Infos du jour Infos

09-01-2012

Les partis de la coalition gouvernementale tchèque n’ont pas trouvé un consensus sur la restitution des biens des Eglises

Le Parti civique démocrate ODS et le parti TOP 09 ont refusé le projet du parti Affaires publiques, leur partenaire de la coalition gouvernementale, concernant la restitution des biens des Eglises tchèques. Affaires publiques conditionnait son approbation de la restitution par des coupes dans le budget de l’Etat. Selon ce parti, les moyens nécessaires pour la restitution des biens des Eglises pourraient être obtenus par la fusion de plusieurs ministères. La décision sur la restitution des biens des Eglises doit être prise par le gouvernement ce mercredi. Selon Petr Gazdík du TOP 09, si Affaires publiques refusait d’appuyer le projet de restitution, cela pourrait être qualifié de violation de l’accord de coalition.

La police accuse de corruption le chef du groupe des députés du parti Affaires publiques

La police tchèque accuse de corruption le chef du groupe des députés du parti Affaires publiques, Vít Bárta. Le soupçon de corruption pèse également sur le député Jaroslav Škárka, ancien membre d’Affaires publiques. Une déclaration de l’attaché de presse de la police anticorruption Jaroslav Ibehej. Selon cette source, Vít Bárta aurait cherché à corrompre deux membres d’Affaires publiques, Jaroslav Škárka et Kristýna Kočí. Il aurait donné à Kristýna Kočí 500 000 couronnes (20 000 euros) et 170 000 couronnes (6 800 euros) à Jaroslav Škárka. Cependant, selon Vít Bárta, il ne s’agissait que de prêts.

Corruption : la République tchèque mal placée dans le classement de Transparency International

La République tchèque est passée de la 45e à la 57e place dans le classement annuel de la corruption établi par l'ONG Transparency International. Ces trois dernières années, la position de la République tchèque n'a fait que s'aggraver. Le classement de Transparency International répertorie ainsi près de 200 pays selon le niveau perçu de corruption. En 2008, la République tchèque avait un index de corruption de 5,2 sur 10 ; en 2011, son index s'élève seulement à 4,4. Ce classement place la République tchèque devant la Lituanie, la Slovaquie, l'Italie, la Roumanie, la Grèce et la Bulgarie. C'est la Nouvelle Zélande qui affiche le niveau le plus bas de corruption ressentie.

Augmentation de la dette nationale tchèque

La dette de la République tchèque a augmenté en 2011 de 155 milliards de couronnes (6,2 milliards d’euros) et a atteint 1,499 bilions de couronnes (60 milliards d’euros). La dette de chaque citoyen tchèque s’élève donc à 142 000 couronnes (5680 euros). Selon l’analyste de la société Patria Finance David Marek, au cours des derniers six ans la dette de l’Etat tchèque a doublé et au cours des derniers dix ans elle a augmenté quatre fois. David Mark estime donc qu’il serait souhaitable de fixer le plafond des dettes nationales dans la constitution.

Revue à la baisse probable de l'appel d'offres sur l'extension de Temelín

Le fournisseur tchèque d'électricité ČEZ va vraisemblablement revoir à la baisse un projet d'appel d'offres portant sur l'agrandissement de la centrale nucléaire de Temelín en raison de l'adoption d'une nouvelle législation encadrant les marchés publics. Un porte-parole du groupe a déclaré que ČEZ allait sans doute renoncer à l'exercice d'une option qui lui aurait permis de construire trois réacteurs en plus des deux déjà prévus. Cette décision réduirait considérablement la valeur potentielle du contrat qui sera conclu avec les groupes intéressés par l'extension de la centrale de Temelín, le français Areva, Westinghouse, filiale de Toshiba, et un consortium formé par le groupe tchèque Škoda JS et le russe Atomstroyexport. La nouvelle législation des marchés publics limite à 30% du volume de travaux supplémentaires pouvant être effectués par le biais d'options, ce qui exclut la construction de trois nouveaux réacteurs en plus des deux prévus.

Fin du litige entre l’Etat et la propriétaire d’un terrain nécessaire pour la construction de l’autoroute Prague - Hradec Králové

Le litige concernant le terrain nécessaire pour l’achèvement de l’autoroute D11 reliant Prague et Hradec Králové touche probablement à sa fin. Selon le ministre des Transports, Pavel Dobeš, le litige qui oppose depuis 17 ans l’Etat et Jaroslava Štrossová, la propriétaire du terrain en question, est terminé. Le ministère et l’Administration des routes et des autoroutes tchèques sont d’accord avec l’avocat de la propriétaire qui propose que le terrain soit exproprié sans compensation. La transaction devrait être achevée au plus tard avant la fin de cette semaine.

Action contre le pouvoir de l’argent

La police pragoise a été obligée d’intervenir plusieurs fois, ce lundi, pour décrocher de faux pendus dans plusieurs endroits de la capitale tchèque. Cette manifestation a été organisée par une association appelée PRAK. En installant dans la ville des mannequins de pendus, les auteurs de cette manifestation cherchaient à attirer l’attention sur la situation financière difficile de nombreux habitants tchèques. Ils protestent contre « le pouvoir de l’argent » qui conduit souvent les gens à des actes désespérés. Les policiers ont décroché les mannequins avec l’assistance des sapeurs-pompiers.

Récolte du miel record en République tchèque

L’année dernière la récolte du miel en République tchèque a été la plus abondante depuis 1993. Selon les résultats préliminaires les apiculteurs tchèques ont récolté 11 000 tonnes de miel et c’est donc une augmentation d’un tiers par rapport à l’année dernière. Cette information a été mise à la disposition de l’agence de presse ČTK par le vice-président de l’Union tchèque d’apiculteurs Miroslav Peroutka. D’après cette source, en République tchèque a augmenté également le nombre de ruchées et d’apiculteurs. Les apiculteurs tchèques vendent la majorité de leur production directement aux consommateurs.

Retransmission en direct d’un concert avec Magdalena Kožená

Le public tchèque pourra assister dans neuf cinémas à la retransmission en direct d’un concert l’Orchestre philharmonique de Berlin avec la mezzo-soprano tchèque Magdalena Kožená. Le concert aura lieu le 27 janvier prochain et l’orchestre sera placé sous la direction de son directeur musical Simon Rattle. La retransmission sera présentée dans 50 salles de cinémas en Allemagne et dans 21 salles en Europe. Une information de Radka Ondráčková de l’Association Aerofilms. Magdalena Kožená chantera les lieder de Gustav Mahler sur les paroles de Friedrich Rückert et les Chants bibliques d’Antonín Dvořák.

L’autoportrait présumé de Leonard da Vinci est arrivé en République tchèque

C’est avec un déploiement spectaculaire de mesures de sécurité qu’est arrivé en République tchèque l’autoportrait présumé de Leonard da Vinci. Le tableau datant des années 1505 – 1510 sera présenté au château de Zbiroh en Bohême centrale. L’oeuvre a été découverte en 2008 dans la collection d’une famille aristocratique par l’historien Nicola Barbatelli dans la région de Basilicata en Italie du Sud. Au château de Zbiroh le portrait sera présenté dans le cadre de l’exposition intitulée « L’histoire de l’Ordre des Templiers » qui réunira des objets de valeur liés avec la fondation et les activités de l’ordre des Templiers en Italie, en Europe et en Terre Sainte du XIIe au XIVe siècle. L`exposition qui commence cette semaine sera ouverte jusqu’au 18 mars prochain.

Météo

Ce mardi, fête de tous les Břetislav selon le calendrier tchèque, le ciel en Tchéquie sera couvert avec des pluies et des chutes de neige par endroits. Les températures maximales se situeront entre 2°C et 6°C.

09-01-2012