Infos du jour Infos

29-02-2012

La République tchèque ne se joindra pas au pacte budgétaire lors du prochain sommet européen

Les trois partis de la coalition gouvernementale se sont entendus, ce mercredi, pour ne pas se joindre au pacte budgétaire européen lors du prochain sommet qui se tiendra à Bruxelles début mars et au cours duquel le texte doit être formellement adopté. Ce pacte budgétaire, sur lequel se sont accordés 25 des 27 Etats membres de l’UE en janvier dernier, à l’exception donc de la République tchèque et de la Grande-Bretagne, est un traité qui doit aider la zone euro à sortir de la crise de la dette. L’information a été communiquée par le Premier ministre, Petr Nečas à l’issue du conseil des ministres. Le chef du gouvernement a expliqué que cette décision avait été prise car les différents partis de la coalition ne sont pas parvenus à trouver d’accord sur la position à adopter. Petr Nečas a également rappelé que la République tchèque, qui argumente pour l’heure son refus par des raisons constitutionnelles, avait toutefois toujours la possibilité de se rallier plus tard à ce traité qui introduit l’idée d’une plus grande rigueur budgétaire commune.

 « Semaine de l’inquiétude » dans les universités : des milliers d’étudiants ont manifesté à Prague

Une grande manifestation rassemblant, selon les estimations de la police, plus de 7 000 étudiants des plus grandes universités du pays s’est déroulée mercredi matin à Prague. Le défilé a emmené les protestataires jusque devant le siège du gouvernement. Selon les organisateurs, les étudiants étaient 10 000 à protester, dans le cadre de la « Semaine de l’inquiétude », contre la réforme de l’enseignement supérieur proposée par le ministre de l’Education, Josef Dobeš. D’autres manifestations se sont déroulées ce mercredi à České Budějovice, Ostrava et Plzeň. Mardi, environ 6 000 étudiants et académiciens avaient déjà participé à une marche de protestation à Brno, en Moravie du Sud. La « Semaine de l’inquiétude » est organisée dans douze villes universitaires du pays. Les protestataires reprochent au ministère de l'Education de soumettre des réformes dangereuses pour l’autonomie des universités et de contribuer à l’endettement massif des étudiants.

Réformes de l’enseignement supérieur : le Premier ministre entend poursuivre le dialogue avec les recteurs et les étudiants

Le Premier ministre, Petr Nečas, a réagi aux importantes protestations estudiantines de ce mercredi en annonçant que le gouvernement allait continuer à discuter des réformes dans l’enseignement supérieur avec les recteurs et les représentants des étudiants. Le chef du gouvernement a qualifié de « normal » le fait que les étudiants manifestent leur mécontentement. Il a également précisé qu’il souhaitait parvenir à un accord permettant d’aboutir à des « changements positifs » dans le système de l’enseignement supérieur. Lundi déjà, le ministre de l’Education, Josef Dobeš, avait annoncé vouloir renoncer au projet d’introduction de frais de scolarité. Ces derniers pourraient être remplacés par des frais pour des études prolongées, ainsi que pour des études simultanées.

Le gouvernement a adopté la loi sur le soutien à la production cinématographique

Le gouvernement a adopté, ce mercredi, le nouveau projet de loi relatif aux œuvres audiovisuelles et au soutien à la production cinématographique. Ce texte doit notamment permettre de modifier les règles de financement des films tchèques. Le Fonds national pour le soutien et le développement du cinéma tchèque devrait ainsi, par exemple, recevoir un certain pourcentage de chaque billet de cinéma vendu, et non plus une seule couronne comme cela est le cas jusqu’à présent. Par ailleurs, toujours selon la nouvelle loi, le Fonds devrait également percevoir une aide des chaînes de télévision privées ainsi que les revenus de la taxation des films dont il a la gestion. Le Premier ministre, Petr Nečas, a estimé à 150 millions de couronnes (environ 6 millions d’euros) le montant de la somme qui devrait être versée par les chaînes privées et à entre 20 et 30 millions celui des revenus de la taxation des films.

Aide alimentaire aux plus démunis : la République tchèque pays européen le moins subventionné

La République tchèque va recevoir 136 000 euros en 2012 et 2013 en provenance du programme européen d’aide alimentaire aux plus démunis (PEAD). Cette subvention est la moins importante de toutes celles attribuées aux 20 pays de l’Union européenne bénéficiant de cette aide. Au total, 500 millions d’euros sont distribués. Les chiffres ont été communiqués, mardi, par la Commission européenne. L’Italie, par exemple, recevra 96 millions d’euros. Créé en 1987, le PEAD est un ensemble de règles visant à débloquer des produits agricoles placés en stocks d'intervention publique à l'intention des États membres souhaitant les utiliser au titre de l'aide alimentaire pour les personnes les plus démunies.

Grande soirée consacrée à Vaclav Havel ce mercredi à Londres

Quelque 300 invités participent ce mercredi soir à Londres à une soirée de souvenir consacrée à l'ancien président Vaclav Havel. Parmi eux, le prince Charles et le premier ministre Petr Nečas. Des extraits des pièces de théâtre de Vaclav Havel seront lus à l'Institut royal des architectes britanniques. Cette soirée est organisée par l'ambassadeur tchèque en Grande-Bretagne, Michael Žantovský, et le dramaturge britannique d'origine tchèque Tom Stoppard. L'acteur britannique Jeremy Irons sera un des lecteurs des textes de Vaclav Havel. Le musicien tchèque Vladimír Merta donnera également un concert à cette occasion.

Le Sénat adopte à son tour la loi spéciale sur les mérites de Václav Havel

Quelques semaines après les députés, les sénateurs ont eux aussi adopté, ce mercredi, la loi spéciale relative aux mérites de l’ancien président Václav Havel, décédé le 18 décembre dernier. Très succinct, le texte met essentiellement en avant les mérites de Václav Havel dans la lutte pour la liberté et la démocratie. Seuls sept des cinquante-neuf sénateurs présents ont voté contre ou se sont abstenus. Dans l’ordre juridique tchèque, l’adoption d’une telle loi est devenue une tradition : il s’agit de rendre hommage à certains présidents de la République. Les premier et deuxième présidents tchécoslovaques Tomáš Garrigue Masaryk et Edvard Beneš ont également eu droit à cet honneur.

Réouverture de la villa Tugendhat après deux ans de travaux

La célèbre villa fonctionnaliste Tugendhat a rouvert ses portes au public ce mercredi après deux ans de travaux de rénovation. La cérémonie officielle s’est tenue en présence des descendants des propriétaires d'origine. Très critique vis-à-vis des protestations étudiantes qui se tiennent parallèlement dans le pays, le président de la République, Václav Klaus, a annulé à la dernière minute son déplacement à Brno. Classée à l'UNESCO, la villa Tugendhat est l'oeuvre de l'architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe. La villa a été construite à la demande de Fritz Tugendhat, propriétaire d'une usine de textile qui a émigré en Suisse à l'arrivée des nazis. La villa a été tour à tour confisquée par les nazis, puis les communistes, avant d'être gérée par la ville de Brno à partir du milieu des années 1990.

Foot – Amical : les Tchèques en Irlande pour leur premier match de préparation en vue de l’Euro 2012

Pour son premier match de l’année 2012, l’équipe de République tchèque de football affronte l’Irlande ce mercredi soir, à Dublin. Il s’agira également du premier match de préparation en vue du championnat d’Europe, qui se tiendra en Pologne et en Ukraine en juin prochain. L’Eire est également qualifiée pour la phase finale. Pour ce déplacement à Dublin, les Tchèques sont privés de leur capitaine et meneur de jeu Tomáš Rosický, blessé.

Boxe – Championnat du monde : le combat de Lukaš Konečný pour la ceinture WBO une nouvelle fois annulé

Lukaš Konečný devra encore patienter avant de se voir offrir une nouvelle chance de devenir le premier champion du monde tchèque de boxe. Son combat prévu à Kiev, en Ukraine, le 10 mars prochain, contre Zaurbek Baysangurov, détenteur de la ceinture WBO dans la catégorie des super-welters, a en effet été annulé mardi, le boxeur russe étant blessé. C’est la deuxième fois en l’espace de quelques mois que Lukaš Konečný est confronté à une telle situation. En septembre dernier, le Tchèque aurait dû en effet affronter l’Ukrainien Sergiy Dzinziruk, également pour la même ceinture WBO. Ce combat aurait dû constituer une revanche d’un premeir match en 2008, à l’issue duquel l’Ukrainien, après un verdict des juges très controversé, avait conservé son titre de champion du monde.

Météo

C’est un temps essentiellement couvert qui continue de régner sur la majeure partie du territoire ce jeudi, jour de la fête des Bedřich. Quelques faibles averses sont attendues dans le nord et le nord-est du pays. En revanche, de franches éclaircies sont prévues dans la moitié ouest dans le courant de l’après-midi. Les températures sont stables et varient entre 10° C et 14° C pour les maximales.

29-02-2012