Infos du jour Infos

29-04-2012

A la suite du vote de confiance du Cabinet Nečas, l'opposition promet de freiner davantage l'application du programme gouvernemental

Le parti d'opposition social démocrate ČSSD, rendra plus difficile l'adoption des nouvelles lois soumises par le gouvernement au Parlement. C'est que le président du principal parti d'opposition Bohuslav Sobotka a déclaré ce dimanche sur le plateau de télévision du modérateur Václav Moravec. Selon le chef des sociaux-démocrates, l'opposition détient la majorité au Sénat et usera de sa position dominante pour compliquer davantage l'adoption du programme législatif du gouvernement qui, à la suite du vote de confiance de la Chambre de députés obtenu par 105 voix sur 198 vendredi soir, a perdu l'assise confortable dont il disposait.

L'ancien recteur de l'Université Masaryk de Brno pourrait être le prochain ministre de l'Education de la nouvelle coalition gouvernementale

Le Premier ministre Petr Nečas (ODS) a soumis l'idée de nommer l'ancien président de l'Université Masaryk de Brno, Petr Fiala à la tête du ministère de l'Education. C'est ce qu'il a déclaré ce dimanche à la télévision publique tchèque (ČT). Depuis le départ à la fin du mois de mars du très controversé ministre Josef Dobeš (membre à l'époque du parti Affaires publiques, aujourd'hui indépendant), le ministère de l'Education était sans chef. La vice-présidente du parti ODS, Miroslava Němcová, et le président du parti TOP 09, Karel Schwarzenberg, ont reconnu que Petr Fiala disposait d'un véritable crédit auprès des responsables du secteur académique et qu'il constituait un excellent candidat.

La vice Premier ministre Karolína Peake entend rénover la réputation du Cabinet Nečas

La confiance dans le gouvernement devrait, selon la vice Premier ministre Karolína Peake devrait permettre au gouvernement de rénover sa réputation. C’est ce qu’elle a annoncé à la Chambre des députés avant que ne s’ouvre la séance du vote de confiance. Elle a en outre assuré vouloir promouvoir une politique de dialogue avec les autres forces politiques. Le président du parti social-démocrate ČSSD, Bohuslav Sobotka, considère que cette déclaration n’a aucune valeur, notamment en raison du fait que le gouvernement est soutenu par d’anciens membres du parti Affaires publiques.

Le Premier ministre Petr Nečas entend conjuguer les plans d'austérité à des mesures en faveur de la croissance

Alors que la Chambre basse du parlement vient de valider la confiance du Cabinet de Petr Nečas (ODS), le Premier ministre a annoncé qu'à la suite de la recomposition du gouvernement et de la coalition gouvernementale, il se concentrera sur la mise en place de mesures économiques en faveur de la croissance. C'est ce qu'il a annoncé lors d'une réunion de reflexion du parti des libéraux conservateurs (ODS) qui s'est tenue ce samedi à České Budějovice, précisant que les mesures d'austérité ne pouvait porter de résultats positifs sans une politique volontariste en faveur de la croissance. Il aligne ainsi sa politique économique sur les principes défendus par une partie de la classe dirigeante européenne, dont le candidat socialiste à l'élection présidentielle française, François Holland, qui souhaite ajouter un volet croissance au pacte fiscal européen.

Sur fond de crise politique, le mouvement de protestation « Stoppons le gouvernement » prépare les mobilisations des prochains mois

Les syndicats et les responsables de la plateforme « Stoppons le gouvernement » se sont mis d’accord ce vendredi pour démarrer une série de mobilisations contre le Cabinet de Petr Nečas (ODS). des grèves sont prévue et devraient durer jusqu’à la fin du mois de juin. C’est ce que le président de la Confédération syndicale tchèque et morave, Jaroslav Zavidil a annoncé aux journalistes ce vendredi. Il n’a toutefois pas précisé la série de manifestations et de grèves que son organisation appelle de ses vœux. Il a toutefois ajouté que les syndicats et les responsables de la plateforme civique s’étaient entendus sur la création d’un centre de coordination des protestations qui devraient être nombreuses et avoir lieu dans l'ensemble du pays.

La Chambre basse du Parlement devrait prononcer prochainement la marginalisation des députés Vít Bárta (VV) et Jaroslav Škárka

Les députés Vít Bárta (VV) et Jaroslav Škárka (nezařazený) condamnés en avril pour corruption par le tribunal de Prague devraient perdre le droit de siéger dans les conseils et les commissions de la Chambre des députés. C'est ce que la présidente de la Chambre basse du Parlement Miroslava Němcová (ODS) a déclaré ce dimanche à la télévision tchèque sur le plateau du journaliste politique Václav Moravec. Elle a en outre précisé que les deux élus avaient refusé de démissioner de leurs mandats de député à la suite du verdict du procès. L'interdiction de la participation aux groupes de reflexion et de décision de la Chambre des députés est, selon elle, la seule action que les responsables de la Chambre basse peuvent engager contre les deux hommes.

Le candidat à l'élection présidentielle, Jan Fischer, a ouvert samedi son QG de campagne

L'ancien ministre par intérim et candidat aux élections présidentielles de 2013 Jan Fischer a ouvert samedi dans la quartier pragois de Žižkov son QG de campagne. Il souhaite pouvoir y rencontrer les citoyens et les responsables des associations civiles. Son assistante Sabina Tančevová a en outre annoncé que Jan Fischer sera désormais beaucoup plus présent en République tchèque. Il effectuera des voyages réguliers de Londres où il travaille comme vice-président de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD).

36 millions de couronnes pour l'exposition à Prague de l'Epopée slave de Mucha

La préparation de l'exposition consacrée à la présentation de l'Epopée slave du peintre Alfons Mucha à la Galerie nationale (Veletržním paláci) devrait coùter 21 millions de couronnes de plus que le budget initial. La ville de Prague avait apporté 15 millions de couronnes pour l'exposition mais la Galerie nationale en a dépensé 36 millions. C'est ce que le directeur de la Galerie nationale de Prague (GHMP), Milan Bufka a déclaré à l'Agence tchèque de presse (ČTK). Mécontents, les responsables municipaux attendent de la Galerie qu'elle utilise ses propres fonds afin de couvrir une partie des frais de cette exposition monumentale qui devrait être ouverte au public très prochainement.

Vague de chaleur : le record de température vieux de 212 ans battu ce dimanche à Prague ; les incendies se multiplient dans le pays.

Le mercure est passé au dessus de 30°C dans plusieurs stations d'observation météorologiques de la République tchèque. Au Klementinum, le centre d'observation de Prague a enregistré 29,4°C, une température qui dépasse pour le deuxième jour consécutif le record vieux de 212 ans établi en 1800. Sur l'ensemble des 116 stations d'observation, 99 ont enregistré des température records. Selon les météorologues de l'Institut tchèque d'hydrométéorologie (ČHMÚ), la température devrait continuer de monter dans les prochains jours, augmentant le nombre des incendies qui se sont par ailleurs multipliés dans le pays, causant des dégâts estimés ce dimanche à plusieurs millions de couronnes. Plusieurs hectares de forêt ont été brûlés dans le village de Vilémov na Olomoucku dans le Nord de la Moravie. Des dizaines d'hectares de forêt sont également partis en fumé à Staré Hamry dans la région de Frýdek-Místek à l'est du pays à la frontières polonaise.

Météo

Demain lundi, le temps en République tchèque restera estival avec des températures maximales comprises entre 25° C et 31° C. Le soleil sera au rendez-vous, et des orages sont attendus dans l'Ouest du pays en fin de journée. Nous fêterons les Blahoslav.

29-04-2012