Infos du jour Infos

16-04-2012

Début de la semaine des protestations contre la réforme de l’enseignement supérieur

L`initiative « Pour les écoles supérieures libres » a ouvert, ce lundi, la semaine des protestations contre les réformes préparées dans le secteur de l’enseignement et aussi contre les paiements que le gouvernement prépare sous forme de droit d’inscription. Des happenings et des conférences sur les retombées des réformes seront organisées au cours de cette semaine dans des universités et des écoles supérieures dans toute la République tchèque. Le samedi 21 avril, les étudiants se joindront à la manifestation des syndicats et des initiatives civiques contre la politique sociale du gouvernement qui sera organisée sur la place Venceslas à Prague.

Miroslava Němcová renonce à sa candidature à la présidence de la République

La présidente de la Chambre des députés Miroslava Němcová du Parti civique démocrate (ODS) ne présentera pas, comme prévu, sa candidature aux élections primaires qui doivent permettre à l’ODS de choisir son candidat à la présidence de la République. Miroslava Němcová a annoncé sa décision, ce lundi, lors d’une réunion de l’organisation régionale de l’ODS du Plateau tchéco-morave. Elle se déclare convaincue de pouvoir profiter beaucoup plus à son pays dans la fonction de la présidente de la Chambre des députés. Les élections présidentielles en République tchèque auront lieu au printemps prochain.

Le procès de Radovan Krejčíř suspendu

Le procès de l’homme d’affaires tchèque Radovan Krejčíř, en fuite depuis plusieurs années, a commencé ce lundi à Johannesburg en Afrique du Sud et a été suspendu dix minutes après le début. Radovan Krejčíř est accusé de fraudes dans une affaire d’assurances. Le procureur a retiré l’accusation contre Radovan Krejčíř car le tribunal doit examiner encore la crédibilité du principal témoin du procès, l’urologue d’origine slovaque Marián Tupý. Agé de 43 ans, Radovan Krejčíř est réfugié en Afrique du Sud depuis 2007, où il est également soupçonné d’être lié à plusieurs meurtres d’hommes d’affaires. Il y a été arrêté deux fois avant d’être relâché sur caution. La République tchèque réclame son extradition. Condamné à plusieurs années de prison entre autres pour fraudes fiscales diverses et d'avoir commandité le meurtre d'un douanier en République tchèque, Radovan Krejčíř s'était d’abord réfugié aux îles Seychelles après une fuite rocambolesque lors d'une perquisition de la police dans sa villa pragoise en septembre 2005. En 2007, il s’est rendu en Afrique du Sud, où il réside depuis. Selon la Télévision tchèque, la Cour suprême de Johannesburg a ordonné que sa demande d’extradition en République tchèque soit de nouveau jugée.

A Prague, les pirates européens se sont entendus sur un programme commun en vue des européennes 2014

Quelque 200 délégués du Parti pirate international (PPI) de plus de vingt-cinq pays européens ont participé à Prague ces samedi et dimanche à une conférence au cours de laquelle ils se sont entendus sur la préparation d’un programme commun et de la campagne en vue des élections au Parlement européen qui se tiendront en 2014. Ce document doit constituer la base d’une approche collective des Pirates européens. Il doit toutefois encore être approuvé par les partis nationaux des différents pays. C’est ce qu’a annoncé, dimanche, le vice-président du Parti pirate tchèque, Mikuláš Ferjenčík. Par ailleurs, une approche commune contre l’accord international sur la contrefaçon (ACTA) a également été débattue. Les pirates veulent alerter les citoyens des dangers de cet accord qui menace, selon eux, la liberté d'information et d'expression. Le PPI est une organisation regroupant les partis pirates du monde entier. A Prague, les partis croate et grec y ont été intégrés.

Petr Nečas en Albanie et Macédoine ces lundi et mardi

Le Premier ministre, Petr Nečas, effectue une visite en Albanie et en Macédoine ces lundi et mardi. Il doit rencontrer ses homologues Sali Berisha à Tirana et Nikola Gruevski à Skopje. Les échanges économiques et commerciaux entre ces pays et la République tchèque figurent au programme des entretiens. Le chef du gouvernement est également accompagné d’une délégation de chefs d’entreprises et d’hommes d’affaires, parmi lesquels notamment Daniel Beneš, le directeur général du groupe ČEZ, la compagnie nationale de production et de distribution d’électricité. Les Albanais souhaitent que les Tchèques investissent par exemple dans leur hôtellerie, leur industrie minière ou participent à la revitalisation de leurs côtes maritimes.

Les dirigeants du parti Affaires publiques exhortent le ministre des Transports à démissionner

Les dirigeants du parti Affaires publiques continuent à examiner la décision du ministre des Transports Pavel Dobeš, membre de leur parti, qui a récemment refusé d’obéir à la direction du parti et de donner sa démission. Ils exhortent toujours Pavel Dobeš à démissionner. Le ministre fait partie en ce moment d’un groupe de diplomates et d’hommes d’affaires qui accompagnent le premier ministre Petr Nečas lors de son voyage en Albanie et en Macédoine. Il promet de présenter sa décision définitive ce mercredi. Le chef de gouvernement Petr Nečas a pris la défense de son ministre. Il se déclare pris au dépourvu par les exhortations des dirigeants du parti Affaires publiques et ne comprend pas pourquoi le ministre qui travaille bien devrait quitter le gouvernement.

Un camp de concentration exposé à Prague pour les 70 ans de l’attentat contre Heydrich

Les décors d’un camp de concentration seront installés sur la place Charles (Karlovo náměstí), dans le centre de Prague, à partir du 23 mai, à l’occasion du 70e anniversaire de l’attentat proféré par trois résistants tchèques le 27 mai 1942, qui a entraîné la mort de Reinhard Heydrich. Le Protecteur de Bohême-Moravie et numéro deux de la SS est décédé le 4 juin des suites de l’opération appelée Anthropoid. Jusqu’au 19 juin, l’exposition, mise sur pied par l’organisation Post Bellum, présentera l’histoire de 70 personnes engagées dans la résistance tchécoslovaque contre l’occupation nazie. Nombre d’entre elles en sont mortes ou ont été envoyées dans des camps de concentration. Plusieurs manifestations, comme projections de films ou débats avec des historiens, des témoins de l’époque ou des philosophes, figurent au programme de l’exposition.

Disparition du designer et architecte Petr Tučný

Le designer, architecte et graphiste Petr Tučný est mort le 13 avril dernier à Prague à l’âge de 91 ans. Artiste de nombreux talents, Petr Tučný appartenait à la génération fondatrice du design industriel tchécoslovaque et européen. Né en 1920, il a étudié à l’Ecoles supérieure des hautes études techniques à Prague, à l’Ecole supérieure des arts appliqués et s’est intéressé également aux sciences humaines. Il s’est fait connaître par ses travaux graphiques et notamment en tant que designer de nouveaux caractères typographiques et de grandes machines industrielles. Il a également enseigné l’esthétique et la théorie du design dans des écoles supérieures de Brno et de Prague.

Le 22e Festival des écrivains se poursuit à Prague

La 22e édition du Festival des écrivains se poursuit à Prague avec pour thème « Seul le futur existe ». L’objectif général de la manifestation est de réfléchir à ce qu’est l’avenir du monde au niveau politique et à la manière dont la littérature intègre le thème du futur et peut ouvrir des futurs inenvisagés. Un débat sur l’avenir de l’Islam figure notamment au programme. Parmi les treize écrivains invités il y a le poète américain John Ashbery, l’écrivain pakistano-britannique Hanif Kureishi, l’espagnol Juan Goytisolo, la romancière indienne Anita Desai ou l’écrivain tchèque établi en France Patrik Ouředník. Le festival s’achèvera mercredi 18 avril.

Un tableau de František Kupka sera vendu aux enchères

La toile de František Kupka « La forme en bleu » est exposée ces jours-ci au palais Keiserstein (Kaiserštejnský palác) à Prague. Les visiteurs peuvent voir ce tableau avec d’autres oeuvres qui figurent sur la liste d’une vente aux enchères qui aura lieu ce mercredi dans la capitale tchèque. Le prix de départ de « La forme en bleu » est de 45 millions de couronnes, quelque 1,8 millions d’euros. Le tableau faisait partie de la célèbre collection Waldes. Parmi d’autres oeuvres qui seront proposées dans le cadre de cette vente aux enchères il y a entre autres une toile de Jakub Schikaneder du début du XXe siècle et une nature morte du peintre cubiste tchèque Emil Filla.

Des étudiants des beaux-arts français et tchèques travailleront ensemble en Bretagne

Des étudiants français et tchèques d’écoles supérieures des beaux-arts se donneront rendez-vous chaque année, à partir d’octobre 2012, à Erquy près de St. Brieuc en Bretagne. Ils travailleront ensemble pendant plusieurs semaines et à la fin de leur séjour leurs travaux seront exposés. Ils peuvent s’inspirer de la Bretagne comme le peintre tchèque Jan Zrzavý dans la première moitié du XXe siècle qui aimait beaucoup les paysages bretons. Le projet intitulé « Le prix Jan Zrzavý » a été initié par Marta Davouze qui a décidé avec son mari Joël Davouze de mettre une partie de leur Manoir de Langourian à la disposition des étudiants des beaux-arts.

Météo

Le temps a été très pluvieux sur l’ensemble du territoire ce lundi, jour de la fête des Irena, avec des chutes de neige à partir de 500 mètres d’altitude. Les températures ont varié entre 4° C et 8° C pour les maximales. Mardi, le temps en République tchèque sera presque clair à variable et les températures maximales se situeront entre 8° C et 12° C.

16-04-2012