Infos du jour Infos

04-04-2011

Plus de 35 000 personnes ont signé la pétition réclamant la démission du ministre de l’Intérieur

Un peu plus de 35 000 personnes, parmi lesquelles environ 26 000 policiers et 4 500 pompiers, ont signé la pétition réclamant la démission du ministre de l’Intérieur, Radek John. C’est ce qu’a indiqué, ce lundi, le président du Syndicat indépendant de la Police de République tchèque (NOSP), Milan Štěpánek. Au 1er mars dernier, le corps de police était composé d’un peu plus de 40 000 membres, tandis que le nombre de pompiers professionnels s’élevait, lui, à plus de 9 000. Les représentants syndicaux remettront mardi la pétition au Premier ministre, Petr Nečas. Policiers et pompiers reprochent au ministre de l’Intérieur de ne pas leur avoir alloué un budget suffisant pour le bon fonctionnement de leurs services ainsi qu’une réduction de leurs salaires depuis le début de l’année plus importante que ce qui avait été initialement annoncé.

L’horloge astronomique sur la place de la Vieille-Ville de Prague à l’arrêt pendant trois semaines

L’horloge astronomique située sur la place de la Vieille-Ville, une des grandes attractions touristiques de Prague, s’arrête à partir de ce lundi pour une durée de trois semaines. Pendant cette période, son intérieur, ses murs en pierre et les dysfonctionnements dans le mécanisme de l’horloge seront notamment restaurés ou réparés. Le coq en or devrait également passer entre les mains des restaurateurs et pourra ainsi de nouveau bouger. La municipalité a indiqué que ces travaux ne pourraient pas être réalisés sans arrêter l’horloge. Celle-ci fonctionnera de nouveau à partir du lundi de Pâques.

Un ancien candidat de l’extrême droite devient conseiller du ministre de l’Education

Le ministre de l’Education, Josef Dobes, a nommé Ladislav Batora, ancien candidat d’un parti d’extrême droite tchèque, son conseiller en matière économique. Jusque récemment inconnu du grand public, Batora s’est retrouvé au cœur d’une polémique lorsque le ministre de l’Education a voulu imposer sa nomination en tant que son premier adjoint. Face à la pression médiatique et à celle de ses partenaires au sein de la coalition gouvernementale, Josef Dobes a décidé de n’en fait que l’un de ses conseillers. Peu après le début de la polémique, le président Václav Klaus était intervenu en faveur du candidat, en publiant un article lui déclarant ses sympathies et son soutien. « M. Batora n’a pas de positions extrémistes, il va m’aider à alléger la charge bureaucratique et économique du ministère, » a déclaré le ministre de l’Education après cette nomination plus que controversée. En 2006, Ladislav Batora avait été tête de liste du Parti national, aujourd’hui dissous.

Une majorité de Tchèques refuseraient aujourd’hui l’adhésion de leur pays à l’UE et ne veulent pas de l’euro

Selon un sondage réalisé à la mi-mars par la société SANEP auprès d’un peu plus de 10 000 personnes, une majorité de Tchèques (45 %) voteraient aujourd’hui contre l’adhésion de leur pays à l’Union européenne. Inversement, 42 % des personnes interrogées y restent favorables. La bureaucratie trop importante, qui selon eux influence négativement la compétitivité des Etats, et la monnaie unique, très impopulaire en raison des problèmes financiers rencontrés par la Grèce et d’autres pays, sont les deux éléments qui déplaisent le plus aux Tchèques. Ceux-ci affirment notamment refuser de prêter aux Etats qui ont vécu « au-dessus de leurs moyens ». Par ailleurs, près de 62 % des sondés se disent contre l’adhésion de la Turquie à l’UE. La différence de culture, la position géographique et les aspects sécuritaires sont les trois principales raisons avancées. En revanche, la majorité n’est pas opposée à l’intégration de l’Islande. Enfin, près de trois Tchèques sur quatre affirment ne pas vouloir de l’euro.

Les Tchèques, premiers trafiquants de drogue en Bavière

Pour la deuxième année consécutive, les Tchèques se retrouvent à la première place des trafiquants de drogue en Bavière voisine. Tel est le résultat des statistiques dévoilées ce lundi par le ministère de l’Intérieur de ce Land du sud de l’Allemagne, limitrophe de la République tchèque. L’an dernier, les services de police et de sécurité bavarois ont enquêté sur 289 ressortissants tchèques soupçonnés de trafic de drogue sur leur territoire. Ce chiffre est un peu plus faible qu’en 2009 où 308 ressortissants tchèques avaient été arrêtés. Mais avec 130%, ceux-ci restent les ressortissants étrangers les plus nombreux à être soupçonnés de trafic de drogue.

Projet du ministre de l’Environnement pour enrayer la pollution dans la région d’Ostrava

Le ministre de l’Environnement, Tomáš Chalupa a présenté ce lundi un projet afin d’enrayer la pollution dans la région d’Ostrava, dans le nord du pays. Ce projet prévoit des mesures afin de limiter les émissions de gaz industriels, des transports, des chauffages individuels ainsi que celle venue de la Pologne voisine. M. Chalupa estime que si les mesures sont appliquées correctement, la situation pourrait s’améliorer avant le début des chaleurs estivales. Le ministre a également rallongé la période pendant laquelle les sociétés locales et les municipalités peuvent faire des demandes de subventions pour financer des projets environnementaux.

Sondage : une majorité de Tchèques a confiance en l’armée, la police et la justice

Pour la première fois depuis 17 ans, plus de 50% des Tchèques auraient confiance en l’armée, la police et la justice. C’est en tout cas le résultat d’un sondage réalisé par l’agence CVVM publié ce lundi. Plus de la moitié des personnes interrogées ont également dit faire confiance aux médias tchèques, et deux tiers d’entre elles ont affirmé faire confiance notamment à la Radio tchèque. Moins de 50% des personnes interrogées ont confiance dans le système bancaire, les ONG et les syndicats et seuls 25% ont confiance en l’Eglise tchèque. 1 300 personnes ont été interrogées lors de ce sondage réalisé en mars.

Le marché des produits bio stagne en 2009 et remonte en 2010

2009 a été une année de stagnation pour le marché tchèque des produits bio, avec 1,77 millions de couronnes dépensées par les consommateurs, soit approximativement le même chiffre qu’en 2008. 2010 a par contre confirmé la remontée du marché, d’après l’Institut de l’économie et de l’information agricole (ÚZEI). D’après un de ses porte-paroles, le marché des produits bio est parvenu à gérer la crise économique et financière. Après des années de hausse continue et une période de stagnation en 2009, celui-ci constate qu’il n’a toutefois pas connu de chute comme cela a été le cas avec les produits non-bio. Avec seulement 0,71%, le taux de consommation de produits bio en République tchèque reste toutefois très faible.

230 artistes présentés au Festival de la photo tchèque

Du 5 au 10 avril, le Festival de la photo tchèque présentera à la fois des œuvres de grands noms de la photographie tchèque, tels que Frantisek Drtikol ou Josef Sudek, mais aussi celles de la nouvelle génération de photographes. Pour cette 4e édition, quelque 230 auteurs seront ainsi présentés à la Galerie Manes, mais aussi dans plusieurs autres galeries de Prague. Un prix sera également remis à un photographe de moins de 35 ans. Cette année, les gens sont aussi appelés à fouiller leurs greniers et à y dénicher d’anciennes photos, puis à les faire expertiser par des professionnels qui détermineront la valeur éventuelle de la photo. Les organisateurs espèrent également par ce biais découvrir peut-être des photographies de grands maîtres oubliées.

Conférence sur l’architecture et le développement durable

Mardi 5 et mercredi 6 avril, Prague accueille le Forum Arkos, une conférence de deux jours consacrée à l’architecture et au développement durable. Parmi les invités, l’architecte française Françoise-Hélène Jourda, mais aussi Jana Revedin et Marie-Hélène Contal de la Cité de l'architecture à Paris. Au programme des ces deux journées d’étude, les perspective et les défis de l’architecture et des constructions dites « durables ». Outre des conférences sur le sujet, une exposition présentant le travail d’architectes internationaux récompensés par le Prix international de l’architecture durable.

Obsèques de la peintre Jitka Válová

C’est ce lundi qu’ont eu lieu les obsèques de la peintre Jitka Válová, décédée le 27 mars dernier, à l’âge de 88 ans. Environ 200 personnes étaient présentes à la cérémonie dans l’église de l’Assomption-de-la-Vierge à Kladno. Avec sa sœur jumelle Květa, décédée en 1998, elle faisait partie des artistes les plus importantes de sa génération. Les sœurs Květa et Jitka ont vécu pratiquement pendant toute leur vie dans une petite maison à Kladno, ville industrielle située près de Prague, où elles ont produit une œuvre aussi profonde qu’originale. Loin de suivre les courants à la mode, leur œuvre a connu une vraie reconnaissance au cours des deux dernières décennies.

Météo

Mardi jour de fête des Taťana, le soleil reviendra sur une bonne partie du territoire, après ce lundi un peu maussade. Les températures varieront entre 12° C et 16° C pour les maximales.

04-04-2011