Infos du jour Infos

13-04-2012

Corruption : 18 mois avec sursis pour Vít Bárta, 3 ans fermes pour Jaroslav Škárka

Ce vendredi a été rendu le verdict dans le cadre du procès Bárta/Škarka. Le tribunal a condamné l'ex-ministre des Transports Vít Bárta (Affaires publiques) à 18 mois avec sursis et Jaroslav Škárka à trois ans de prison ferme, et dix ans d'interdiction de se présenter lors d'élections législatives. Vít Bárta a été reconnu coupable d'avoir cherché à acheter la loyauté des membres de son parti, Kristýna Kočí et Jaroslav Škárka, par de fortes sommes d’argent en liquide. Les deux hommes ont toujours réfuté les accusations de corruption. Jeudi, Vít Bárta avait déclaré que s'il était condamné, il se retirerait de la politique. Les deux hommes peuvent encore faire appel de la condamnation.

Affaire Bárta, le Premier ministre attend le retrait politique des condamnés Vít Bárta et Jaroslav Škárka

Le Premier ministre Petr Nečas (ODS) a déclaré ce vendredi avoir pris connaissance du verdict du procès de Vít Bárta et attend que ce derniers se retire de la politique. Le Premier ministre attend la même chose du second protagoniste de l’affaire Bárta, l’homme politique Jaroslav Škárka, même si ce dernier ne fait pas parti du groupe parlementaire de la coalition. A L’agence tchèque de press (ČTK) Petr Nečas a en outre signalé que le verdict du procès Bárta/Škarka, ne nuisait pas à la poursuite de l’application du programme gouvernemental et considère que l’accord de coalition entre les trois partis ODS, TOP 09 et Affaires publiques (vv) est toujours valide.

Le conseil exécutif du parti Affaires publiques réagit à l'annonce du départ de Vít Bárta

Le parti Affaires publiques a réagi à l’annonce du départ du parti Affaires de Vít Bárta à la suite du verdict de son procès en déclarant qu’elle était l’expression d’une décision politique et citoyenne responsable. Les dirigeants du parti Affaires publiques se sont réunis dans leurs locaux de Prague afin d'entamer des discussions sur l’avenir du parti. De son côté l’organisation pragoise du parti, dans laquelle la vice-Premier ministre Karolína Peake dispose d’une position influente, a demandé au chef du parti Affaires publiques Radek John de démissionner de son poste de président. Selon toute vraisemblance, elle pourrait se présenter au poste de direction d’un parti traversé actuellement par des dissensions internes.

Quatre pays européens, dont la République tchèque, demandent des subventions pour leur énergie nucléaire

Paris, Londres, Varsovie et Prague réclament de faire subventionner par l'Union européenne l'énergie nucléaire comme l'éolien ou le solaire, affirme le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, vendredi 13 avril. Ces quatre pays ont envoyé des lettres en ce sens à Bruxelles, en préparation d'une rencontre des ministres de l'énergie la semaine prochaine, écrit le journal, qui détient ces documents. Les ministres de l'énergie et de l'environnement européens doivent se réunir de façon informelle au Danemark du 18 au 20 avril. Faisant fi de la décision allemande d'abandonner totalement l'énergie atomique à la fin de 2022, ces quatre pays veulent qu'à l'avenir les centrales nucléaires soient classées comme des technologies ne provoquant pas d'émissions de gaz à effet de serre au même titre que l'éolien et le solaire, ajoute le journal. Si les quatre Etats arrivaient à imposer leurs vues, la construction de centrale et la vente d'énergie nucléaires pourraient être subventionnées, détaille la Süddeutsche Zeitung.

Présidence de l'UE 2009 : la police arrête huit personnes dans l'affaire ProMoPro

La police anticorruption s’est prononcée pour la première fois officiellement sur l’affaire ProMoPro. Elle déclaré avoir arrêté ces derniers jours huit personnes soupçonnées de corruption dans l’affaire du marché public de la communication de la présidence tchèque de l’Union européenne en 2009. La police a lancé un mandat d’arrêt contre deux autres personnes. L’enquête menée par la police a permis de déterminer que la facturation des services de la société ProMoPro avait été trop élevée de plus de 388 millions de couronnes. Le quotidien tchèque Lidové noviny a en outre rendu public ce vendredi que l’ancien chef de l’administration du gouvernement, Jan Novák, n’était pas mis en cause dans cette affaire malgré la présence de sa signature sur le contrat entre l’Etat et l’entreprise de communication.

L'affaire pourrait avoir des retombées politiques car le contrat ProMoPro était supervisé par le ministre des Affaires européennes de l'époque, aujourd'hui ministre de la Défense, Alexandr Vondra. Déjà à l'époque, il avait été appelé à démissionner face au scandale. En marge de cette nouvelle, il a déclaré ne voir aucune raison de quitter son poste. Il a ajouté que c'était aux tribunaux de déterminer qui étaient les coupables de ces détournements de fonds. L'opposition a, de son côté, appelé le premier ministre à limoger son ministre de la Défense.

Affaire Janoušek: le Renseignement confirme l'influence dans le passé du lobbyiste sur la direction de la police

L’enquête menée par les services d’information et de sécurité (BIS), qui s’était tournée en 2007 sur le lobbyiste Roman Janoušek, poursuivi aujourd’hui en correctionnel pour un accident de voiture en état d’ébriété et non-assistance à personne en danger, a confirmé l’influence de l’homme d’affaire sur l’ancien chef de la police d’alors Vladislav Husák. Cette information a été publiée ce vendredi par le quotidien Mladá fronta Dnes (MfD). Le Renseignement a, en outre, déclaré que la relation entre les deux hommes était considérée comme un "élément d’insécurité pour l’Etat". Roman Janoušek est, par ailleurs, au centre d’une affaire de corruption et de trafic d’influence au sein de la scène politique tchèque du temps où Pavel Bém était maire de Prague.

Les frais de consultation chez le médecin pourraient passer à 50 couronnes

Le ministère de la Santé envisage l'augmentation de certains frais à débourser par les patients. Par exemple, les frais de consultation non pris en charge par l'assurance maladie chez le médecin généraliste pourraient passer des 30 couronnes actuelles à 50 couronnes. Une consultation chez un spécialiste, sans ordonnance du médecin généraliste, pourrait coûter plusieurs centaines de couronnes au lieu des 30 couronnes actuelles. Ces changements pourraient être mis en place avec la nouvelle loi relative à l'assurance maladie, soit à partir de janvier 2014. D'après le ministère, l'actuelle version de la loi, instaurant la consulation à 30 couronnes, a cessé de faire effet et ne parvient pas à réguler le nombre de visites. Les patients pourraient alors payer pour une deuxième ou troisième consultation chez un médecin lors d'un traitement prescrit. La réforme de la loi leur garantit pourtant le droit à un autre avis médical que celui de leur médecin.

Une bibliothèque Havel aux USA?

Les responsables de la bibliothèque Václav Havel souhaitent ouvrir aux USA une succursale du centre pragois dédié au défunt président. C’est ce qu’à annoncé le porte-parole de la bibliothèque Pavel Hájek. Les détails d’un seconde bibliothèque Havel aux USA seront dévoilés ultérieurement. Son ouverture n’est pas prévue avant plusieurs années. Havel était l’un des hommes politiques d’Europe centrale les plus populaires aux USA durant ses deux mandats de président. Il s’était alors lié d’amitié avec la chef de la diplomatie américaine Madeleine Albright et l’ancien président américain Bill Clinton.

L'ancien international tchèque Karel Poborský veut entrer en politique

L'ancien international tchèque Karel Poborský veut entrer en politique. Il se présentera sous les couleurs du parti civique-démocrate (ODS) pour les élections régionales en Bohême du Sud. Justifiant les raisons de son choix, l'ancien footballeur a déclaré que les gens devenaient de plus en plus frustrés par la situation générale dans le pays et qu'il espérait pouvoir contribuer au changement sur la scène politique tchèque. Agé de 40 ans, il dit vouloir être actif dans sa région. Poborský s'est rendu célèbre par son but décisif contre le Portugal, pendant le Championnat d'Europe 1996. Ce but avait emmené la République tchèque en demi-finale contre la France.

Le trio Vojtěch Procházka en tournée en République tchèque

Le trio de musique expérimentale tchèque et norvégien du pianiste Vojtěch Procházka, Adrian myhr et Tore Sandbakken présentera le temps d’une tournée en République tchèque et en Slovaquie des morceaux de son nouvel album. La tournée se terminera en France où le trio doit enregistrer un nouvel album. Le premier album intitulé Amoeba's Dance avait été reçu très positivement par la critique. La tournée débute ce vendredi soir à Prague dans la salle de concert Jazzdock.

De la pluie, de la pluie et un peu de neige ce week-end

Le week end sera pluvieux. 30 millimètres de précipitation sont attendues dans la journée de dimanche. Des chutes de neige sont également attendues dans les montagnes. Le début de la semaine devrait être accompagné d’éclaircies et les températures devraient se rafraîchir. C’est ce qu’ont annoncé ce vendredi à l’Agence tchèque de presse (ČTK) les météorologues de l’Institut tchèque d’hydrométéorologie (ČHMÚ). La fin de la semaine prochaine devrait apporter des températures plus clémentes. Selon le dicton tchèque, « un mois d’avril humide est la promesse de bonnes récoltes » (mokrý duben přislibuje dobrou sklizeň).

Météo

Demain samedi, le temps sera pluvieux avec quelques éclaircies dans l’après-midi. Les températures, de saison, sont comprises entre 11°C et 16°. Nous fêterons les Vincenc.

13-04-2012