Infos du jour Infos

21-03-2012

Démission du ministre tchèque de l’Education

Le ministre tchèque de l’Education, Josef Dobeš a donné sa démission. Il explique son acte par la décision du gouvernement de réduire les dépenses du secteur de l’éducation de 2,5 milliards de couronnes. Le ministre qualifie ces restrictions de draconiennes et estime qu’elles entraîneraient la baisse des salaires des instituteurs à laquelle il refuse d’assister. La démission de Josef Dobeš a été déjà plusieurs fois demandée par l’opposition et dans les milieux scolaires. On le rend responsable entre autres des problèmes dans le processus d’attribution au secteur scolaire des moyens financiers des fonds de l’Union européenne.

Le cabinet s’est mis d’accord sur le gel des dépenses budgétaires

Le gouvernement tchèque a trouvé un consensus sur le gel des dépenses budgétaires. Le cabinet envisage d’économiser ainsi 23,6 milliards de couronnes ( plus d’un milliard d’euros). Les restrictions concernent entre autres le budget du ministère de l’Education. Sans ces mesures le déficit du budget de l’Etat pourrait atteindre 128 milliards de couronnes (5,12 milliards d’euros). Le cabinet a été obligé de revoir à la baisse ses prévisions de la croissance économique en République tchèque. Selon les prévisions actualisées la croissance ne devrait pas dépasser cette année 0,2 %.

Le gouvernement survit à une motion de censure

Le gouvernement de centre-droit tchèque de Petr Nečas a survécu mardi soir à une motion de censure déposée par l'opposition de gauche, hostile à sa politique d'austérité et à ses nouveaux projets en vue de redresser les finances publiques. La motion a été rejetée par 113 députés, contre 85 voix de soutien. Pour être adoptée et aboutir à la chute du gouvernement, la motion aurait dû recueillir au moins 101 voix, au sein d'une chambre basse de 200 sièges. La coalition gouvernementale, composée du Parti civique démocrate (ODS), de TOP 09 et des Affaires publiques, a déjà résisté à deux votes sur une mention de censure initiés par l’opposition : le dernier en date avait eu lieu en avril 2011.

Le gouvernement approuve le projet de donner le nom de Václav Havel à l’aéroport de Prague

Le gouvernement tchèque a donné son aval au projet de donner le nom de Václav Havel à l’aéroport de Prague. Selon la déclaration du ministre des transports Pavel Dobes l’aéroport pourrait porter le nom de l’ancien président tchèque à partir du mois d’octobre prochain. C’est le réalisateur et producteur de cinéma Fero Fenič qui a eu l’idée de donner le nom de Václav Havel à l’aéroport pragois. Il a lancé une initiative dans ce sens après la mort de l’ancien président en décembre dernier. L’initiative est appuyée également par la veuve du président Dagmar Havlová et de nombreuses personnalités de la vie culturelle et politique.

La Tchéquie n’envisage pas de fermer son ambassade en Syrie

La République tchèque n’envisage pas pour le moment de fermer son ambassade en Syrie. Elle pourrait mêmes proposer ses services aux pays de l’Union européenne ayant retirés leurs diplomates de Damas à cause de la détérioration de la situation dans ce pays. Une déclaration de Karel Šrol du département du service de presse du ministère tchèque des Affaires étrangères. Les hostilités entre les insurgés et l’armée syrienne ont atteint ces derniers jours aussi la capitale. Selon le ministère tchèque des Affaires étrangères 19 Etats de l’Union européenne ont en Syrie leurs services diplomatiques et 7 pays ont décidé de les fermer.

L'évêque Václav Malý appelle Castro à libérer les prisonniers politiques

Dans une lettre adressée au président cubain Raúl Castro, l'évêque Václav Malý l'a appelé à libérer les prisonniers politiques de son pays. Les brimades infligées aux défenseurs des droits de l'Homme entache l'invitation faite par Cuba à l'intention du pape Benoît XVI, affirme l'évêque tchèque. Le Saint-père sera sur l'île la semaine prochaine. Václav Malý est un ancien dissident et ancien signataire de la Charte 77 sous le régime communiste en Tchécoslovaquie. Il est une des figures de la révolution de velours en 1989. Prague fait partie des plus farouches critiques du régime cubain au sein de l'Union européenne.

Deux eurocommissaires attendus à Prague

Le danger de suspension des payements des fonds européens pour la République tchèque sera le sujet d’une visite à Prague des eurocommissaires Lazslo Andor et Johannes Hanh. Laszlo Andor chargé de la politique sociale et Johannes Hanh, qui s’occupe de la politique régionale, s’entretiendront avec le premier ministre Petr Necas. Ils envisagent également de s’entretenir avec d’autres ministres tchèques et participeront aussi à des rencontres avec des délégués des pays du groupe de Visegrad et de la Slovénie. C’est en présence de Johannes Hahn que les ministres du groupe de Vysegrad et de la Slovénie lanceront une déclaration commune sur l’importance du développement régional et du marché uni dans le cadre de là Union européenne.

Bénéfice net 2011 de Škoda en hausse de 86,9%

Le constructeur automobile tchèque Škoda Auto (groupe Volkswagen) a annoncé mercredi un bénéfice net consolidé de 652 millions d'euros en 2011, en hausse de 86,9%. Cette progression résulte notamment de son expansion en Russie et dans les pays asiatiques. Le chiffre d'affaires de Škoda Auto s'est élevé à 10,266 milliards d'euros, soit une hausse annuelle de 18,1%. Le constructeur tchèque a vendu l'an dernier un nombre record de 879 000 véhicules, soit 15,3% qu'en 2010. Le bénéfice avant impôts a bondi de 87,2% à 783 millions d'euros. Škoda Auto a bouclé en 2011 "la meilleure année de son histoire", résume un communiqué publié mercredi par le constructeur tchèque.

La production des brasseries du groupe Heineken augmente

Au cours de l’année dernière, les brasseries du groupe Heineken République tchèque ont produit 2,4 millions de hectolitres de bière. C’est une augmentation de 3 % par rapport à l’année 2010. La société a enregistré également une augmentation des ventes de la bière sur le marché tchèque de 1,8 %. Elle a vendu en 2011 en République tchèque 1,9 million de hectolitres de bière. Les consommateurs tchèques ont demandé surtout les bières de 10° et de 12° de la marque Krušovice mais aussi les bières de la marque Zlatopramen vendues dans les bouteilles en plastic de 1,5 litre.

Il y a 160 ans naissait le violoniste Otakar Ševčík

IL y a 160 ans, le 22 mars 1852, est né Otakar Ševčík, grand violoniste et professeur de violon. Otakar Ševčík est considéré comme le fondateur de l’école tchèque du violon. Parmi ses élèves il y a eu plusieurs violonistes renommés et aussi d’excellents professeurs de musique. Il est né dans la ville de Horažďovice dans la famille d’un instituteur. Après les études au conservatoire de Prague, il est parti à l’étranger. Il a été maître de concert du Mozarteum de Salzbourg et a donné des concerts à Vienne, en Pologne et en Russie. Une maladie grave a mis fin à la carrière du jeune virtuose à l’âge de 25 ans et le violoniste s’est consacré pleinement au travail pédagogique.

Météo

Mercredi, jour de fête des Radek, le ciel est dégagé sur l’ensemble du territoire tchèque, avec quelques passages nuageux. Les températures ont été comprises entre 13°C et 17°C pour les maximales. Jeudi, le ciel en Tchéquie sera clair à variable et les températures maximales se situeront entre 14° C et 18° C.

21-03-2012