Infos du jour Infos

28-05-2012

Le président Klaus soutient son ancien rival Miloš Zeman à la présidentielle de 2013

Après avoir affronté âprement durant les années 1990 l’ancien premier ministre social démocrate, Miloš Zeman, le président de la République tchèque Václav Klaus a déclaré au quotidien Mladá Fronta Dnes qu’il soutenait la candidature de son ancien rival à la présidence de la République. Václav Klaus a en outre déclaré que Miloš Zeman était "une personnalité remarquable" de la politique tchèque et en a profité pour préciser que seules les personnalités ayant réalisé une action significative pour le pays pouvaient prétendre se présenter à la première élection du président de la République au suffrage universel direct prévue en 2013.

Des militants de Greenpeace protestent contre l’extraction du charbon dans les Beskides

Lundi matin, douze activistes de Greenpeace ont escaladé deux tours d’extraction de la mine de Frenštát pod Radhoštěm, dans les monts des Beskides, en Moravie du Nord. Ils veulent ainsi protester contre l’attitude « irresponsable » des autorités tchèques à l’égard du réchauffement planétaire et attirer l’attention sur la problématique de l’extraction des combustibles fossiles dans les Beskides, a indiqué le représentant de Greenpeace en République tchèque, Michal Komárek. Les militants écologistes ont l’intention d’occuper les deux tours jusqu’à mardi.

Elections régionales 2012 : l’ODS avance ces pions

Lors des élections régionales de l’automne 2012, l’ODS propose d’étendre aux collectivités territoriales la politique de responsabilité budgétaire réalisée au niveau national. Les membres du parti des démocrates civiques ont précisé que l’application de la politique budgétaire se fera au cas par cas selon les situations régionales. En outre, les responsables de l’ODS ont demandé à tous les partis présents lors des élections régionales de refuser la formation d’éventuelles coalitions avec des membres du Parti communiste. L’ODS entend ainsi renverser, lors du prochain scrutin, la prépondérance des sociaux-démocrates du ČSSD dans les régions.

Elections sénatoriales : le parti des Verts entend revenir au Parlement

Après deux années d’absence du Parlement, le parti des verts tchèques (Strana zelených-SZ) entend obtenir plusieurs sièges à la Chambre haute du Parlement et a présenté ce lundi à Brno, en Moravie, cinq candidats appelés à candidater aux élections sénatoriales. Parmi ces candidats, figurent l’ancienne juge constitutionnelle Eliška Wagnerová, entrée dans le parti des verts il y a deux mois, et Přemysl Rabas conseiller municipal de la ville de Chomutov. Selon le président de la conférence du parti des verts, Ondřej Liška, « leur ambition électorale apportera de l’équité et de la justice au sein de la politique tchèque. »

Un camp de concentration exposé à Prague rappelle la répression nazie après l’attentat contre Heydrich

Le chef de la diplomatie tchèque, Karel Schwarzenberg, et le ministre de la Défense, Alexandr Vondra, ont inauguré, ce dimanche, sur la place Charles (Karlovo náměstí), une exposition installée dans les décors d’un camp de concentration. Mise en place par l’association Post Bellum, à l’occasion des 70 ans de l’attentat contre le Reinhard Heydrich, cette exposition exceptionnelle présente notamment les destins de 70 personnes engagées dans la résistance tchécoslovaque contre l’occupation nazie, ainsi que les répressions menées par les autorités allemandes après la mort de Heydrich. Dans le cadre de celles-ci, 261 Tchèques et Slovaques, dont 135 femmes, ont été exécutés, en octobre 1942, au camp de concentration de Mauthausen. Pusieurs manifestations, comme projections de films ou débats avec des historiens, des témoins de l’époque ou des philospohes, figurent au programme de l’exposition qui s’achèvera le 18 juin prochain.

Corruption : l'opposition parlementaire dénonce une police partisane

Selon le parti d'opposition social-démocrate ČSSD, la police tchèque n’enquêterait que sur des cas de corruption mettant en cause des membres de l’opposition. Les sociaux démocrates ont ainsi signalé que la police ne visait pas de la même manière les membres de la coalition gouvernementale et ceux de l’opposition. Selon le vice-président du ČSSD, Jeroným Tejc, la police aurait envoyé un signal clair aux membres de l’opposition en enfermant dernièrement des responsables de l'opposition soupçonnés de fraude ou de corruption. Selon lui, l’affaire Rath (ex-ČSSD) est le symbole de l’existence en République tchèque de deux polices différentes : « celle qui traite la corruption de l’opposition et celle qui est incapable de poursuivre les membres du gouvernement » a ajouté Jeroným Tejc devant les parlementaires.

Sondages : l’affaire Rath nuit au parti d’opposition des sociaux-démocrates (ČSSD)

A la suite de l’affaire Rath, du nom de l’ancien gouverneur de la région de Bohême-centre mis en détention provisoire il y a deux semaines pour détournement de fonds publics et corruption, la sociale démocratie perd un peu de son avance dans les intentions de vote aux élections regionales et sénatoriales qui auront lieu cet automne. Le parti ČSSD ne recueillerait que 23,3 % des intentions de vote contre 26,6% au mois d’avril. Ces chiffres ont été rendus publics ce lundi par l’Agence de sondages STEM. Pour les sociaux démocrates, ces résultats sont les plus mauvais de toute l’année. A l’inverse, les partis situés à droite de l’échiquier politique progressent. L’ODS gagne ainsi 2,2 points et rassemble 14,4% des intentions de vote.

Affaire de Břeclav, la communauté rom ne portera pas plainte

Les Roms de Břeclav ne déposeront pas plainte contre le jeune garçon de 15 ans qui avait inventé une attaque brutale prétendument perpétrée par trois membres de la communauté rom pour expliquer ses blessures à la suite d'une chute dans les escaliers. La fausse déclaration du garçon avait généré une importante vague de protestation raciste anti-rom dans la ville durant plusieurs jours. La décision des associations de la communauté rom de Břeclav a été rendue publique ce lundi à l’Agence tchèque de presse (ČTK) par le représentant national des associations roms, Vladimír Galbavý.

Ouverture, ce lundi, du festival de la culture rom Khamoro

La 14e édition du festival de la culture rom Khamoro s’ouvre ce lundi dans la capitale tchèque, malgré les difficultés financières qui ont obligé les organisateurs de l’association Slovo 21 à modifier la programmation : ainsi, les spectateurs ne verront pas la reconstitution d’un baptême rom traditionnel. Le festival propose des concerts de musique traditionnelle et moderne, spectacles, expositions, séminaires ou encore un défilé de mode du créateur Osmany Laffita. Le traditionnel défilé de musiciens de déroulera jeudi prochain, dans les rues de Prague. Des groupes de Belgique, des Pays-Bas, de Macédoine ou de Slovaquie sont à l’affiche du festival jusqu’au 6 juin prochain.

La 11e conférence internationale (IFA-2012) du vieillissement s’ouvre ce lundi à Prague

Durant cinq jours, la conférence réunira plus de 250 spécialistes répartis dans une dizaines de séances plénières, cinquante symposiums, séminaires et groupes de travail. La ministre canadienne pour les personnes âgées, Alice Wong, ainsi que le conseiller de l’Organisation internationale de la santé (OMS), Chris Ham, seront parmi les personnalités invitées à s’exprimer lors de cette conférence. L’objectif de la conférence dans laquelle seront présents plus de 800 délégations du monde entier, est d’ouvrir un espace de réflexion internationale destiné à l’amélioration des conditions de vie des personnes âgées.

Météo

Demain mardi, le temps sera pluvieux sur la majeure partie du pays et des pluies sont attendues dès le levé du soleil. Les températures, en hausses, seront comprises entre 22°C et 25°C. Nous fêterons demain les Maxim.

28-05-2012