Infos du jour Infos

26-04-2012

Investissements chinois en Europe : à Varsovie, Petr Nečas participe au sommet Europe centrale - Chine

Le Premier ministre, Petr Nečas, participe ce jeudi, à Varsovie, en Pologne, au sommet qui réunit seize représentants des pays d’Europe centrale et orientale et le Premier ministre chinois Wen Jiabio. L’objectif est d’abord de renforcer la coopération économique entre les deux parties : 300 sociétés chinoises et 450 d’Europe centrale et orientale, dont 300 polonaises. La Chine a investi 622 millions d’euros dans la région entre 2004 et 2010, mais le montant annuel de ses investissements a doublé au cours des dernières années, selon un récent rapport de l'Institut de développement d'Europe centrale et orientale (CEED). La Chine mise sur la stabilité de la région, sa croissance et ses prix compétitifs. Le chef du gouvernement tchèque profite de l’occasion pour un entretien bilatéral avec ses homologues polonais et chinois.

L’aversion de la population majoritaire contre les Roms augmente

Selon le Comité tchèque d’Helsinki, en République tchèque augmente l’aversion de la population majoritaire contre les Roms. Les derniers sondages démontrent qu’elle a augmenté au cours des derniers dix ans de 60 % à 75 %. Une déclaration du membre du Comité tchèque d’Helsinki, Petr Uhl. A son avis, ce climat aggrave encore la situation sociale des Roms qui font partie de la couche la plus démunie de la société tchèque. Petr Uhl a également attiré l’attention sur la croissance du nombre de sympathisants du mouvement néo-nazi. Il a apprécié par contre les initiatives civiques qui oeuvrent pour la protection des droits de l’homme.

Transformation de la radio publique tchèque

Český rozhlas ( La Radio publique tchèque) qui prépare une importante transformation de ses structures intérieures, envisage de licencier 15 % à 20 % de ses employés. La radio publique réduira également le nombre de ses collaborateurs externes. Une déclaration du directeur général de la Radio publique tchèque Peter Duhan. Le nombre des stations de Český rozhlas sera également réduit. Ces mesures seraient dues notamment à la baisse du taux d’audience de la radio publique. Selon le directeur, il s’agira de la réforme la plus importante de la radio publique tchèque depuis la révolution en 1989. Parmi les stations de la Radio publique tchèque figure également Radio Prague.

Le sénat rejette la loi sur l’immunité parlementaire à vie

Le sénat n’a pas approuvé le projet de loi sur la suppression de l’immunité à vie des membres du Parlement et des juges. Selon cet amendement, les membres du parlement et les juges ne devraient être protégés par l’immunité que pendant la durée de leurs mandats. 24 sénateurs seulement ont voté pour ce projet et il manquait donc deux voix pour son adoption. L’immunité à vie des membres du Parlement et des juges sera donc conservée. Les sénateurs ont critiqué à cette occasion les remaniements asystématiques de la Constitution. Actuellement les membres des deux Chambres du Parlement tchèque ne peuvent être livrés à la justice qu’avec l’approbation de la Chambre dont ils font partie.

Le ministre de l’Intérieur Jan Kubice met en cause la nomination du chef de la police Petr Lessy

Le ministre tchèque de l’Intérieur Jan Kubice a demandé aux organes compétents de réexaminer la procédure de nomination du directeur de la police Petr Lessy en janvier 2011. Selon les informations non confirmées, le nom du nouveau directeur de la police aurait été connu déjà un jour avant sa nomination ce qui pourrait mettre en cause la légitimité de la procédure. Cette initiative du ministre de l’Intérieur est appuyée par le premier ministre Petr Nečas qui a souligné dans ce contexte que Jan Kubice jouissait de sa pleine confiance. D’après le journal Lidové noviny, le ministre serait à la recherche des moyens pour se débarrasser d’un chef de la police incommode.

Echange de données fiscales : le gouvernement tchèque a signé un nouvel accord de coopération avec Saint-Marin

Le Sénat a adopté, ce jeudi, l’accord relatif à l’échange entre la République tchèque et la République de Saint-Marin de renseignements en matière fiscale afin de lutter plus efficacement contre les fraudes. L’administration tchèque aura désormais notamment la possibilité de vérifier si les entreprises tchèques payent bien leurs impôts sur leurs revenus et leurs biens dans le cinquième plus petit Etat du monde, considéré comme un paradis fiscal. Cet accord entrera en vigueur après son approbation par la Chambre des députés et sa signature par le président de la République. Le ministère des Finances a indiqué qu’il s’agissait du neuvième accord du genre signé par la République tchèque avec des Etats non liés par des conventions de suppression de double imposition en raison de leur fiscalité allégée ou inexistante.

Les ambassadeurs tchèque et européens de retour en Biélorussie

Les ambassadeurs des pays membres de l’Union européenne effectuent progressivement leur retour en Biélorussie. La Pologne, la Lituanie et la Suède ont envoyé leurs représentants diplomatiques à Minsk ce mercredi. L’ambassadeur tchèque, Jiří Karas, a fait savoir qu’il serait sur place vendredi. Tous les ambassadeurs européens avaient quitté le pays fin février début mars suite à un conflit diplomatique entre Minsk et Bruxelles. A l’époque, des sanctions avaient été prises contre le régime d’Alexandre Loukachenko en raison des répressions contre les dissidents. Récemment, deux des opposants au régime ont été remis en liberté, une décision qui, selon Bruxelles, rend possible le retour des ambassadeurs en Biélorussie. Toutefois, l’UE continue de réclamer la libération de tous les prisonniers politiques.

Sécurité alimentaire - Sel industriel polonais : à Bruxelles, les Tchèques réclament d’être mieux informés

Les Tchèques entendent ouvrir le débat de la sécurité alimentaire lors du Conseil des ministres de l’agriculture et de la pêche qui se tient à Bruxelles ces jeudi et vendredi. La République tchèque souhaite que les Etats membres du Système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires (RASFF) publient toutes les informations relatives à la sécurité des denrées alimentaires. L’initiative tchèque fait suite au scandale de la découverte de centaines de tonnes de produits alimentaires en provenance de Pologne contenant du sel industriel, une pratique illicite. La République tchèque a ainsi décrété un embargo temporaire sur les importations de sel en provenance de Pologne par précaution. Plus généralement, les Tchèques critiquent les autorités polonaises de ne pas les informer des détails relatifs à l’affaire d’utilisation de sel destiné au salage des routes dans l’industrie agroalimentaire. Le ministère polonais de l’Agriculture a toutefois qualifié « d’hystérique » la réaction tchèque, affirmant que celle-ci naissait de la crainte de voir les importations de produits alimentaires polonais augmenter.

Ouverture du 11e festival du film d’animation Anifest qui rend hommage à Jiří Trnka

La 11e édition du festival du film d’animation Anifest ouvre ses portes ce jeudi à Teplice, en Bohême du Nord. Jusqu’à mardi prochain 1er mai, le thème central en sera la magie du film de marionnettes. Le programme est inspiré du 100e anniversaire de la naissance du célèbre cinéaste et marionnettiste tchèque Jiří Trnka, né le 24 février 1912. Une rétrospective de son œuvre est notamment prévue, ainsi qu’un séminaire consacré à l’animation des marionnettes et à leur vie dans le cinéma du XXIe siècle, à leur passé et à leur futur. Une exposition d’une cinquantaine de marionnettes de Trnka est également proposée au public. Parmi les invités du festival figure le cinéaste français Michel Ancelot. Vous pourrez entendre l’extrait d’un entretien avec ce cinéaste dans notre Rubrique « Faits et événements » de ce jeudi.

Peter Demetz, lauréat du prix littéraire Georg Dehio

C’est l’écrivain et germanisant Peter Demetz qui est lauréat du prix littéraire allemand Georg Dehio. Le prix lui a été décerné pour l’ensemble de son œuvre. Peter Demetz est né à Prague en 1922 dans une famille juive germano-tchèque. En 1949 il s’est exilé et s’est établi aux Etats-Unis où il a commencé une carrière universitaire. Il est auteur de toute une série de livres sur les écrivains pragois de langue allemande et de traitées d’histoire. A partir de la chute du communisme en 1989 il revient régulièrement dans sa patrie. Le jury a décerné aussi le Prix d’honneur à l’écrivaine tchèque Radka Denemarková pour son roman Peníze od Hitlera (L`argent d’Hitler) et à la traductrice de cette oeuvre Eva Profousová.

Météo

Après une journée de mercredi marquée par un temps variable, c’est un temps chaud et très ensoleillé qui a régné sur l’ensemble du territoire ce jeudi, jour de la fête des Oto. Cette tendance au grand soleil devrait se maintenir au moins jusqu’à la fin de la semaine. Les températures ont varié entre 20° C et 24° C pour les maximales. Le mercure devrait par la suite continuer et de grimper et avoisiner les 30° C ce week-end.

26-04-2012