Infos du jour Infos

25-02-2012

Affaire Rampula: le ministre de la Justice menace de démissionner

Le ministre de la Justice Jiří Pospíšil (ODS) a annoncé à la suite des accrochages entre les différents procureurs de la République, attendre que le haut-procureur Pavel Zeman engage une procédure de destitution de Vlastimil Rampula. « Les représentants politiques doivent décider s’ils souhaitent voir le procureur Rampula rester en fonction. S’il reste alors je me retire de mes fonctions », a déclaré le ministre au quotidien Lidové noviny. La situation tendue au sein du ministère public a escaladé après que le procureur Rampula, récemment renommé, a engagé une action en justice contre son prédécesseur Stanislav Mečl qui aurait pénétré sans autorisation dans son bureau. Les observateurs politiques et les média parlent d’une véritable guerre au sein du ministère public entre les partisans d’un renvoi du procureur Rampula mis en examen dans le passé dans des affaires de corruption et ceux de son maintien.

Le parti d’opposition social démocrate ČSSD souhaite une modification de l’article constitutionnel sur la grâce présidentielle

La signature de la grâce présidentielle devrait, selon la proposition des sociaux démocrates, être accompagnée de celle du Premier ministre ou de celle du ministre de la Justice. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui aux journalistes, le député et vice-président du parti ČSSD, Lubomír Zaorálek. Durant la réunion du Sénat qui débutera à la fin du mois de février, les membres de la Chambre Haute du Parlement, dont la majorité est détenue par les sociaux démocrates, devraient également débattre de la rédaction d’un appel au président afin que ce dernier signe la Charte européenne des droits sociaux, un texte déjà adopté par le Parlement. Si à la suite de l’appel, le Président Václav Klaus n’ajoute pas sa signature nécessaire à la ratification de la Charte, le « Sénat sera contraint d’adresser une plainte au près de la Cour constitutionnelle », a menacé la vice-présidente du Sénat, Alena Gajdůšková

La grâce présidentielle accordée à une proche de Václav Klaus soulève les critiques

De nombreux fonctionnaires de la préfecture de Prague, des maires adjoints de la ville et leurs proches ont étudié et obtenu gratuitement des diplômes de l’établissement d'enseignement supérieur privé l’Université métropolitaine de Prague. L’obtention gratuite de diplômes accordée par la directrice et fondatrice de l’Université Anna Benešová a ainsi permis de placer de nombreuses personnes à des postes clefs de l’administration centrale et municipale de Prague. Ce scandale qui a valu une peine de prison a la principale responsable rappelle l’affaire des faux diplômes délivrés par la Faculté de droit de l’Université de Plzeň. Une grâce a été dernièrement accordée par le Président de la République à Anna Benešová. Cette clémence présidentielle est critiquée par les responsables politiques de l’opposition et les média en raison des relations étroites entretenues par la femme du Président Klaus avec la directrice de l’Université métropolitaine.

Sondages: Trois quarts des citoyens tchèques mécontents de la situation politique

Parmi les institutions politiques tchèques, la présidence de la République et les municipalités sont celles qui bénéficient du plus haut taux de confiance des citoyens tchèques. Les députés de la Chambre basse en revanche recueillent le plus bas taux de confiance. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée au mois de février et publiée par le Centre pour l’étude de l’opinion publique (CVVM). Le taux de confiance dans les institutions publiques ne s’est en outre pas dégradé par rapport au mois précédent malgré la multiplication des affaires de corruption et les manquements des responsables politiques dans la gestion des affaires publiques depuis plusieurs semaines. Le taux de satisfaction est néanmoins extrêmement faible puisque trois quarts des personnes interrogées sont mécontents de la situation politique actuelle.

Les étudiants de la République tchèque protesteront dès lundi contre les réformes de l'enseignement supérieur

Les universités du pays devraient connaître une semaine agitée. Les étudiants et les académiciens protesteront à partir de lundi contre les réformes de l’enseignement supérieur qui devraient être débattues par le gouvernement dans les prochaines semaines. Ces protestations, qui prendront différentes formes seront également soutenues par les théâtres et diverses personnalités. A Prague, l’Université Charles a déjà prévu de donner une journée libre à ses étudiants mercredi afin que ceux-ci puissent participer au défilé de protestation qui se dirigera vers le palais du gouvernement. Les manifestants reprochent au ministère de soumettre des réformes dangereuses pour l’autonomie des universités et de contribuer à l’endettement massif des étudiants. La République tchèque compte plus de 300 000 étudiants.

Dominik Duka prononce ce samedi à la cathédrale Saint-Guy, sa première messe en tant que cardinal

De retour de Rome, l’archevêque et cardinal Dominik Duka prononce ce samedi sa première messe depuis sa nomination par le pape Benoît XVI. La décision du pape d’élever l’archevêque Dominik Duka au rang de cardinal rappelle, selon le clergé, l’importance du catholicisme dans les pays tchèques. De nombreuses personnes sont attendues durant la messe ainsi que des personnalités politiques du pays. A la suite de cette nomination, la République tchèque dispose avec le cardinal Miloslav Vlk, nommé en 1994, de deux cardinaux.

Tennis: Radek Štěpánek s'impose en quart de finale du tournoi de Memphis

Le tennisman Radek Štěpánek a vaincu l'Américain Sam Querrey 7-6 (5), 6-0, vendredi, lors des quarts de finale du tournoi de Memphis. Après un début de rencontre difficile, le joueur tchèque s’est montré implacale dans le second set expéditif remporté en 15 minutes seulement. Querrey, champion de l'édition 2010 du tournoi, avait remporté ses deux affrontements précédents contre Radek Štěpánek.

Météo

Samedi, jour de la fête des Liliana, le temps est nuageux avec quelques éclaircies. Des averses sont attendues dans la journée. Les températures varient entre 1°C et 6°C pour les maximales.

25-02-2012