personnes âgées, les jeunes enfants ainsi que les personnes atteintes de maladies chroniques.

Ventes records d’œuvres d’art au premier semestre 2012

Durant le premier semestre 2012, les collectionneurs ont déboursé près d’un demi-milliard de couronnes lors des ventes aux enchères en République tchèque. Un record historique qui dépasse de près de 190 millions de couronnes le montant des ventes pour la même période en 2011. Au mois d’avril, le record de vente a été atteint après que l’une des œuvres les plus réputées du peintre tchèque Kupka, la forme du bleu (Tvar modré) a été cédée aux enchères pour la somme de 57 millions de couronnes (environ 2,2 millions d’euros). Une vente qui a multiplié par deux le montant de l’œuvre la plus chère vendue jusqu’alors dans le pays.

Météo

Demain vendredi, le temps sera ensoleillé sur l’ensemble du territoire. Les températures nettement en hausse par rapport à la veille atteindront 30°C dans tout le pays, sans exceptions. En ce jour de canicule, nous fêterons les Petr et Pavel.

28-06-2012