Infos du jour Infos

27-03-2012

A Sofia, le président Klaus soutient la candidature d’adhésion de la Bulgarie à l’espace Schengen

En visite à Sofia, le président de la République, Václav Klaus, a déclaré que la Bulgarie avait sa place dans l’espace Schengen. A l’issue de sa rencontre avec son homologue Rossen Plevneliev, le chef de l’Etat tchèque a justifié sa position en expliquant que le refus de l’intégration de la Bulgarie dans l’espace européen de libre circulation relevait d’une méconnaissance de la réalité et d’une sous-estimation du pays. De son côté, Rossen Plevneliev a souligné que la Bulagrie remplissait toutes les conditions pour intégrer l’espace Schengen et que le refus européen était une injustice. Néanmoins, le président bulgare continue d’espérer que son pays sera bien intégré en septembre prochain. En février dernier a été publié un rapport intérimaire du Mécanisme de Coopération et Vérification (MCV) sur l’avancement de la réforme de la justice et de la lutte contre la criminalité et la corruption en Bulgarie et en Roumanie, elle aussi candidate à une adhésion. Bucarest et Sofia se heurtent notamment à l'opposition des Pays-Bas qui réclament des progrès effectifs dans la lutte contre la corruption et la démonstration par ces deux pays d'assurer le contrôle de leurs frontières avec des pays tiers. La diplomatie tchèque est, elle, favorable, à leur adhésion.

Pavel Bém n’est provisoirement plus membre du Parti civique démocrate

Pavel Bém a décidé de suspendre son appartenance au Parti civique démocrate, ODS, principale formation de la coalition gouvernementale. L’ancien maire de Prague a ainsi réagi suite à l’affaire d’écoutes téléphoniques déclenchée la semaine dernière par le quotidien Mladá fronta Dnes. Le journal a publié les transcriptions des conversations téléphoniques entre Pavel Bém et le lobbyiste Roman Janoušek qui révèlent les rapports étroits entre les deux hommes lorsque Pavel Bém était maire de Prague, et l’influence importante que le lobbyiste exerçait sur la gestion financière de la capitale. Pavel Bém qui participe actuellement à une conférence sur la lutte contre les stupéfiants à Tbilissi, rejette toutes ces accusations et a donc suspendu pour six mois son appartenance à l’ODS en espérant être lavé de tout soupçon. Plus de détails sur cette affaire dans les Faits et événements.

Le directeur de la police dessaisit la police de Prague de l’affaire Janoušek

L’affaire de l’accident du lobbyiste Roman Janoušek a déclenché de virulentes critiques du travail de la police de Prague. Celle-ci est critiquée notamment pour avoir laissé partir Roman Janoušek après l’accident, ne pas l’avoir placé en garde à vue et lui avoir permis de téléphoner. Le directeur de la Police tchèque, Petr Lessy, a qualifié de « hors standard » cette façon de procéder et n’a pas exclu que certains policiers aient pu être influencés par le lobbyiste. Petr Lessy a demandé à l’Inspection générale des corps de sécurité (GIBS) de mener une enquête. Il a également dessaisi la police de Prague de cette affaire pour la confier à celle de Hradec Králové (Bohême de l’Est). Petr Lessy a également demandé au chef de la police de Prague, Martin Vondráška, d’assumer ses responsabilités et a reçu la démission du directeur adjoint de la police tchèque, Vladislav Husák, qui aurait entretenu des contacts avec Roman Janoušek.

Opération policière coup-de-poing contre l’extrême droite

Les policiers de l’Unité de lutte contre le crime organisé ont commencé, mardi matin, une opération dans plusieurs endroits de République tchèque contre des extrémistes de droite. L’opération serait liée, entre autres, à la récente attaque du centre d’hébergement dans la ville d’Aš (Bohême du Nord) dont les hôtes sont en majorité roms. Parallèlement, la police a procédé à une rafle contre les personnes soupçonnées d’organiser dans le pays une traite d’hommes. Selon l’attaché de presse de l’Unité de lutte contre le crime organisé, il n’y a cependant pas de lien direct entre les deux opérations.

Energie – Nucléaire: la République tchèque envisage l’essai d’un réacteur de 4e génération

La République tchèque pourrait accueillir un réacteur nucléaire expérimental de quatrième génération. Un consortium tchéco-slovaco-hongrois récemment formé travaille actuellement sur le projet. Dukovany, une des deux centrales tchèques existantes, pourrait être la localité choisie pour la construction du réacteur appelé Allegro. C’est ce qu’a annoncé le directeur général de l’Institut de recherche nucléaire (ÚJV) de Řež (Bohême centrale), Aleš John, lors du congrès énergétique qui s’est tenu à Prague ce mardi. Les éventuels travaux ne commenceront toutefois pas avant 2025. L’Union européenne devrait participer au financement du projet. Aleš John a précisé que la France collaborait étroitement avec le consortium tchéco-slovaco-hongrois.

L’homme d’affaires Tomáš Pitr prochainement extradé en République tchèque

Le controversé homme d’affaires Tomáš Pitr, détenu en Suisse depuis juillet 2010, va être prochainement extrader en République tchèque. Le ministère de la Justice a reçu, ce mardi, la confirmation officielle du ministère suisse selon laquelle Tomáš Pitr avait retiré sa demande d’asile. La police tchèque assurera le transfert du détenu. Condamné à plusieurs années de prison par la justice tchèque, notamment pour évasion fiscale et abus de confiance, Tomáš Pitr, un des symboles de l’obscure transition économique post-communiste en République tchèque, avait été arrêté à Saint-Moritz après plus de trois ans de fuite.

Le Conseil des retraités appelle à manifester contre la baisse du niveau de vie des retraités

Le Conseil des retraités appelle à l’organisation d’une manifestation dans le centre de Prague pour protester contre les mesures d’austérité envisagées par le gouvernement. Le rassemblement devrait se tenir dans la seconde moitié du mois de mai. L’information a été communiquée, ce mardi, par le président du Conseil. Selon celui-ci, l’application des mesures d’économie prônées par le gouvernement aura des conséquences néfastes sur le niveau de vie des retraités. Soucieux de maintenir le déficit du budget de l’Etat au montant prévu lors de son adoption (105 milliards de couronnes pour 2012), le ministère des Finances envisage, entre autres, de réduire voire geler la valorisation du montant des pensions de retraite durant les trois prochaines années. Selon le Conseil, le niveau de vie des retraités tchèques a baissé de 20 % depuis 1989. Le montant moyen d’une pension de retraite en République tchèque s’élève actuellement à 10 500 couronnes (420 euros), soit environ les deux tiers de la moyenne européenne.

La République tchèque apporte son aide aux réfugiés syriens

Trois millions de couronnes (environ 120 000 euros) : c’est le montant de la somme que la République tchèque va verser au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Cet argent doit permettre de contribuer à l’aide apportée par l’ONU aux réfugiés syriens. L’information a été communiquée, ce mardi, par le ministère des Affaires étrangères. L’aide sera apportée aux dizaines de milliers de personnes qui fuient la Syrie pour les pays voisins, essentiellement la Jordanie, la Turquie et le Liban. Selon le secrétaire général de l’ONU, les violences en Syrie ont déjà fait plus de 8 000 victimes en l’espace d’un peu plus d’un an. Les ONG locales annoncent, elles, des chiffres encore plus importants, essentiellement parmi la population civile.

Tennis – Coupe Davis : la Serbie sans Novak Djokovic contre la République tchèque

C’est sans le n° 1 mondial Novak Djokovic que la Serbie affrontera la République tchèque lors du quart de finale de Coupe Davis qui se tiendra à Prague du 6 au 8 avril prochain. Janko Tipsarevic, actuel 9e mondial, et Viktor Troicki, 27e mondial, seront donc probablement les deux joueurs qui participeront aux matchs de simple. La sélection serbe a été annoncée ce mardi. Vainqueur de quatre des cinq derniers tournois du Grand Chelem, Novak Djokovic n’avait déjà pas participé au premier tour contre la Suède. Pour ce match contre la Serbie, qui sera disputé sur terre battue, la République tchèque comptera, elle, comme d’habitude, essentiellement sur Tomáš Berdych et Radek Štěpánek. Les deux pays s’étaient déjà affrontés en demi-finale à Belgrade en 2010. A l’époque, la Serbie s’était imposée 3 points à 2 avant de battre la France en finale et de remporter ainsi la première Coupe Davis de son histoire.

La patineuse Martina Sáblíková ne participera pas aux épreuves olympiques de cyclisme

Neuf fois championne du monde et double championne olympique en titre de patinage de vitesse sur longues distances, Martina Sáblíková ne participera pas aux épreuves de cyclisme sur route des prochains Jeux olympiques de Londres, comme elle et son entourage l’avaient un temps envisagé. C’est ce qu’elle a confirmé, ce mardi, à Prague, lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion de la fin de saison de patinage de vitesse. Le Comité international olympique ne devrait pas accorder de « wild card » (invitation) à la patineuse tchèque, qui n’était pas parvenue à se qualifier pour les Jeux lors des Mondiaux de cyclisme la saison dernière. Martina Sáblíková est double championne de République tchèque en titre sur route et du contre-la-montre.

Météo

Comme ces derniers jours, c’est un temps ensoleillé qui continue de régner sur l’ensemble du territoire ce mercredi, jour de la fête des Soňa. Les températures varient entre 17° C et 21° C pour les maximales.

27-03-2012