Infos du jour Infos

10-01-2012

Restitution des biens de l'Eglise : le parti Affaires publiques reste divisé

La direction du plus petit parti de la coalition gouvernementale, Affaires publiques, reste divisée sur la question de soutenir ou non le projet de restitution des biens aux Eglises tchèques. Un vote à bulletin secret au sein de la direction, mardi matin, s'est terminé par un "match nul" et le parti est censé se retrouver dans l'après-midi pour régler le désaccord. Lundi, le Parti civique démocrate ODS et le parti TOP 09 ont refusé le projet du parti Affaires publiques, arguant que le refus d'Affaires publiques de soutenir le projet mettait en danger la crédibilité du gouvernement. Selon Affaires publiques, les moyens nécessaires pour la restitution des biens des Eglises pourraient être obtenus par la fusion de plusieurs ministères. La décision sur la restitution des biens des Eglises doit être prise par le gouvernement ce mercredi.

Les charges administratives dans le secteur privé seront réduites

Le chef de gouvernement tchèque Petr Nečas promet de réduire considérablement les charges administratives dans le secteur privé. Par rapport à l’an 2005 elles pourraient être réduites de 30 %. Les frais administratifs annuels Dans ce secteur pourraient diminuer donc de 22 milliards de couronnes (880 millions d’euros). Le premier ministre a fait cette déclaration, ce mardi, lors d’une conférence de presse. Tandis qu’en 2005 ces frais atteignaient encore 73,7 milliards en 2014 elles ne devraient pas dépasser 51,5 milliards de couronnes. Cette initiative s’insère dans la ligne générale de la politique du cabinet Nečas.

Timochenko explique avoir quitté l'Ukraine en raison de persécutions

Olexander Timochenko, le mari de l'ancien Premier ministre urkainien Ioulia Timochenko, a obtenu l'asile politique en République tchèque à la fin de la semaine dernière : il a déclaré avoir fui son pays pour échapper aux persécutions grandissantes dont il était l'objet. Dans une interview pour les émissions en ukrainien de Radio Liberty, M. Timochenko a fait savoir qu'il entendait combattre contre le régime du président Ianoukovitch depuis Prague et coordonner les activités de différents groupes d'exilés ukrainiens. Il y a un an, Prague avait déjà accordé l'asile à Bogdan Danilichine, ministre de l'économie dans le gouvernement de Mme Timochenko, ce qui avait causé un conflit diplomatique entre les deux pays.

Une commission d'experts rejette les critiques de l'ONU sur les "baby-box"

Une commission d'experts a rejetté les critiques de l'ONU sur l'utilisation des "baby-box" en République tchèque. La commission était composée de représentants ministériels, de médecins et de députés ainsi que de cours chargées des curatelles. Elle a estimé que ces boîtes recueillant les bébés non-voulus n'étaient pas illégales. L'été dernier, une commission des Nations Unies avait estimé que ce système était en violation de la Convention des Droits de l'Enfant et que l'Etat tchèque ferait mieux de s'attaquer aux causes des abandons d'enfants. Plus de 60 enfants ont été ainsi laissés dans ces boîtes chauffées installées dans des hôpitaux depuis leur création en 2005.

Regain des tensions ethniques en Bohême du Nord

Les habitants de la ville de Varnsdorf en Bohême du Nord appellent à nouveau les citoyens mécontents à se rassembler dimanche après-midi. Les tensions ethniques contre la population rom connaissent donc un regain après quelques mois de statu quoi. D'après eux, il s'agirait d'exprimer leur solidarité avec la famille dont certains membres auraient été attaqués à Nouvel an devant une habitation rom. Le maire-adjoint de la ville a toutefois exprimé ses doutes quant à l'attaque qui ne serait pas visible sur les vidéos des caméras installées sur place. La police enquête toutefois sur l'attaque. La région de Šluknov a été secouée, à la fin de l'été dernier, par des conflits entre la population non-rom et la communauté rom locale.

Seul un quart des Tchèques satisfaits de l'état de la démocratie

Selon une étude récente de l'agence STEM, seul un quart de la population tchèque est satisfaite de l'état de la démocratie dans le pays. Ce résultat est le plus bas de l'histoire du pays et accuse une baisse de 12 points par rapport à l'année précédente pour atteindre 26%. L'agence effectue cette étude depuis vingt ans. En 1997 déjà une baisse similaire avait eu lieu : la satisfaction des Tchèques était tombée de 60% à environ 40%, taux qui était resté stable depuis. Plus des trois quarts des Tchèques estiment que la démocratie en République tchèque ne peut être comparée avec celle des pays d'Europe occidentale.

Presse : le climat en République tchèque devrait changer d'ici la fin du siècle

Le climat en République tchèque va connaître un grand changement d'ici la fin du XXIe siècle, d'après le quotidien tchèque Hospodarské noviny qui s'appuie sur une étude scientifique menée par 50 climatologues de l'Académie des Sciences et de l'Université Charles pendant cinq ans. Le climat devrait devenir plus sec et plus chaud. L'étude conclut que les étés seront 4°C plus chauds à la fin du siècle. L'étude prédit également une augmentation d'1° C de la moyenne générale des températures dans les 30 prochaines années. Des périodes de sécheresse intenses pourraient toucher le pays une année sur deux.

Neuf ans de prison pour le casse du siècle

Le principal suspect du plus gros casse du siècle dans l'histoire du pays a été jugé par contumace et condamné à neuf ans de prison. Ce mardi, a Cour municipale de Prague a reconnu Frantisek Procházka, coupable d'avoir dérobé plus de 500 millions de couronnes de l'agence de sécurité G4S. Procházka est à l'heure actuelle en fuite. Son complice, Milan Čermák, arrêté en 2008 avec plusieurs millions de couronnes en liquide, a également été condamné à neuf ans de prison, bien qu'il ait plaidé innocent.

Les maîtres de la peinture hollandaise bientôt exposés à Prague

La Galerie nationale à Prague prépare une grande exposition des maîtres de la peinture hollandaise. Intitulée " Rembrandt & Co. - Histoires de l'art au siècle de la prospérité, cette exposition proposera les plus belles oeuvres de la peinture hollandaise du XVIIe siècle, dont des toiles de Rembrandt. Certaines des oeuvres, empruntées à diverses galires européennes, seront exposées à Prague pour la toute première fois. L'exposition commencera le 10 février pour s'achever le 27 mai 2012.

 « Partage de Midi » au Théâtre de la rue Dlouhá distingué par la critique

C’est une production du Théâtre de la rue Dlouhá (Divadlo v Dlouhé) à Prague qui est sortie victorieuse d’une enquête de la revue Divadelní noviny et a été qualifiée de « production de l’Année ». Il s’agit de la mise en scène de la célèbre pièce de Paul Claudel « Partage de Midi ». La metteuse en scène Hana Burešová n’a pas reculé devant les difficultés que ce texte poétique et philosophique pose aux interprètes et a trouvé dans ce théâtre les comédiens capables de réaliser sa conception. Dans cette production le public est placé sur la scène et suit les comédiens qui jouent la tragédie claudélienne dans la salle du théâtre.

Météo

Mercredi, jour de fête des Bohdana, le ciel en République tchèque sera presque clair et les températures maximales s’échelonneront de 1° C à 5° C.

10-01-2012