Infos du jour Infos

05-04-2012

Crise gouvernementale : les négociations sur l'avenir du gouvernement de coalition reprendront mardi

Des discussions entre les dirigeants des trois partis de la coalition gouvernementale sur les conditions auxquelles pourrait se poursuivre leur collaboration actuelle ont été engagées ce jeudi au siège du gouvernement. Elles n'ont pour l'heure toutefois pas abouti à une résolution de la crise gouvernementale. Finalement, les représentants de l'ODS et du parti Affaires publiques ont échangé leurs points de vue sur la situation et ont décidé de poursuivre les discussions mardi prochain. Le premier ministre a souligné que la priorité était l'accord, prévu mardi, autour des restrictions budgétaires et son vote mercredi au sein du cabinet.

Le gouvernement envisage de supprimer trois ministères

Le gouvernement de coalition semblerait envisager de supprimer trois ministères. Des sources issues du parti civique démocrate (ODS) et du parti Affaires publiques (VV) ont confié à l'agence de presse tchèque que les ministères de la Culture, de l'Environnement et du Développement régional pourraient être supprimés dans le cadre des coupes budgétaires du gouvernement. Le ministère de la Culture fusionnerait alors avec le ministère de l'Education tandis que les deux autres ministères seraient placés sous la gestion du ministère de l'Agriculture. Si la coalition tombait d'accord sur ce projet, chacun des partis de la coalition au pouvoir perdrait un portefeuille.

Pour le Premier ministre, la poursuite de la politique d’austérité est une condition sine qua non à la survie de la coalition

Les économies restent la priorité et l’adoption des mesures allant dans ce sens est une condition sine qua non à la poursuite de la collaboration des trois partis formant la coalition gouvernementale. C’est ce qu’a fait savoir, ce jeudi, le Premier ministre et leader du Parti civique démocrate (ODS) Petr Nečas à l’issue de sa rencontre avec le vice-président du parti TOP 09 et ministre des Finances Miroslav Kalousek. Le chef du gouvernement a précisé qu’il entendait à ce que le montant du déficit du budget de l’Etat soit maintenu en dessous du seuil de 3 % du PIB, objectif annoncé du gouvernement. Petr Nečas et Miroslav Kalousek ont déclaré que le gouvernement n’allait pas modifier son programme, seule une révision de certains points étant envisageable pour des raisons budgétaires et temporelles. Par ailleurs, le chef de TOP 09 a indiqué que l’envie de son parti de continuer à travailler avec les Affaires publiques n’était pas grande.

Sondage : une majorité de Tchèques favorable à des élections législatives anticipées

D'après un sondage de l'agence Median Agency, quelque 80% de Tchèques seraient favorables à des élections législatives anticipées. 16% des personnes interrogées se sont exprimées contre cette solution à la crise gouvernementale actuelle, tandis que 4% étaient indécis sur la meilleure solution. Dans le cas d'élections anticipées, 50% des personnes interrogées préféreraient qu'elles se déroulent cet été contre 39% estimant qu'elles devraient être organisées à l'automne, en même temps que les sénatoriales et régionales.

Václav Klaus sur France 24 : "L'euro est une catastrophe"

La monnaie unique européenne est une catastrophe et un projet erronné. Telle est l'une des déclarations du président tchèque Václav Klaus lors d'une interview donnée lundi conjointement à la chaîne de télévision française France 24 et à Radio France Internationale. Il a également ajouté qu'il n'y avait à l'heure actuelle aucun débat sur l'adoption de l'euro par la République tchèque, ni même d'agenda sur cette question. Il a également expliqué le choix du gouvernement tchèque de ne pas adhérer au pacte de stabilité par le fait que ce serait donner à Bruxelles le contrôle sur le budget national. Le président tchèque, connu pour ses positions eurosceptiques a également critiqué l'espace Schengen et la libre circulation des personnes. L'entretien sera diffusé vendredi.

Communisme : 501 prisonniers morts dans les mines d'uranium

Un total de 501 prisonniers, condamnés aux travaux forcés, ont trouvé la mort dans les mines d'uranium tchèques sous le régime communiste. Des chiffres avancés par l'historien František Bártík qui vient d'achever la toute première liste de victimes des mines d'uranium. La moitié de ces prisonniers étaient des prisonniers politiques. La plupart des décès étaient causés par des accidents de travail, mais une grande partie des prisonniers s'est également suicidée. D'après l'historien, certains ont également pu être tués. 80 000 personnes ont été condamnées aux travaux forcés dans les mines d'uranium sous le communisme. Nombre d'entre eux ont par la suite souffert, à leur sortie, de graves problèmes de santé.

Littérature : sortie en France de "La fin des punks à Helsinki" de Jaroslav Rudiš

Le 2 avril est sorti en France, chez Books Editions, le roman de Jaroslav Rudiš "La fin des punks à Helsinki". Ode mélancolique et ironique aux vieux rebelles d’Europe centrale, "La fin des punks à Helsinki" s’articule autour de deux histoires. Celle d'Ole, ancienne star du punk est-allemand, aujourd’hui père quadragénaire de la jeune Eva, et qui passe ses journées accoudé au bar Helsinki avec ses amis nostalgiques. Le récit de sa vie s’enchevêtre avec les pages du journal de Nancy, une punkette de 17 ans, qui décrit avec humour, dans les années 1980, le quotidien d’une adolescente à Prague : sa peur des retombées de Tchernobyl, son ennui, la cohabitation avec les Russes, le sentiment de liberté qu’elle trouve dans le punk-rock, malgré la censure du régime. Jaroslav Rudiš, né en 1972, est écrivain mais également scénariste. On lui doit le scénario de la BD Alois Nebel récemment sorti également sur les écrans en France.

Soirée spéciale Václav Havel jeudi soir au Centre tchèque à Paris

Une soirée spéciale consacrée à « Václav Havel, penseur et homme politique » se tiendra jeudi soir dans les locaux du Centre tchèque à Paris. La soirée débutera par la projection du film documentaire Václav Havel – Du théâtre au pouvoir en présence du réalisateur Karel Prokop puis se poursuivra par un débat entre Jacques Rupnik, politologue, Olivier Mongin, écrivain et directeur de la revue Esprit, et Marc Crépon, philosophe. L’entrée est libre.

Boxe : contre le Français Salim Larbi, Lukás Konečný peut devenir, ce jeudi soir, le premier Tchèque champion du monde

Lukás Konečný affronte le Français Salim Larbi ce jeudi soir, à Brno, pour le titre par intérim des poids super-welters de la fédération WBO, une des quatre fédérations internationales de boxe. En cas de victoire dans ce combat dont il est le favori, Lukás Konečný deviendra le premier boxeur tchèque de l’histoire sacré champion du monde. Actuellement champion d’Europe en titre des super-welters, le Tchèque, âgé de 33 ans, présente un bilan chez les professionnels de 46 victoires (dont 22 avant la limite) pour 3 défaites, tandis que son adversaire français, plus jeune de neuf ans et 11e au classement de la WBO, s’est imposé à 17 reprises pour un match nul et une défaite.

Tennis – Coupe Davis : Berdych contre Troicky et Štěpánek contre Tipsarevic pour les deux premiers simples contre la Serbie

Le tirage au sort des matchs du quart de finale de Coupe Davis, qui opposera la République tchèque à la Serbie à partir de ce vendredi, à Prague, sur terre battue, a été effectué jeudi midi. En l’absence du numéro un mondial Novak Djokovic, qui a choisi de faire l’impasse sur la Coupe Davis cette année, les deux premiers matchs de simple mettront aux prises respectivement Tomáš Berdych à Viktor Troicki, 27e mondial, puis Radek Štěpánek à Janko Tipsarevic, 9e mondial. Les deux pays s’étaient déjà affrontés en demi-finale à Belgrade en 2010. A l’époque, la Serbie s’était imposée 3 points à 2 avant de battre la France en finale et de remporter ainsi la première Coupe Davis de son histoire.

Météo

Vendredi, jour de fête des Vendula, le temps continuera d'être maussade, avec un ciel couvert et des averses. Les températures, toujours en baisse, varieront entre 9° C et 13°C pour les maximales. La grisaille et le froid resteront ensuite de mise durant toute la durée du week-end pascal, quelques chutes de neige étant même possibles.

05-04-2012