Infos du jour Infos

17-08-2011

TOP 09 quitte le Conseil des ministres pour protester contre les propos du très controversé Ladislav Bátora

Les ministres de TOP 09, un des trois partis de la coalition gouvernementale, ont quitté, mercredi matin, le conseil des ministres. Ils réclament la révocation de Ladislav Bátora du poste de directeur du service personnel du ministère de l’Education nationale. En marge de sa critique du récent défilé des minorités sexuelles Prague Pride, Ladislav Bátora a insulté le ministre des Affaires étrangères et président de TOP 09, Karel Schwarzenberg, en le qualifiant de « pauvre vieux ». Ladislav Bátora est une figure controversée de la scène politique tchèque. Il dirige l’initiative D.O.S.T., dominée par les ultraconservateurs proches de l’extrême droite. Le ministre de l’Education, Josef Dobeš, (Affaires publiques) a réagi en faisant savoir qu’il présenterait ses excuses à Karel Schwarzenberg, sans toutefois révoquer Ladislav Bátora de son poste.

La République tchèque ne planifie pas l’adoption de l’euro pour l’instant

Fixer aujourd’hui une date pour l’adoption de l’euro ne serait pas une bonne décision pour la République tchèque. C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi, le Premier ministre, Petr Nečas, à l’issue du Conseil des ministres. Selon le chef du gouvernement, la crise financière actuelle dans la zone euro fait de la monnaie européenne « autre chose » que ce qui figurait dans le traité d’adhésion à l’Union européenne en 2003. « Les conditions pour l’adoption de l’euro ne sont pas claires actuellement », a expliqué Petr Nečas. En mai dernier, celui-ci avait indiqué que la République tchèque adopterait l’euro lorsque les frais pour le maintien de la couronne seraient plus élevés que l’introduction de la monnaie unique européenne. En janvier, l’Estonie était devenue le troisième pays d’Europe centrale et de l’Est, après la Slovénie et la Slovaquie, à avoir adopté l’euro.

Augmentation prévue du montant du salaire minimum

Le montant du salaire minimum mensuel devrait augmenter de 400 à 500 couronnes (16 à 20 euros environ) à partir de janvier prochain et s’élever entre 8 400 et 8 500 couronnes (343 à 347 euros). C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi, le ministre du Travail et des Affaires sociales. Jaromír Drábek a indiqué qu’il présenterait son projet prochainement au gouvernement. Les trois partis de la coalition ne sont toutefois pas encore entendus sur le montant de l’augmentation. Selon ce même projet, il ne devrait plus être possible de ne verser que 80 % du montant de ce salaire minimum aux jeunes employés ou 90 % pour les employés âgés de 18 à 21 ans lors des six premiers mois de leur contrat, comme cela est parfois le cas actuellement. Le ministre estime en effet que le montant du salaire minimum représente la valeur d’un travail ne réclament aucune qualification.

Subventions européennes : le taux de dépendance des agriculteurs tchèques augmente

Les agriculteurs tchèques sont de plus en plus dépendants des subventions européennes. Le montant moyen de celles-ci s’élève à plus de 260 000 couronnes par an (environ 10 600 euros) par employé dans le secteur de l’agriculture. Ces subventions contribuent à la production d’environ 70 % de la valeur ajoutée propre, ce qui réduit la compétitivité des agriculteurs tchèques. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Agriculture, Ivan Fuksa. Malgré les importantes mesures d’économie appliquées par le gouvernement l’année dernière, le montant des aides aux agriculteurs a augmenté de 600 millions de couronnes (24,5 millions d’euros) et s’est élevé à 38,5 milliards de couronnes (près de 1,6 milliard d’euros). Les subventions en provenance de la PAC (Politique agricole commune) ont représenté 66 % de cette somme totale. Cette année, les agriculteurs tchèques perçoivent des subventions de 250 % plus élevées qu’avant l’adhésion du pays à l’UE en 2004.

Le président Klaus a signé la loi sur la résistance anti-communiste

Le président de la République, Václav Klaus, a signé ce mercredi, la loi relative à la résistance contre le communisme. Dans une lettre adressée à la présidente de la Chambre des députés, le chef de l’Etat a toutefois indiqué qu’il n’était pas convaincu du bien-fondé de cette loi ni de la sincérité de ses initiateurs et des députés et sénateurs l’ayant adoptée. Selon le texte, les anciens résistants recevront 100 000 couronnes (environ 4 000 euros), les veufs ou veuves la moitié de cette somme, et se verront attribuer le statut d’anciens combattants même sans jamais avoir pris les armes. Ce statut leur permettra également de bénéficier de certains avantages, notamment dans le domaine de la santé. Par ailleurs, dans le cas où des anciens résistants recevraient une pension de retraite inférieure au montant moyen, le montant de leur pension sera mis à niveau de la moyenne. La loi entrera en vigueur symboliquement le 17 novembre prochain, célébré en République tchèque comme Journée de lutte pour la liberté et la démocratie. La première manifestation lors de la révolution qui a abouti à la chute du régime communiste en Tchécoslovaquie en 1989 s’était tenue le 17 novembre à Prague.

Le ministre de la Défense participera aux obsèques de Ctirad Mašín

Le ministre de la Défense, Alexandr Vondra, participera aux funérailles de Ctirad Mašín, ancien opposant au régime communiste décédé vendredi dernier. La cérémonie se tiendra la semaine prochaine aux Etats-Unis, où vivait Ctirad Mašín. Par ailleurs, le Premier ministre, Petr Nečas, a fait savoir que le gouvernement entendait le décorer. Avec son frère Josef et un troisième comparse, Ctirad Mašín avait fui la Tchécoslovaquie dans les années 1950, après s’être d’abord engagés dans la lutte armée contre le pouvoir en place. Leur fuite en Allemagne de l’Ouest avait toutefois entraîné la mort de six hommes. Leur action et leur rôle font toujours l’objet d’une controverse au sein de la société tchèque, certains les considérant comme des assassins, d’autres comme des héros. Les frères Mašín ne sont jamais revenus en République tchèque depuis la révolution et la chute du régime communiste en 1989, estimant que le pays n’avait pas fait le travail de mémoire nécessaire.

Foot – Ligue des champions : le Viktoria Plzeň tout proche d’une qualification pour la phase de poules

Le Viktoria Plzeň s’est imposé (3-1) sur la pelouse du FC Copenhague, mardi soir, à l’occasion des matchs allers du 4e et dernier tour préliminaire de la Ligue des champions. Le champion en titre de République tchèque a ainsi fait un grand pas vers la qualification pour la phase de poules de la plus prestigieuse des coupes européennes à laquelle plus aucun club tchèque n’a participé depuis le Slavia Prague il y a quatre ans. Le match retour contre les Danois sera disputé mercredi prochain à Prague dans le stade du Slavia, d’importants travaux de transformation étant en cours dans celui du Viktoria Plzeň.

Foot : le sélectionneur Michal Bílek confirmé dans ses fonctions

Une semaine après la défaite (0-3) subie en Norvège, plus large défaite concédée depuis dix-sept ans et le premier match de la République tchèque, la fédération a décidé, mercredi, de maintenir sa confiance au sélectionneur Michal Bílek, ainsi qu’au manager de la sélection Vladimír Šmicer. Deuxième de son groupe en éliminatoires pour l’Euro 2012, place devant lui assurer une place de barragiste, la République tchèque se déplacera en Ecosse le 3 septembre.

Foot : Jan Koller arrête sa carrière

Jan Koller, le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale tchèque (55 buts), a décidé de mettre un terme à sa carrière. Agé de 38 ans, le joueur de l’AS Cannes a annoncé sa décision à la direction du club ce mercredi. Arrivé sur la Côte d’Azur en juin 2010, Jan Koller a inscrit 20 buts en 47 rencontres disputées en National (3e division française). Il avait commencé sa carrière en 1994 au Sparta Prague, pour la poursuivre ensuite en Belgique à Lokeren et à Anderlecht, puis en Allemagne au Borussia Dortmund et en France à Monaco. Le buteur a expliqué qu’il avait pris sa décision en raison d’ennuis de santé.

Météo

Le temps reste largement ensoleillé sur l’ensemble du territoire ce jeudi, jour de la fête des Helena. A l’exception de quelques nuages vendredi, cette tendance au soleil devrait se maintenir au moins jusqu’à la fin de la semaine. Les températures sont en hausse et varient entre 27° C et 30° C pour les maximales.

17-08-2011