Infos du jour Infos

06-06-2012

Corruption – Affaire Rath : la social-démocratie dément les sous-entendus sur le financement opaque du parti

Le Parti social-démocrate (ČSSD) a de nouveau démenti, ce mercredi, l’accusation selon laquelle les 7 millions de couronnes en la possession desquels a récemment été arrêté le député David Rath étaient destinés au financement du parti et des prochaines élections. C’est ce qu’a laissé entendre David Rath, mardi, lors de son allocution devant la Chambre des députés, qui a ensuite voté à la quasi-unanimité la levée de son immunité parlementaire. Le président de la social-démocratie, Bohuslav Sobotka, a déclaré que la police ne s’était pas adressée à lui suite aux allusions de l’ancien président de la région de Bohême centrale. Il a également formellement rejeté tout soupçon, affirmant que le financement du principal parti de gauche du pays et de l’opposition était tout à fait transparent. Plus de détails sur la levée de l’immunité parlementaire de David Rath dans les Faits et événements.

L’ombudsman critique le nombre d’enfants roms scolarisés dans les écoles « spéciales »

Le nombre d’enfants roms scolarisés dans des écoles dites « spéciales », c’est-à-dire destinées aux élèves possédant un léger retard mental, est bien plus important que la part de la minorité rom dans l’ensemble la population tchèque. C’est ce que constate le médiateur de la République (ombudsman), Pavel Varvařovský, qui considère cet état de fait comme de la discrimination et va proposer au ministère de l’Education un ensemble de mesures correctives. Selon l’étude commandée, les effectifs des écoles spéciales sont composés de 32 à 35 % d’enfants roms, alors que, selon les statistiques officielles, la minorité rom représente entre 1,4 et 2,8 % de la population tchèque. La République tchèque a déjà été critiquée sur ce point par la Cour européenne des droits de l’homme. Selon l’ombudsman, seuls les enfants réellement handicapés devraient être scolarisés dans les écoles spéciales.

Les députés tchèques ont entériné mardi le Mécanisme européen de stabilité

Les députés tchèques ont ratifié mardi le traité créant le Mécanisme européen de stabilité financière (MES), fonds de soutien permanent dont se dote l'Union européenne. La République tchèque n'est pas membre de la zone euro, et n'envisage pas de passer à la monnaie unique européenne dans un proche avenir, mais son approbation est nécessaire. Les sénateurs ayant déjà voté pour la création du MES, la ratification tchèque ne dépend plus à présent que de la promulgation de la loi par le président Václav Klaus. Le Mécanisme européen de stabilité, qui doit entrer en vigueur au 1er juillet, succédera à terme au Fonds européen de stabilité financière (FESF), le premier instrument conçu par les Européens pour parer à l'urgence des crises en Grèce, en Irlande et au Portugal. Plusieurs pays doivent encore le ratifier, dont l'Allemagne.

Manifestation devant le ministère du Travail

Quelques dizaines de représentants syndicaux, ainsi que des personnes handicapées et des chômeurs ont protesté ce mercredi à Prague. La manifestation les a emmenés depuis la direction du Bureau du travail jusqu'au bâtiment du ministère du Travail et des Affaires sociales. Syndicalistes et activistes ont à nouveau exprimé leur critique des réformes menées par le ministre du Travail, Jaroslav Drábek. Ils s'opposent notamment aux coupes prévues dans les allocations sociales ou à la réglementation plus sévère pour les personnes au chômage. Ils critiquent également le nouveau système de retraites.

Le ministère des Affaires étrangères recommande d'éviter les séjours en Egypte

Face à la situation instable de l'Egypte à l'heure actuelle, le ministère tchèque des Affaires étrangères a recommandé d'éviter les séjours en Egypte, notamment dans la péninsule du Sinaï et dans les centres touristiques les plus fréquentés. Le ministère parle de risques pour les ressortissants tchèques notamment dans les villes du Caire, d'Alexandrie, le delta du Nil et la région frontalière avec la Libye. La situation en Egypte s'est aggravée ces derniers jours suite à la peine de prison à vie infligée à l'ancien homme fort du pays, Hosni Moubarak et la clémence accordée à six autres anciens hauts fonctionnaires du précédent régime. Des milliers de personnes ont manifesté contre ces verdicts considérés comme trop cléments.

Production industrielle en hausse

La production industrielle en République tchèque a progressé en avril de 2,2 % par rapport à la même période en 2011. Il s’agit d’un résultat supérieur aux prévisions des spécialistes, mais aussi d’une très légère progression de 0,1 % par rapport au mois de mars, en données corrigées des variations saisonnières. Les chiffres ont été communiqués ce mercredi par l’Office tchèque des statistiques. La production automobile (+8,3 %) reste sans surprise le moteur de l’industrie tchèque. En revanche, la production d’appareils électroniques continue de baisser (-19 %). En raison de la situation économique en Europe, les économes prévoient des deuxième et troisième trimestres plus faibles pour l’économie tchèque.

Commerce extérieur : 860 millions euros d’excédent en avril

Le bilan du commerce extérieur de la République tchèque en avril a affiché un solde positif de 22 milliards de couronnes (860 millions d’euros), soit un résultat supérieur de 8,8 milliards de couronnes à celui enregistré en avril 2011. Les chiffres ont été publiés, ce mercredi, par l’Office tchèque des statistiques. Le volume des exportations a progressé de 8,4 % pour s’élever à près de 250 milliards de couronnes, tandis que les importations ont augmenté de 4,8 % pour un total de 227 milliards. Les exportations tchèques dépendent en grande partie de l’état de l’économie de la zone euro et plus particulièrement de l’Allemagne voisine.

70e anniversaire de l’attentat contre Heydrich : déjà 10 000 visiteurs pour le camp de concentration installé à Prague

Plus de 10 000 personnes ont déjà visité, en l’espace d’une dizaine de jours, les décors d’un camp de concentration installés sur la place Charles (Karlovo náměstí), dans le centre de Prague. L’exposition, installé à l’intérieur de quelques baraquements du camp et qui présente l’histoire de 70 personnes engagées dans la résistance tchécoslovaque contre l’occupation nazie, a été ouverte au public dimanche 27 mai à l’occasion du 70e anniversaire de l’attentat proféré par trois résistants tchèques contre Reinhard Heydrich. Le Protecteur de Bohême-Moravie et numéro deux de la SS est décédé le 4 juin des suites de l’opération appelée Anthropoid. L’exposition devrait rester ouverte jusqu’au 18 juin. En raison de son grand succès, les organisateurs envisagent toutefois de la prolonger.

Tennis – Roland Garros : Petra Kvitová qualifiée pour les demi-finales

Pour la première fois de sa carrière, Petra Kvitová disputera les demi-finales des Internationaux de France de tennis. En quarts de finale, ce mercredi, sur la terre battue de Roland Garros, la Tchèque, 4e meilleure joueuse mondiale, a battu la Kazakhe Yaroslava Shvedova, 142e mondiale, en trois sets (3-6, 6-2, 6-4). Jeudi, à Paris, Petra Kvitová sera opposée à Maria Sharapova, 2e mondiale, pour une place en finale et ce qui constituera une revanche de la finale du dernier Wimbledon. La Russe s’est défaite, de son côté, de l’Estonienne Kaia Kanepi (6-2, 6-3).

Foot – Euro 2012 : Milan Baroš rassuré sur son état de santé mais incertain pour le match contre la Russie

Victime d'une gêne à une cuisse qui l’a contrait à quitter prématurément l'entraînement de mardi, Milan Baroš est rassuré sur son état de santé. Le docteur de la sélection tchèque a indiqué que l’attaquant ne souffrait pas d’une déchirure musculaire, mais seulement d’une élongation, et qu’il n’était donc pas forfait pour le championnat d’Europe, qui débutera vendredi. Meilleur buteur de l’Euro 2004, Milan Baroš reste toutefois incertain pour le premier match de la République tchèque contre la Russie, vendredi, à Wroclaw. Pour le reste, le sélectionneur Michal Bílek devrait pouvoir compter sur l’ensemble de son groupe, y compris Tomáš Rosický qui s’entraîne désormais normalement.

Météo

A l’exception de l’extrême nord du pays, où le ciel sera très chargé et les averses plus fréquentes, c’est un temps variable qui règne sur la majeure partie du territoire ce jeudi, jour de la fête des Iveta et Slavoj. Le soleil sera plus présent en Moravie du Sud. Les températures varient entre 18° C et 25° C pour les maximales. Aucune évolution notable n’est prévue pour la fin de la semaine.

06-06-2012