Infos du jour Infos

29-05-2012

Le parti Affaires publiques rejette une partie du projet de loi sur la restitution des biens des Eglises

Le parti Affaires publiques VV rejette une partie du projet de loi sur la restitution des biens des Eglises. Selon le projet, l’Etat devraient restituer aux Eglises leurs biens immeubles confisqués sous le régime communiste et leur payer en plus un dédommagement de 59 milliards de couronnes (2,36 milliards d’euros). Selon la vice-présidente d’Affaires publiques Kateřina Klasnová, les biens immeubles des Eglises doivent être restitués mais il ne faut pas leur payer le dédommagement financier de 59 milliards de couronnes parce que la situation économique de la République tchèque ne le permet pas.

Le ministère de l’Intérieur a enregistré le parti LIDEM

Le ministère tchèque de l’Intérieur a enregistré un nouveau parti politique. Cette formation politique appelée LIDEM est issue de la scission du parti Affaires publiques. Certains membres d’Affaires publiques ont quitté leur parti parce qu’ils n’étaient pas d’accord avec sa politique de confrontation qui, à leur avis, nuisait au travail du gouvernement. Ils ont créé donc une plateforme qui vient de se transformer en parti politique. Tandis que LIDEM s’est joint à la coalition gouvernementale, Affaires publiques s’est retiré dans l’opposition. Actuellement le parti LIDEM présidé par la ministre Karolina Peake dispose de sept sièges dans la Chambre des députés ce qui ne lui permet pas de créer un groupe parlementaire mais assure la majorité à la coalition gouvernementale.

Une série de protestations anti-gouvernementales organisées ce mardi devant les ministères de l’Enseignement et de la Culture

Des protestations contre les réformes gouvernementales dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et de la culture ont été organisées ce mardi devant les ministères de l’Education et de la Culture. Durant toute la journée, une série de happening, de mise en scène et de concerts ainsi que des discussions avec les membres de la plateforme civique « Stoppons le gouvernement » ont été organisées afin de manifester contre la politique gouvernementale dans les deux secteurs. La protestation de ce mardi a été la première d’une série de cinq journées durant lesquelles cinq ministères seront visés jusqu’au 7 juin.

Des militants de Greenpeace ont protesté contre l’extraction du charbon dans les Beskides

Lundi matin, douze activistes de Greenpeace ont escaladé deux tours d’extraction de la mine de Frenštát pod Radhoštěm, dans les monts des Beskides, en Moravie du Nord. Ils voulaient ainsi protester contre l’attitude « irresponsable » des autorités tchèques à l’égard du réchauffement planétaire et attirer l’attention sur la problématique de l’extraction des combustibles fossiles dans les Beskides, a indiqué le représentant de Greenpeace en République tchèque, Michal Komárek. Les militants écologistes ont quitté les deux tours mardi après-midi. Selon la police, ils ont commis une infraction à la loi et risquent de payer une amende.

Détournement de biens publics : la police a inculpé l’ancien ministre ODS de l’Industrie

La police a inculpé l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce de l’ODS Martin Kocourek. Il est accusé d’abus de confiance. La police n’a pas précisé pour quelle affaire l’ancien ministre a été mis en examen. Selon les informations les plus récentes publiées par le serveur Týden.cz, il s’agirait d’un détournement de fonds publics pour un montant d’environ 16 millions de couronnes (soit 650 milles euros). Martin Kocourek risque de trois à huit années d’emprisonnement fermes. Sa mère est également mise en cause dans cette affaire.

Les malades tchèques pourront se réserver les soins d’un spécialiste de leur choix

A partir du 1er juin les malades tchèques pourront se réserver les soins d’un médecin spécialiste de leur choix. Ce sera un service payant. Pour les soins ou pour une intervention chirurgicale d’un médecin en chef les malades paieront jusqu’à 15 000 couronnes (600 euros), pour les soins d’autres catégories de médecins jusqu’à 5000 couronnes. Le ministère de la Santé a publié déjà une liste des tarifs des ces services spéciaux. Les critiques des tarifs estiment qu’il s’agit d’une mesure qui pourrait être en contradiction avec la loi parce qu’elle risque de nuire à la qualité des soins pour les malades qui refuseront ou ne pourront pas payer.

Le ministère de l’Environnement envisage de lever la protection du cormoran

Le ministère tchèque de l’Environnement prépare un décret pour mettre fin à la protection du cormoran en République tchèque. Cet oiseau protégé devient nuisible aux poissons dans les étangs et les rivières tchèques. Selon le ministère, le cormoran n’est plus une espèce menacée et le nombre de ces oiseaux pourra être réduit par la chasse. Chaque année le ministère doit payer 40 millions de couronnes (1,6 million d’euros) pour dédommager les propriétaires des étangs pour les dégâts causés par des milliers de cormorans, oiseaux migrateurs qui s’arrêtent sur le territoire tchèque pour se nourrir. Le décret pourrait entrer en vigueur le 1er septembre prochain.

Les photographies de presse des présidences de Havel exposées à la Galerie de la Mairie de la Vieille-ville à Prague

Une exposition de photographies présente du 15 juin au 6 juillet à la Galerie de la mairie de la Vieille-ville, la vie de Václav Havel lors de ces présidences successives. Les photographies sont issues du fonds des reporters de l’Agence tchèque de presse (ČTK) qui ont suivi l’ancien président et dissident au régime socialiste durant près de quinze années. Ces photographies présentent Václav Havel dans de nombreuses situations dont certaines sont insolites. La plupart des photographies de presse sélectionnées pour l’exposition n’ont jamais été rendues publiques.

La gestion de plusieurs monuments pragois sera confiée au Musée de la ville de Prague

La gestion de plusieurs monuments pragois connus sera confiée à partir du juillet prochain au Musée de la Ville de Prague. Il s’agit entre autres des monuments emblématiques de la capitale tchèque – la Tour poudrière, la Tour de Petřín et les deux tours du Pont Charles. Cette décision a été adoptée, ce mardi, par le Conseil municipal de la Ville de Prague. Actuellement les monuments en question sont gérés par le Service d’information pragois PIS qui les loue à la société ABL. Le musée profitera de cette possibilité pour exposer dans ces monuments les objets qui se trouvent actuellement dans ses dépôts et méritent d’être présentés au public.

La sécheresse frappe la Moravie du Sud et la Bohême centrale

La Moravie du Sud et la Bohême centrale souffrent de sécheresse. Une partie de la production agricole dans ces régions, notamment sur les champs de blé et de colza et dans les vergers, a déjà été détruite par le gel, et la sécheresse risque d’aggraver encore les dégâts. La sécheresse a été également en cause au cours de ces dernières semaines de plusieurs incendies forestiers. La situation pourrait s’améliorer cependant dans les prochains jours. Selon les météorologues, il faut s’attendre d’abords à des averses éparses et puis à des pluies plus abondantes. Les températures minimales pourraient cependant tomber une fois de plus jusqu’à zéro.

Météo

Ce mardi, le temps a été plutôt ensoleillé avec des intervalles nuageux et quelques faibles pluies. Les températures maximales ont été comprises entre 22°C et 25°C. Nous fêtons les Maxim. Mercredi, le ciel en Tchéquie sera clair à variable et les précipitations se feront plutôt rares. Les températures maximales se situeront entre 20° C et 24° C.

29-05-2012