Infos du jour Infos

17-04-2012

Petr Nečas à Skopje : « les tensions ethniques sont une entrave à l’intégration européenne de la Macédoine »

Les tensions ethniques en Macédoine pourraient entraver la volonté d’intégration européenne du pays. C’est en substance ce qu’a déclaré le Premier ministre Petr Nečas à l’issue de sa rencontre avec son homologue macédonien Nikola Gruevski, ce mardi, à Skopje. Ce dernier a informé Petr Nečas de la situation intérieure et confirmé que le gouvernement macédonien était favorable au caractère multiethnique du pays. En fin de semaine dernière, à la veille des Pâques orthodoxes, les corps de cinq hommes tués par balles ont été retrouvés à Skopje. Le deuil a ravivé les tensions ethniques entre ses habitants slaves et albanais, ces derniers représentant un quart de la population de ce pays de deux millions d’habitants issu de l'éclatement de la Yougoslavie. Le Premier ministre tchèque a estimé que le gouvernement macédonien, au sein duquel figure le parti représentant les intérêts de la minorité albanaise, entreprenait toutes les démarches nécessaires pour stabiliser la situation. Petr Nečas a par ailleurs confirmé que Prague soutenait l’orientation euro-atlantique de la Macédoine, convaincu qu’il était dans l’intérêt de l’Union européenne de s’élargir aux pays des Balkans de l’Ouest. « L’élargissement de l’UE et de l’OTAN est synonyme d’élargissement de la zone de stabilité et de prospérité », a-t-il déclaré. De son côté, Nikola Gruevski a affirmé que le dialogue avec l’Union européenne évoluait dans le bon sens. Enfin, Petr Nečas et Nikola Gruevski se sont félicités également de l’évolution positive de la coopération économique entre les deux pays.

La vice-Premier ministre Karolína Peake quitte le parti Affaires publiques

La vice-Premier ministre Karolína Peake a annoncé, ce mardi, qu’elle avait décidé de quitter les Affaires publiques, dont elle était la vice-présidente. Frappé par différentes affaires depuis plusieurs mois, dont une de corruption interne qui a entraîné la condamnation à des peines de prison de deux de ses membres la semaine dernière, les Affaires publiques sont le plus petit des trois partis de la coalition gouvernementale. Karolína Peake, qui était pressentie pour succéder à Radek John à la tête du parti, a expliqué qu’elle n’était pas d’accord avec l’orientation de celui-ci. Elle entend désormais créer une nouvelle plateforme politique. Karolína Peake a également expliqué qu’elle allait discuter avec le Premier ministre, Petr Nečas, de son maintien ou non au sein du gouvernement

Restitution des biens aux Eglises : l’archevêque de Prague pas favorable à un éventuel report

L’archevêque de Prague, Dominik Duka, n’est pas favorable à l’idée de reporter à plus tard la restitution des biens confisqués par l’Etat aux Eglises du pays sous le régime communiste. En raison de la crise économique et des mesures d’austérité mises en place par le gouvernement, certains responsables politiques critiquent le projet de restitution adopté par la coalition gouvernementale en début d’année. Ce mardi, à Prague, à l’occasion d’un forum consacré à la question des restitutions, Dominik Duka a déclaré qu’il était convaincu que la crise économique actuelle pouvait durer encore de longues années. Toutefois, l’archevêque a dit que si le projet n’était pas adopté par le Parlement, il ne pouvait imaginer que les Eglises portent plainte contre l’Etat et réclament devant les tribunaux le retour de leurs biens confisqués. « L’Eglise n’accepterait pas qu’une injustice soit remplacée par une injustice encore plus grande. Elle ne peut pas exiger en justice un dédommagement à des milliers de familles », a-t-il expliqué. Selon Dominik Duka, le projet de restitution approuvé par le gouvernement est le résultat de longues négociations entre les parties concernées. « C’est un compromis et c’est pourquoi personne ne peut être entièrement satisfait », a-t-il justifié sa position. Selon le projet de loi, l’Etat s’engage à restituer à dix-sept Eglises du pays 56 % de leurs biens et à leur verser aussi progressivement, sur une période de 30 ans, une compensation de 59 milliards de couronnes (2,35 milliards d’euros) pour les biens ne pouvant être restitués. Par ailleurs, l’Etat et les représentants des Eglises se sont entendus sur une période transitoire de dix-sept ans pendant laquelle les Eglises recouvreront leur indépendance économique.

Gaz de schiste : mobilisation contre la prospection des réserves dans la région de Beroun

Environ 6 000 personnes ont pour l’instant signé la pétition contre la prospection des réserves de gaz de schiste dans la région de Beroun, située à quelques dizaines de kilomètres au sud-ouest de Prague. Cette pétition reste disponible au moins jusqu’à la fin du mois d’avril, l’objectif étant d’atteindre au moins 10 000 signatures, limite à partir de laquelle le gouvernement et le Sénat seront tenus de prendre en considération la pétition. La société intéressée par l’exploration et l’éventuelle exploitation des gisements de gaz entend prospecter dans une zone de 93 km2 de la région dans les cinq prochaines années. Les maires des communes concernées sont opposés à ce projet. La semaine dernière, le ministère de l’Environnement a décidé d’abroger l’autorisation d’exploration dans les environs de Náchod et de Trutnov, en Bohême de l’Est. La région de Velké Meziříčí, dans le sud du pays, est la troisième région tchèque possédant des réserves de gaz de schiste.

La conférence « L’Agenda de Prague » s'est tenue au ministère des Affaires étrangères

Une conférence officiellement intitulée « The Prague Agenda - Accomplishments and Challenges » (« L’Agenda de Prague - Accomplissements et défis ») s'est tenue ce mardi à Prague au siège du ministère des Affaires étrangères. La conférence était organisée par le ministère en coopération avec l’Institut des relations internationales et la Fondation pour la recherche stratégique. Son objectif était de présenter la dernière évolution des vues sur les trois piliers de l’Agenda de sécurité de Prague – le contrôle des armes, la non prolifération et la sécurité nucléaire, ainsi que les interconnexions entre ces trois ensembles de problèmes.

L’ombudsman attire l’attention sur la situation des enfants des ressortissants étrangers

Selon l’ombudsman, Pavel Varvařovský, les soins que les organes d’Etat accordent aux enfants des ressortissants étrangers sont insuffisants. L’ombudsman a constaté que les enfants placés dans le centre Permon dans la région de Příbram (Bohême centrale) souffraient d’isolement illégal et de mauvais traitements. Les enfants étaient contraints de vivre en promiscuité, et bien que certains d’entre eux aient souffert de délits sexuels, les délinquants et leurs victimes restaient en contact. Pourtant la majorité de ces enfants comprennent le tchèque et leur isolement dans un centre n’est pas nécessaire. Toujours selon l'ombudsman, le ministère de l’Education est le principal responsable de cette situation.

Baisse de 7 % en 2011 des exportations de houblon tchèque

4 026 tonnes de houblon tchèque ont été exportées en 2011. Il s’agit d’une baisse de 7 % par rapport à 2010 et surtout du volume le moins important de ces dix dernières années. Par rapport au début des années 2000, la République tchèque exporte aujourd’hui environ 25 % de houblon en moins. Les chiffres ont été communiqués, ce mardi, par la Fédération des cultivateurs de houblon. Environ un tiers de la production annuelle en République tchèque est destiné aux brasseries nationales, un autre tiers est acheté par les brasseries asiatiques et notamment japonaises, et le derniers tiers est exporté en Europe et dans le reste du monde. En 2011, 6 087 tonnes de houblon ont été récoltées en République tchèque, soit un volume inférieur de près de 28 % à celui de 2010. Le volume le plus important est récolté dans la région de Žatec, en Bohême du Nord, avec près de 75 % de la production totale. Le houblon est cultivé sur environ 5 300 hectares en République tchèque. Environ 80 % de la production est destinée à l’exportation. En termes de superficie de plantations houblonnières, la République tchèque est le troisième pays au monde, dernière l’Allemagne et les Etats-Unis.

Uherské Hradiště, Ville historique tchèque de l’année 2011

La ville de Uherské Hradiště a été élue Ville historique de l’année 2011, ce mardi, au Château de Prague. Ville de 25 000 habitants fondée au XIIIe siècle et située dans la région de Zlín, en Moravie du Sud, Uherské Hradiště a été récompensée pour l’entretien de son patrimoine et notamment la restauration de son centre historique. Le titre de Ville historique est décerné en République tchèque depuis 1994. L’année dernière, c’est la ville de Znojmo, située dans une région viticole du sud du pays, qui avait été récompensée. Cette année, Uherské Hradiště a devancé les villes de Kutná Hora, en Bohême centrale, et de Chrudim, en Bohême de l’Est.

Ouverture de la Biennale Kafka/Borges

La Biennale Kafka/Borges – Prague/Buenos Aires a débuté ce mardi à Prague. L’Association Franz Kafka et la Fondation internationale Jorge Luis Borges, organisatrices de cette série de manifestations culturelles, se proposent d’attirer l’attention sur l’oeuvre des deux écrivains et aussi sur les cultures argentine et tchèque. Cette année, les organisateurs désirent évoquer aussi les écrivains Ernesto Sabato et Arnošt Lustig. Parmi les invités du festival figurent le cinéaste Mario Sabato, fils d’Ernesto, qui présentera entre autres un film intitulé « Mon père Ernesto Sabato » réalisé en 2008. Le festival accueillera également Maria Kodama, femme de Jorge Luis Borges, qui inaugurera à l’Institut Cervantes de Prague une exposition sur son mari.

Foot – Championnat tchèque : le Slovan Liberec reprend la tête

Vainqueur à Ostrava (3-1), lundi soir, en match décalé de la 25e journée, le Slovan Liberec a retrouvé le fauteuil de leader de la Gambrinus Liga, le championnat de République tchèque de football. A cinq journées de la fin, le Slovan Liberec possède un point d’avance sur le Sparta Prague, tenu en échec à domicile par Teplice (2-2), et cinq sur le Viktoria Plzeň, contraint lui aussi de se contenter d’un match nul (0-0) sur la pelouse du Viktoria Žižkov, lanterne rouge. A noter que Leonard Kweuke, l’attaquant camerounais du Sparta, a été l’auteur des deux buts pragois.

Météo

C’est un temps très variable, mais plus ensoleillé dans la moitié est du pays, qui règne en République tchèque ce mercredi, jour de la fête des Valérie selon le calendrier local. Les températures varient entre 10° C et 14° C pour les maximales.

17-04-2012