Infos du jour Infos

08-02-2012

Le Sénat exhorte le gouvernement à signer le pacte budgétaire européen

Le Sénat, chambre haute du Parlement tchèque, a recommandé au premier ministre Petr Nečas à revenir sur son refus de signer le Pacte budgétaire européen qui doit aider la zone euro à sortir de la crise. Selon cette résolution imposée au Sénat par le Parti social-démocrate (ČSSD) malgré la résistance du Parti civique démocrate (ODS), formation principale de la coalition gouvernementale, le gouvernement devrait ouvrir sans délais le processus de ratification du pacte. Le premier ministre Petr Nečas a expliqué aux sénateurs qu’il n’avait pas pu se joindre aux pays ayant promis des signer le document appelé officiellement « Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l'Union économique et monétaire» parce qu’il ne disposait pas des compétences nécessaires.

Pacte budgétaire : Petr Nečas et Karel Schwarzenberg mettent de l’eau dans leur vin

Le Premier ministre, Petr Nečas (Parti civique démocrate, ODS), et le ministre des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg (TOP 09), se sont entendus, mardi soir, pour être plus mesurés dans leurs déclarations relatives à la signature ou non par la République tchèque du Pacte budgétaire européen. Les chefs du gouvernement et de la diplomatie, leaders des deux principaux partis de la coalition gouvernementale, s’étaient vivement critiqués en début de semaine dernière par voie de presse, suite à la décision prise par Petr Nečas au sommet extraordinaire de Bruxelles de ne pas se rallier à l’union fiscale comme vingt-cinq autres pays membres et de se tenir ainsi en marge de l’intégration européenne aux côtés de la Grande-Bretagne. Sans donner plus de précisions, les deux hommes ont indiqué qu’ils allaient désormais continuer à discuter de la position qu’adoptera finalement la République tchèque.

Le chômage est repassé en janvier au-dessus de la barre des 9 %

Le taux de chômage en République tchèque en janvier s’est élevé à 9,1 %. Il s’agit d’une augmentation de 0,5 point par rapport au mois de décembre. La barre des 9 % a de nouveau été dépassée pour la première fois depuis mars dernier. Près de 535 000 personnes étaient donc sans emploi. Une augmentation a été constatée dans chacun des 77 districts et 14 régions du pays. Les chiffres ont été communiqués, ce mercredi, par le ministère du Travail et des Affaires sociales. Comme de tradition, le taux de chômage le plus faible a été enregistré à Prague avec 4 %. Inversement, à l’autre bout de l’échelle, la région d’Ústí nad Labem affiche un taux de 13,6 %.

Le Sénat n’a pas approuvé la candidature de Jan Sváček au poste de juge de la Cour constitutionnelle

Le Sénat tchèque n’a pas donné son aval à la candidature du président de la Cour municipale de Prague, Jan Sváček, au poste de juge de la Cour constitutionnelle. La candidature a été présentée par le président Václav Klaus. Jan Sváček a obtenu 38 des 79 voix ce qui n’était pas suffisant pour son élection. Le président de la Cour constitutionnelle, Josef Rychetský, espère que le Sénat et le président de la République trouveront un consensus sur le choix du prochain candidat à ce poste. Jan Sváček devait remplacer la vice-présidente de la Cour constitutionnelle Eliška Wágnerová qui doit quitter cette institution en mars prochain.

Fin probable de l’immunité à vie pour les législateurs et les juges constitutionnels

Les députés ont voté, ce mercredi, en faveur de l’annulation de l’immunité à vie dont disposent jusqu’à présent les législateurs et les juges de la Cour constitutionnelle. Cet amendement, fruit du travail en commun de l’ensemble des partis politiques représentés à la Chambre des députés, devrait entrer en vigueur en 2013. Pour cela, le texte doit toutefois encore être approuvé par le Sénat. L’immunité ne protégerait plus dès lors les législateurs et les juges que durant la durée de leur mandat. Actuellement, ceux-ci ne peuvent être poursuivis en justice, y compris à l’issue de leur mandat, qu’avec l’accord préalable de la Chambre, basse ou haute, dont ils sont ou ont été membres ou avec l’accord de la Chambre des députés pour les juges.

Le projet de loi sur l’élection présidentielle directe a déclanché une vive polémique au Sénat

Le projet de lois sur l’élection du président de la République au suffrage universel direct a été critiqué au Sénat tchèque. Jusqu’à présent, le président tchèque était élu par les deux chambres du Parlement. Selon le sénateur Petr Pithart, l’élection présidentielle au suffrage universel est une intervention risquée dans la Constitution tchèque et ne devrait être adoptée qu’après une réflexion sérieuse. D’après Jiřina Ryppelová, sénateur du Parti social-démocrate, les électeurs tchèques vont déjà trop souvent aux urnes et s’il s’y ajoutait encore l’élection présidentielle directe, la vie politique tchèque se transformerait en une campagne électorale permanente. Par contre, le ministre de la Justice, Jiří Pospíšil, a pris la défense du projet de loi sur l’élection présidentielle au suffrage universel.

L’Office d’inspection environnementale ouvre une procédure administrative contre la ville de Dvůr Králové et la société WWTP DKNL.

L’Office d’inspection environnementale tchèque a ouvert, ce mercredi, une procédure administrative contre la municipalité de la ville de Dvůr Králové et la société WWTP DKNL. Elles risquent une amande de 5 millions de couronnes (200 000 euros) parce qu’elles sont responsables d’un taux de pollution élevée dans l’Elbe, rivière qui traverse la ville. La société WWTP DKNL et la municipalité ne sont pas arrivées à se mettre d’accord sur le prix des travaux d’épuration et la société a laissé écouler les eaux d’égout directement dans la rivière. Après trois heures de négociations avec les délégués de la ville, la société WWTP DKNL a promis, ce mercredi, de remettre en marche la centrale d’épuration.

La Moravie du Nord étouffe toujours sous le smog

La pollution de l’air en Moravie du Nord dépasse toujours la limite qui est de 50 microgrammes par mètre cube. La situation s’est améliorée mais dans certains endroits le taux de pollution dépasse toujours deux fois le seuil de tolérance. La situation est la plus grave dans la ville de Bohumín. Les usines dans la région des villes d’Ostrava et de Karviná sont toujours obligées de réduire leur production, mesure qui entre en vigueur lorsque le taux de pollution dépasse le seuil de tolérance. La Moravie du Nord est une région fortement industrialisée qui souffre bien souvent de pollution de l’air.

La Bourse de Prague évacuée à cause d’une fuite de gaz

La Bourse de Prague a du être évacuée pendant deux heures, dans l’après-midi de ce mercredi, à cause d’une fuite de gaz. 250 employés de la bourse ont du quitter l’édifice situé rue Rybná dans le centre historique de la capitale. Après la réparation de la panne les employés ont pu regagner la bourse. Personne n’a été blessé. Selon l’attaché de presse de la Bourse de Prague, Jan Kovářík, les transactions boursières n’ont pas été suspendues parce que la bourse dispose des locaux dans un autre bâtiment où elle peut poursuivre ses activités dans de tels cas. Les transactions dans le bâtiment principal de la Bourse de Prague ont repris à 16 heures.

50e anniversaire de la disparition du peintre et graveur Max Švabinský

50 ans se seront écoulés, le 10 février, depuis la mort du peintre et graveur Max Švabinský. L’artiste a laissé une trace profonde dans les arts plastiques tchèques de la première moitié du XXe siècle. Il est né en 1873 dans la ville de Kroměříž en Moravie. Cet éternel amoureux de la femme et de la nature est l’auteur de toiles monumentales, de portraits et de tableaux intimistes. Il a été cependant aussi un véritable virtuose d’art graphique. Ses gravures, eaux-fortes, xylographies et aquatintes en font un des plus grands maîtres tchèques de cet art. A l’occasion du 50e anniversaire de sa mort est organisée à Kroměříž une exposition de ses œuvres graphiques et de ses illustrations.

Météo

Comme un peu partout en Europe, le temps reste encore très froid en République tchèque ce mercredi, jour de la fête des Milada. Le ciel est un peu plus dégagé, les chutes de neige à caractère local sont très rares. Les températures varient entre -10° C et -4° C pour les maximales. Jeudi, le ciel en Tchéquie sera couvert avec des chutes de neige par endroits et les températures maximales s’échelonneront de -8 °C à -4 °C.

08-02-2012