Infos du jour Infos

13-03-2012

La Syrie au menu des discussions entre les chefs de la diplomatie tchèque et jordanien

La situation en Syrie était notamment au menu des discussions entre le ministre des Affaires étrangères tchèque Karel Schwarzenberg et son homologue jordanien Nasser Joudeh de passage à Prague. La Jordanie se dit très inquiète de l'évolution de la situation chez son voisin syrien et exige l'arrêt des violences ainsi que la possibilité d'apporter une aide humanitaire aux habitants, a déclaré le chef de la diplomatie jordanienne lors d'un point presse. Les deux ministres ont également discuté des relations bilatérales tchéco-jordaniennes : M. Schwarzenberg les a qualifiées d'exceptionnellement amicales et il a souligné les réformes mises en place par le gouvernement jordanien. République tchèque et Jordanie coopèrent dans le domaine militaire : il y a deux ans, des soldats tchèques ont apporté leur aide dans le cadre du déminage d'une large zone le long du Jourdain. M. Joudeh doit s'entretenir encore avec le président de la République tchèque.

Une juge constitutionnelle critique les réformes gouvernementales et les qualifie d'"asociales et insensées"

Eliška Wagnerová, juge à la Cour constitutionnelle et dont le mandat doit s'achever fin mars, a vertement critiqué les réformes gouvernementales en les qualifiant d'"asociales et insensées". Dans une interview pour le quotidien Právo, Mme Wagnerová a ajouté qu'elle ne voulait pas vivre dans un tel pays. Le Premier ministre Petr Nečas a sévèrement réagi à ces propos, affirmant que le dernier jour du mandat de la juge serait "un jour de fête pour la démocratie tchèque", ajoutant qu'il n'était pas dans les prérogatives de la Cour constitutionnelle d'être une autre chambre parlementaire. La Cour constitutionnelle est à l'heure actuelle en train d'examiner certaines des réformes gouvernementale à la demande de l'opposition social-démocrate.

Baisse de la production industrielle de 0,6% en janvier

La production industrielle en République tchèque a baissé de 0,6% en janvier par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières, a annoncé mardi l'Office national des statistiques. En comparaison annuelle, la production industrielle a augmenté de 3,2%, tirée par le secteur automobile dont la production a progressé de 9,8%, selon le communiqué de l'Office. Outre le premier constructeur national Škoda Auto, le sud-coréen Hyundai et la joint-venture TPCA associant le japonais Toyota et le français PSA sont implantés en République tchèque. En revanche, la production des métaux a reculé de 5,1%, indique aussi l'Office. Dans le même temps, l'office tchèque fait état d'une hausse robuste des nouvelles commandes (+14,9%) en janvier comparé au même mois de 2011, après une baisse de 1,2% en décembre.

Recensement décennal 2011 : la population tchèque décroît

Depuis plusieurs années, la population tchèque a tendance à s’éteindre. C’est l’une des principales conclusions du recensement décennal qui a eu lieu en 2011 et que l’Institut tchèque de statistiques (Český statistický úřad) rend public progressivement depuis le début de l’année. Par rapport à 2010, il est né plusieurs milliers d’enfants de moins qu’en 2011. Le nombre de décès quant à lui, est resté stable avec 106 800 disparitions. Selon les résultats du recensement, la République tchèque compte 10 504 203 habitants. Ce sont 32 000 personnes de moins qu'en 2010. Les statisticiens ont également relevé que le nombre d’étrangers sur le territoire avait augmenté entre de 2010 et 2011 de 1241 personnes.

La société ABL, liée au parti Affaires publiques, change de nom

L'agence de surveillance ABL, liée au parti gouvernemental Affaires publiques, en pleine tourmente médiatique, change de nom et s'appelle désormais Mark2 Corporation. La décision intervient quelques jours après le procès de son fondateur et leader du parti Affaires publiques Vít Bárta, impliqué dans une affaire de corruption. Vít Bárta avait vendu la société à son frère Matěj après l'élection de son parti au Parlement en 2010. Le site Lidovky.cz rapporte que Matěj Bárta a lui-même démissionné de son poste de directeur. La société ABL avait été critiquée l'an dernier pour avoir mis sous sur surveillance certains hommes politiques pragois.

Visas d'étude en République tchèque: trois mois d'attente pour les étudiants des pays tiers

Le ministère de l’Intérieur devrait tenter de résoudre ce mardi, les problèmes liés à l’obtention des visas pour les étrangers des pays tiers désireux d’étudier en République tchèque. Cela fait en effet, plusieurs mois que le ministère de l’Education se plaint de voir que de nombreux étudiants engagés dans des programmes d’échanges internationaux sont contraints d’attendre de longs mois avant d’être autorisé par les ambassades tchèques à venir séjourner en République tchèque. Les recteurs des universités et les organisations non gouvernementales du pays ont également fait connaître leurs mécontentements fasse à la lenteur de la procédure arguant que le processus d’attribution des visas mettait à mal l’intégration de la République tchèque dans le réseau des échanges internationaux. Aujourd’hui, les étudiants de pays non membres de l’espace Schengen doivent souvent attendre plus de 3 mois avant d’obtenir des visas d’étude.

"Semaine de la Charte 77": Il y a 35 ans jour pour jour, le philosophe Jan Patočka décédait à la suite d'un interrogatoire de la police politique

La « Semaine de la Charte 77 », se poursuit jusqu’au 18 mars avec une série de manifestations culturelles organisées à l’occasion du 35e anniversaire de la rédaction par des intellectuels d'une pétition contre le non respect des droits de l’homme par la Tchécoslovaquie communiste. Ce mardi 13 mars, une messe sera donnée au cloître de Břevnov à Prague en commémoration de la mort, il y a 35 ans jour pour jour, du philosophe et principal initiateur de la Charte 77, Jan Patočka. L’homme est décédé en 1977 à la suite d’un interrogatoire de la police politique consécutif à la diffusion officielle du texte.

Une ligne aérienne Paris-Ostrava dès fin mars

La compagnie tchèque à bas prix Smart Wings inaugurera fin mars une nouvelle liaison entre Paris et Ostrava, ville industrielle du nord-est de la République tchèque. "La ligne reliera Ostrava à l'aéroport Charles-de-Gaulle", a déclaré mardi à l'AFP la porte-parole de la compagnie, Vladimira Dufkova. Les vols auront lieu deux fois par semaine, tous les jeudis et tous les dimanches. Smart Wings est une filiale de la principale compagnie de charters tchèque Travel Service, elle-même en partie contrôlée par le premier voyagiste du pays, Čedok.

Tennis – Masters d’Indian Wells : Petra Kvitová également victime du virus

Petra Kvitová, actuelle numéro 3 mondiale, est la dernière victime en date du virus qui sévit dans la région d'Indian Wells et qui a contraint huit joueurs et joueuses à l'abandon ou au forfait selon un décompte officiel. Eliminée en simple dimanche au 3e tour, Kvitová, malade, a dû renoncer à jouer en double lundi avec la numéro 1 mondiale Victoria Azarenka. Six joueurs avaient déclaré forfait ou abandonné samedi et dimanche: l'Américaine Vania King et la Tchèque Magdalena Rybarikova dans le tableau WTA ainsi que le Français Gaël Monfils (N.14), l'Autrichien Jurgen Melzer (N.20), l'Italien Andrea Seppi et l'Allemand Philip Kohlschreiber dans le tableau ATP. L'organisation avait indiqué dimanche qu'une maladie virale, transmissible par l'air, touchait la région de la vallée de la Coachella et se traduisait par des symptômes de nausées, vomissements, fièvres et diarrhées.

Météo

Mercredi, le ciel sera dégagé sur l'ensemble du pays, avec des passages nuageux. Les températures seront comprises entre 7° C et 11° C pour les maximales. Nous fêterons les Rút et les Matylda.

13-03-2012