Infos du jour Infos

14-11-2011

Agriculture : le Premier ministre tchèque souhaite une réduction des dépenses de la PAC

La République tchèque est favorable à une réduction des dépenses de la politique agricole commune (PAC) de l’UE dans le budget prévu pour la période 2014 – 2020. C’est ce qu’a annoncé, ce lundi, le Premier ministre, Petr Nečas, lors d’une conférence, à Prague, consacrée au budget de l’UE. Selon le chef du gouvernement, un argent plus important devrait être consacré au renforcement de la compétitivité de l’UE, et non pas au maintien de la situation actuelle. « Le retard de l’Europe sur les autres acteurs économiques globaux s’agrandit et si nous n’orientons pas le budget dans cette direction, le retard va encore s’approfondir. Sur le long terme, la priorité doit être la compétitivité », a notamment déclaré Petr Nečas, ajoutant que les moyens consacrés à la PAC ne servent qu’au maintien d’un statut quo. Le projet de réforme de la PAC pour la période 2014-2020, présenté en octobre par la Commission européenne, ne plaît pas particulièrement aux agriculteurs tchèques. La Chambre agraire redoute notamment que cette réforme approfondisse les inégalités dans la répartition des subventions entre les anciens et les nouveaux Etats membres de l’UE.

Crise économique : le président Klaus s’attend à une « décennie perdue" pour l’Europe

 « Une décennie perdue » : c’est ce qui, selon le président de la République, Václav Klaus, attend probablement l’Europe et la République tchèque en raison de la profonde crise financière et économique. Dans l’édition de ce lundi de l’hebdomadaire Týden, le chef de l’Etat considère l’organisation systémique défectueuse de l’Union européenne comme une des causes principales de cette crise. Václav Klaus constate que, comme sous le communisme, le « dictat politique prévaut sur l’économie ». Toujours selon lui, l’Europe va devoir passer par une phase de profondes transformations semblable à celles connues par les Tchèques après la chute du régime communiste. Dans les prochains jours sortira le nouveau livre du président tchèque, considéré comme eurosceptique par beaucoup, intitulé « L’intégration européenne sans illusions ».

Le président de la République a accepté la démission du ministre du Commerce et de l’Industrie

Le président de la République, Václav Klaus, a accepté, ce lundi, la démission du ministre du Commerce et de l’Industrie, Martin Kocourek, qui lui a été remise par le Premier ministre, Petr Nečas. Celui-ci n’a toutefois pas encore annoncé le nom du successeur de Martin Kocourek, soupçonné de corruption et contraint de démissionner suite à des révélations sur d’importantes sommes d’argent placées par le ministre sur le comte bancaire de sa mère. Le chef du gouvernement a toutefois précisé que le nom du nouveau ministre serait annoncé la semaine prochaine au plus tard.

Tchèques arrêtés en Zambie : la diplomatie tchèque prête à envoyer un émissaire spécial

La diplomatie tchèque est prête à envoyer un émissaire spécial en Zambie où trois ressortissants tchèques ont été accusés d'espionnage par les autorités locales. Les trois Tchèques sont arrivés dans le pays en tant que touristes, mais ont été arrêtés par la police zambienne pour des photographies jugées dangereuses. Ils ont été arrêtés à la mi-octobre et libérés sous caution, versée par l'ambassade tchèque dans la région. Ils risquent jusqu'à 25 ans de prison. Pour l'heure, la décision d'envoyer un émissaire spécial n'a pas été arrêtée, mais elle pourrait l'être si les choses se compliquaient. Le chef de la diplomatie tchèque Karel Schwarzenberg souhaite toutefois d'abord parler à son homologue zambien. Pour l'heure, les appels sont restés sans réponse. D'après une déclaration précédente de la diplomatie tchèque, toute l'affaire semblerait être le fruit d'une manipulation.

Affaire de blanchiment d'argent : le ministère des Finances pourrait perdre l'équivalent de 500 millions d'euros faute de participation à une procédure judiciaire suisse

Le ministère des Finances tchèque refuse de porter la responsabilité sur sa non-participation à une procédure judiciaire suisse en lien avec une affaire de blanchiment d'argent mettant en cause des ressortissants tchèques. En octobre dernier, cette affaire concernant la privatisation douteuse de la société minière de Most (Mostecká Uhelná Společnost MUS), avait été découverte en Suisse, provoquant le blocage de 600 millions de CHF sur une centaine de comptes bancaires. Le ministère des Finances, contacté en février-mars dernier par la Suisse, afin de se constituer partie civile dans cette affaire, a en effet manqué la date limite confirmant sa participation à la procédure judiciaire en cours. La vice-Premier ministre, Karolina Peake, a confirmé dimanche que la République tchèque pourrait ainsi perdre ces avoirs à hauteur de 600 millions de CHF.

La privatisation de la la société minière de Most remonte à la période 1997-2002. Un groupe de dirigeants aurait détourné à l’époque une partie des avoirs de la société, par le biais d’une transaction compliquée, passant par la Suisse, le Liechtenstein, Chypre, et l’île de Man.

Václav Havel ne participera pas aux célébrations du 17 novembre

Cette année, l'ancien président tchèque, Václav Havel, ne participera pas comme à l'accoutumée, aux célébrations du 17 novembre, commémorant le lancement de la Révolution de Velours. L'ancien dissident, à la santé fragile en raison de graves problèmes respiratoires, est retourné, sur conseil de ses médecins, à sa maison de campagne de Hrádeček, où il doit séjourner un mois. Symbole de la révolution de velours dont il a été l'artisan, Václav Havel participe toujours aux commémorations de cette fête nationale en République tchèque. Il dépose en général une bougie, dans l'avenue Národní, d'où est partie la révolution, suite à la répression sévère d'une manifestation étudiante par la police communiste en 1989.

L'augmentation du nombre de bébés prématurés face au déficit d'espaces d'accueil

Le nombre de bébés prématurés augmente en République tchèque et les autorités médicales font face à un déficit important d'espaces d'accueil. Les espaces aménagés il y a dix ans de cela ne suffisent plus, d'après les médecins. De même, ceux-ci dénoncent l'absence d'un système préventif de soins pour ces enfants prématurés. Les bébés qui naissent entre la 24e et la 37e semaine de grossesse et pesant moins de 2,5 kg représentent près de la moitié des nouveaux-nés. Leur nombre augmente également en fonction de l'augmentation de l'âge des parents. Le 17 novembre est la Journée internationale de la prématurité.

Le taux de suicide des enfants en République tchèque est supérieur à la moyenne européenne

Le taux de suicide des enfants en République tchèque est supérieur à la moyenne européenne, une nouvelle alarmante pour le ministre de la Santé. Le suicide est à la troisième place des causes de décès chez les jeunes et les enfants. En première place, on trouve les accidents dont le taux a baissé. Tous les ans, cinq à dix enfants de moins de 15 ans et 40 jeunes entre 15 et 19 ans meurent des suites d'un suicide. Les raisons les plus fréquentes sont les conflits familiaux, des problèmes à l'école ou bien encore des problèmes sentimentaux. Chez les filles, l'automutilation est le phénomène le plus courant et le chez les garçons, le suicide.

Environnement – Pollution atmosphérique : en Moravie du Nord, la situation est la plus grave depuis début novembre

Une importante dégradation de la qualité de l’air a de nouveau été constatée dans la région de Moravie-Silésie, dans l’est du pays. La concentration de smog dépasse la limite autorisée dans la plupart des quatorze stations de mesure, la quantité de polluants atmosphériques restant supérieure à 50 microgrammes par mètre cube. L’information a été confirmée, ce dimanche, par l’Institut hydrométéorologique tchèque. A certains endroits dans les environs d‘Ostrava, le taux de poussière a atteint près de 250 microgrammes par mètre cube. La qualité de l’air en Moravie du Nord, région industrielle traditionnelle, fait partie des plus mauvaises en République tchèque depuis de nombreuses années. Les limites ont également été dépassés à Prague.

Les obsèques du poète Ivan Martin Jirous se dérouleront samedi prochain

Les obsèques du poète Ivan Martin Jirous se dérouleront samedi prochain. Ivan Jirous, dit "le Maboul" est décédé jeudi dernier à l'âge de 67 ans. Ivan Jirous était un des symboles de la lutte anti-communiste : dans les années 1970, il s'est fait le manager du groupe rock dissident Plastic People of the Universe. Régulièrement sous les barreaux en raison de ses opinions, Ivan Martin Jirous était en quelque sorte le père spirituel de la jeunesse tchécoslovaque sous le régime communiste. Connu pour ses provocations, "Magor" était aussi une personne profondément croyante et avait publié ces derniers temps des ouvrages destinés aux enfants.

Météo

Il fera encore très beau, mardi, jour de fête des Leopold. Grand soleil au programme, mais avec des températures très fraîches en journée, variant entre 4°C et 8 °C pour les maximales.

14-11-2011