Infos du jour Infos

15-04-2012

Le ministre des Finances ne prévoit plus de restrictions budgétaires si la situation économique évolue selon ses prévisions

Le gouvernement ne devrait plus adopter de mesures d’austérité radicales supplémentaires d’ici la fin de son mandat si l’économie tchèque évolue comme le prévoit le ministère des Finances. C’est ce qu’a déclaré le ministre Miroslav Kalousek, dimanche midi, lors d’une émission télévisée. Pour cette année et 2013, le ministère prévoit des taux de croissance du PIB respectivement de 0,2 % et 1,3 %. Selon Miroslav Kalousek, cette faible croissance contraint le gouvernement à des coupes budgétaires et à réaliser des économies afin de limiter le déficit du budget de l’Etat. Pour cette année, le cabinet a décidé de geler des dépenses initialement prévues dans le budget pour un montant de 24 milliards de couronnes (près d’un millard d’euros). Par ailleurs, en début de semaine dernière, le gouvernement a décidé, entre autres mesures, d’augmenter à partrir de janvier 2013 d’un point supplémentaire les deux taux de TVA de 14 % et 20 % appliqués sur les biens et services depuis le début de l’année, de revoir à la baisse la revalorisation des retraites ou encore de supprimer certaines institutions. L’objectif est de limiter le montant du déficit du budget de l’Etat à 2,9 % du PIB en 2013 et à 1,9 % en 2014.

Condamné pour corruption, Vít Barta n’entend pas renoncer pas à son mandat de député

Condamné vendredi à une peine de 18 moins de prison avec sursis dans une affaire de corruption interne au parti Affaires publiques, une des trois formations de la coalition gouvernementale, Vít Barta a confirmé, ce dimanche, qu’il ne quitterait pas ses fonctions de député. Malgré l’appel du Premier ministre, le désormais ancien chef du groupe parlementaire des Affaires publiques et leader de facto du parti a précisé qu’il entendait attendre la fin de la procédure d’appel avant éventuellement de renoncer à son mandat à la Chambre haute du Parlement. Vít Barta a été reconnu coupable d’avoir versé des sommes d’argent à deux des députés de son parti en échange de leur loyauté. Aussitôt l’annonce du verdict, Vít Barta a abandonné son poste de président du groupe parlementaire et quitté provisoirement les Affaires publiques. Egalement condamné dans la même affaire à trois ans de prison ferme et à dix ans d’interdiction d’exercice des fonctions de député, Jaroslav Škárka, qui a lui aussi fait appel du jugement, n’entend pas lui non plus renoncer pour l’instant à son mandat de député.

Le Parti pirate international réuni à Prague avec les européenes 2014 en ligne de mire

Quelque 200 délégués du Parti pirate international (PPI) d’une vingtaine de pays européens sont réunis à Prague ces samedi et dimanche pour une conférence à laquelle participent notamment le fondateur du premier Parti pirate en Suède Rick Falkvinge et l’eurodéputée pour le Parti pirate suédois Amelia Andersdotter. Un des thèmes de la conférence est la collaboration entre les différents pays afin d’établir un programme commun en vue des élections au Parlement européen qui se tiendront en 2014, ainsi qu’une approche commune contre l’accord international sur la contrefaçon (ACTA). Le PPI est une organisation regroupant les partis pirate du monde entier.

Petr Nečas en Albanie et Macédoine ces lundi et mardi

Le Premier ministre, Petr Nečas, effectue une visite en Albanie et en Macédoine ces lundi et mardi. Il y sera reçu par ses homologues Sali Berisha à Tirana et Nikola Gruevski à Skopje. Les échanges économiques et commerciaux entre ces pays et la République tchèque figurent au programme des entretiens. Le chef du gouvernement est également accompagné d’une délégation de chefs d’entreprises et d’hommes d’affaires, parmi lesquels notamment Daniel Beneš, le directeur général du groupe ČEZ, la compagnie nationale de production et de distribution d’électricité. Les Albanais souhaitent que les Tchèques investissent par exemple dans leur hôtellerie, leur industrie minière ou participent à la revitalisation de leurs côtes maritimes.

Après Pâques, le prix des oeufs, bien que toujours élevé, a baissé de 20 %

Le prix moyen des oeufs dans les commerces en milieu de semaine dernière était inférieur de 20 % à ce qu’il était avant les fêtes de Pâques. Selon l’Office tchèque des statistiques, une boîte de 10 oeufs coûtait mercredi 41,09 couronnes (environ 1,65 euro) contre 50,80 couronnes (2,03 euros) vers la mi-mars. Par rapport à la fin de l’année dernière, leur prix reste toutefois multiplié par deux. En l’espace d’un an, entre mars 2011 et mars 2012, le prix des oeufs a augmenté de 124 % en République tchèque. Cette inflation s’explique essentiellement par une pénurie causée par la nouvelle directive européenne qui interdit depuis le début de l’année l’élevage de poules pondeuses dans des micro-cages.

Un camp de concentration exposé à Prague pour les 70 ans de l’attentat contre Heydrich

Les décors d’un camp de concentration seront installés sur la place Charles (Karlovo náměstí), dans le centre de Prague, à partir du 23 mai, à l’occasion du 70e anniversaire de l’attentat proféré par trois résistants tchèques le 27 mai 1942, qui a entraîné la mort de Reinhard Heydrich. Le Protecteur de Bohême-Moravie et numéro deux de la SS est décédé le 4 juin des suites de l’opération appelée Anthropoid. Jusqu’au 19 juin, l’exposition, mise sur pied par l’organisation Post Bellum, présentera l’histoire de 70 personnes engagées dans la résistance tchécoslovaque contre l’occupation nazie. Nombre d’entre elles en sont mortes ou ont été envoyées dans des camps de concentration. Plusieurs manifestations, comme projections de films ou débats avec des historiens, des témoins de l’époque ou des philospohes, figurent au programme de l’exposition.

Ouverture du 22e Festival des écrivains de Prague

La 22e édition du Festival des écrivains a ouvert ses portes samedi à Prague avec pour thème « Seul le futur existe ». L’objectif général de la manifestation est de réfléchir à ce qu’est l’avenir du monde au niveau politique et à la manière dont la littérature intègre le thème du futur et peut ouvrir des futurs inenvisagés. Un débat sur l’avenir de l’Islam figure notamment au programme. Treize écrivains, parmi lesquels notamment le poète américain John Ashbery, l’écrivain paskitano-britannique Hanif Kureishi, l’espagnol Juan Goytisolo ou la romancière indienne Anita Desai, ont répondu à l’invitation des organisateurs. Les écrivains tchèques sont, eux, représentés notamment par Patrick Ouředník, qui vit en France depuis plusieurs années, Martin Vopěnka et Emil Hakl. Le festival s’achèvera mercredi prochain 18 avril. Plus de détails sur le sujet dans la rubrique « Faits et événements » de vendredi.

Hockey – Championnat tchèque – Finale : Pardubice égalise à deux victoires partout

Après la victoire du Kometa Brno (2-1) lors du troisième match, Pardubice a remis les pendules à l’heure et égalisé dans la série de la finale des play-offs de l’Extraliga, le championnat de République tchèque de hockey sur glace, en remportant le quatrième match (2-1 après tirs au but), samedi, lui aussi disputé sur la glace de Brno. A l’issue des quatre premiers matchs, Pardubice et Brno sont donc à égalité avec deux victoires pour chaque équipe. Les cinquième et sixième matchs de la finale seront disputés ce mardi d’abord à Pardubice puis jeudi à Brno. La première équipe vainqueur de quatre matchs remportera la série de la finale et sera sacrée championne 2011-2012 de République tchèque. Mieux classé que Brno à l’issue de la saison régulière, Pardubice aura l’avantage de recevoir si un septième match décisif s’avère nécessaire, samedi prochain.

Météo

Comme dimanche, le temps reste très pluvieux sur l’ensemble du territoire ce lundi, jour de la fête des Irena. Des chutes de neige sont prévues à partir de 500 mètres d’altitude. Les températures sont stables et varient entre 3° C en Bohême du Nord et 10° C en Moravie du Sud pour les maximales. Aucune évolution notable n’est attendue pour le début de la semaine prochaine, les nuages continueront de prédominer.

15-04-2012