Infos du jour Infos

07-02-2012

Economie : la République tchèque seulement 17e du classement européen de l’innovation

La République tchèque possède du retard en matière d’innovation. Selon le tableau de bord de l'Union de l'innovation 2012, qui compare les résultats et le potentiel des États membres de l'Union européenne en matière d'innovation, la République tchèque n’occupe en effet que la 17e place. Ce dernier rapport comparatif des résultats des 27 États membres de l'UE, fondé sur vingt-cinq indicateurs de performance précis, a été présenté ce mardi à Bruxelles. Ce tableau de bord, en tête duquel arrive la Suède suivie du Danemark, de l’Allemagne et de la Finlande, épingle les champions de l'innovation, les suiveurs de l'innovation, les innovateurs modérés et les innovateurs modestes, et fait ressortir leur évolution par rapport au dernier tableau de bord il y a un an. La République tchèque se range dans le troisième des quatre groupes, en compagnie de l’Italie, du Portugal, de la Slovaquie ou de la Pologne. Le tableau de bord s'inscrit dans le cadre de l'initiative «Une Union de l'innovation» de la stratégie Europe 2020. Il suit les avancées vers une économie européenne plus innovante. Selon la Commission, même si les résultats se sont améliorés dans la grande majorité des Etats membres, ces performances restent insuffisantes pour concurrencer les pays leaders en matière d’innovation, le Japon, les Etats-Unis ou la Corée du Sud.

7,65 milliards d’euros d’excédent : bilan du commerce extérieur de la République tchèque en 2011

Le bilan du commerce extérieur de la République tchèque en 2011 a affiché un solde positif de 191,4 milliards de couronnes (7,65 milliards d’euros), soit un résultat supérieur 70,2 milliards de couronnes (2,80 milliards d’euros) à celui enregistré en 2010. Ces chiffres record ont été communiqués, ce mardi, par l’Office tchèque des statistiques. Les exportations tchèques dépendent en grande partie de l’état de l’économie de la zone euro et plus particulièrement de l’Allemagne voisine.

Nouvelle fondation Otakar Motejl pour lutter contre la corruption

Une nouvelle fondation de lutte contre la corruption, portant le nom du juriste et premier médiateur de République tchèque Otakar Motejl, décédé en mai 2009, vient d’être créée à Prague par la fondation Open Society Found. Disposant d’un budget de 11,5 millions de couronnes, la fondation a pour objectif de mettre en place des mesures anti-corruption, de rendre l’administration publique plus transparente et de faciliter l’accès aux informations. Parmi les membres du conseil de la fondation se trouvent le directeur de l’ONG People In Need (L’homme en détresse), Šimon Pánek, la politologue Vladimíra Dvořáková et la fille de l’ancien médiateur, Kateřina Kulíšková.

Décès d’un député social-démocrate

Le députés social-démocrate Petr Jalowiczor est mort des suites d’une longue maladie. Représentant de la région de Moravie-Silésie, Petr Jalowiczor était âgé de 38 ans. L’annonce de son décès a été faite par la présidente de la Chambre basse, Miroslava Němcová. Depuis son élection en mai 2010, Petr Jalowiczor était resté très discret puisqu’il n’était intervenu qu’une fois, lorsque la nouvelle coalition gouvernementale dirigée par Petr Nečas avait obtenu la confiance de la Chambre des députés.

Refus de paternité : les hommes tchèques disposeront bien de trois ans

Les hommes tchèques pourront prochainement très probablement refuser de reconnaître leur paternité jusqu’à l’âge de trois ans de l’enfant. Cette modification est prévue dans l’amendement à la loi sur la famille qui a été approuvé par le Parlement. Le texte doit encore être signé par le président de la République tchèque avant d’entrer en vigueur. Selon la loi actuelle, ils doivent entreprendre cette démarche avant la fin du sixième mois suivant la naissance de l’enfant. Toutefois, en juillet dernier, la Cour constitutionnelle avait déjà décidé de supprimer ce délai de six mois, estimant que cette loi constituait une atteinte aux droits des hommes qui doutent de leur paternité et pensent qu’ils ne sont pas les véritables pères.

En 2011, le nombre de touristes à Prague a augmenté de 8,2%

5,13 millions de personnes ont visité Prague en 2011, soit une augmentation de 8,2% par rapport à 2010. Ce total englobe les touristes tchèques et étrangers. La fréquentation des hôtels pragois a elle aussi augmenté de 9% l’année dernière avec 13,21 millions de nuits d’hôtel passées dans la capitale tchèque. Les chiffres ont été communiqués, ce mardi, par l’Office tchèque des statistiques. Prague a donc été, de loin, l’endroit le plus visité en République tchèque, devant la région de Moravie du Sud, en deuxième position, avec 1,06 millions de touristes. Au total, le nombre de touristes en 2011 s’est élevé à 12,91 millions, soit une progression d’ensemble de 5,7 %.

Safer Internet Day : de plus en plus de jeunes Tchèques victimes de cyberharcèlement

Ce mardi s’est tenue en République tchèque la Journée pour un Internet plus sûr. L’objectif de cette manifestation, organisée par le réseau Insafe, dans plus de 70 pays depuis 2004, est de familiariser enfants et adultes avec le bon comportement à adopter pour préserver leur vie privée, notamment en matière de communication virtuelle. Comme annoncé par les représentants des de la Ligne de sécurité (Linka bezpečí) et du Centre d’aide à l’enfance (Dětské krizové centrum), le nombre d’enfants et adolescents tchèques confrontés à un comportement suspect sur Internet a considérablement augmenté ces cinq dernières années : en 2011, la Ligne de sécurité, qui offre une assistance téléphonique gratuite et anonyme, a enregistré 231 appels liés à un cyberharcèlement, comparé à 25 appels en 2007. A l’occasion de cette journée internationale, plusieurs organisations tchèques, notamment le Centre national pour un Internet plus sûr, membre du réseau européen de centres de vigilance, organisent, pendant toute la semaine, des débats dans les écoles.

Le grand tétras, oiseau de l’année 2012 en République tchèque

Le grand tétras, aussi appelé grand coq de bruyère, a été désigné Oiseau de l’année 2012 en République tchèque. C’est ce qu’a annoncé, ce mardi, la Société nationale d’ornithologie. Le grand tétras, qui se trouve aujourd’hui uniquement dans le parc national du massif de la Šumava, en Bohême du Sud, est menacé de disparition. Jusqu’en décembre prochain, diverses opérations de sensibilisation du public seront donc organisées pour appeler à la prise de mesures concrètes pour sa protection. Depuis 1992, la Société tchèque d’ornithologue désigne chaque année un oiseau sympathique et intéressant pour le grand public, un oiseau également généralement menacé de disparition.

150e anniversaire de la mort du compositeur de l’hymne national tchèque

Il y a 150 ans, le 7 février 1862, mourrait le compositeur tchèque František Škroup. Né en 1801, ce juriste de formation a obtenu un joli succès avec son opéra Dráteník - "Le raccommodeur", première oeuvre lyrique composé sur un livret tchèque, et a décidé de se consacrer entièrement à la musique. En 1834 a eu le première de la pièce Fidlovačka - "La kermesse des cordonniers", pour laquelle il a composé la musique et aussi la chanson "Kde domov můj" - "Où est ma patrie", qui allait devenir l'hymne national tchèque. Auteur de plusieurs opéras de qualité, František Škroup a passé la fin de sa carrière aux Pays-Bas, où il a également été inhumé.

Foot : un entraîneur tchèque nouveau sélectionneur de la Slovaquie ?

La Fédération slovaque de football envisage de nommer un entraîneur tchèque à la tête de l’équipe nationale. Le président de la fédération slovaque a été autorisé, ce mardi, à entamer des négociations avec Pavel Vrba, actuel entraîneur du Viktoria Plzeň, champion en titre de République tchèque et premier club tchèque depuis trois ans à avoir participé cet automne à la phase de groupes de la Ligue des champions. Le président de la fédération slovaque a présenté Pavel Vrba comme « le meilleur entraîneur de ces cinq dernières années en République tchèque et en Slovaquie ». Pavel Vrba est toutefois sous contrat à Plzeň jusqu’en juin 2013. La semaine prochaine, le Viktoria Plzeň disputera contre Schalke 04 le match aller des 16es de finale de la Ligue Europa. A signaler que c’est également un Tchèque, Vladimír Vůjtek, qui entraîne l’équipe nationale slovaque de hockey sur glace.

Météo

Comme un peu partout en Europe, le temps reste encore très froid en République tchèque ce mercredi, jour de la fête des Milada. Le ciel est un peu plus dégagé, seules quelques rares chutes de neige à caractère local sont attendues. Les températures varient entre -10° C et -4° C pour les maximales.

07-02-2012