Infos du jour Infos

22-02-2011

Le Premier ministre tchèque appelle à l'arrêt immédiat des violences en Libye

Le Premier ministre tchèque Petr Nečas a appellé mardi à l'arrêt immédiat des violences en Libye. Le chef du gouvernement a déclaré que l'emploi de la force contre la population civile était une violation flagrante des droits de l'Homme qui n'avait pas sa place dans un monde civilisé. M. Nečas a ajouté que la République tchèque était choquée par la brutalité du régime envers les manifestants. Ces déclarations ont été publiées quelques heures après celles du ministre tchèque des Affaires étrangères, qui a vivement réfuté certaines informations selon lesquelles il aurait apporté un quelconque soutien au Colonel Kadhafi. Karel Schwarzenberg a tenu à préciser que ses déclarations faites à Bruxelles n'avaient pas été correctement citées.

Visite du président du Conseil européen Van Rompuy: 2 manifestations prévues

Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy est attendu mercredi à Prague pour une visite aucours de laquelle il doit notamment rencontrer le Premier ministre Nečas et le Président Klaus. Deux manifestations sont organisées à cette occasion par deux petites formations eurosceptiques, Suverenita (Souveraineté) et Strana svobodných občanů (Parti des citoyens libres), avec les mots d'ordre "Non au diktat de l'UE et aux efforts pour nous imposer l'euro" et "Contre le pacte de compétitivité de l'UE".

La Cour constitutionnelle ne statue pas sur les restrictions budégtaires du gouvernement

La Cour constitutionnelle tchèque continuait mardi ses auditions sur le projet du Parti social-démocrate d’abolition de l’ensemble des mesures de restrictions budgétaires dans le domaine social. La Social-démocratie proteste notamment contre la procédure adoptée par la coalition gouvernementale qui a fait approuver ces mesures par le Parlement après avoir décrété l’urgence législative. Selon les sociaux-démocrates le gouvernement a abusé de ce moyen extraordinaire et a réduit les droits de l’opposition parlementaire. Après avoir interrogé à ce sujet le premier ministre Petr Nečas la Cour constitutionnelle a convoqué la présidente de la Chambre des députés Miroslava Němcová. La porte-parole de la Cour a indiqué que les juges auront besoin de nouvelles analyses juridiques avant de prendre une décision.

La crise de la médecine hospitalière tchèque est terminée

Les médecins hospitaliers tchèques ayant participé à la campagne « Merci, on s’en va » retirent massivement leurs démissions après avoir obtenu un accord avec le ministre de la Santé. Dans le cadre de cette campagne quelque 3800 médecins hospitaliers avaient démissionné, ce qui risquait de paralyser les hôpitaux tchèques. Selon le maire de Prague, Bohuslav Svoboda, la crise de la médecine hospitalière tchèque est conjurée. Le gouvernement doit discuté de l'accord passé avec les médecins en Conseil des ministres ce mercredi.

Yoplait se retire de République tchèque

Le producteur français de yaourts et de produit laitiers Yoplait a décidé de fermer son usine dans la commune de Slušovice en République tchèque. La société va transférer sa production en France et licenciera 99 employés de son usine tchèque. Une information de l’attachée de presse de la société, citée par le journal Mladá fronta Dnes. La société a promis d’aider les employés licenciés à trouver de nouveaux emplois. La succursale de la société Yoplait a été fondée en République tchèque en 1995 sous le nom de Galas Slušovice. Un an après elle a adopté l’appellation de Yoplait.

Sondage: 60 % des Tchèques pour les élections présidentielles directes

60 % des personnes interrogées dans le cadre d'un sondage se sont prononcées pour l’élection présidentielle directe. Jusqu’à présent le président tchèque est élu par les deux chambres du Parlement. Selon le Centre pour l’opinion publique (CVVM) 17 % des personnes interrogées se sont déclarées favorables à l’élection par le Parlement et 13 % estiment que le président de la République devrait être élu par une « assemblée d’électeurs ». L’introduction du suffrage universel directe est actuellement envisagée par les trois partis de la coalition gouvernementale et le Parti social-démocrate (ČSSD), principale formation de l’opposition.

Une grève allemande retarde les trains en RT

Une grève de deux heures des cheminots allemands ont provoqué des retards sur les lignes qui passent également par la République tchèque. Les trains reliant Berlin à Budapest, Hambourg à Villach et Amsterdam à Prague ont été retardés d'environ deux heures. Pour l'instant les syndicats allemands n'ont pas annoncé d'autres mouvements de grève.

Petr Fejk nommé médiateur pour la société nationale de chemins de fer

Petr Fejk vient d'être embauché comme médiateur par České dráhy, la société nationale de chemins de fer. Il s'agit d'un nouveau poste créé par l'entreprise publique dont le titulaire devra étudier les plaintes des passagers et former le personnel. Ancien directeur du zoo de Prague, très médiatisé au moment des inondations dans la capitale, Petr Fejk était parti l'année dernière à New York pour devenir le directeur du Centre tchèque à Manhattan. Déçu par cette expérience, il a choisit de revenir à Prague mais a refusé les propositions faites par plusieurs partis pour entrer en politique.

La ville d’Ostrava a désormais son horloge astronomique

Une horloge astronomique a été inaugurée dans la ville d’Ostrava en Moravie du Nord. L’horloge fait partie du bâtiment du Théâtre de marionnettes situé près de l’aire des expositions Černá louka dans le centre-ville. Tandis que sur la célèbre horloge astronomique pragoise défilent les douze apôtres, sur l’horloge d’Ostrava on voit défiler six figurines de conte de fées. L’ensemble a été imaginé par le plasticien Tomáš Volkmer, les figurines ont été créées par le sculpteur sur bois Pavel Skorkovský. L’horloge est encore à l'essai et fonctionne de 8 à 20 heures tous les jours.

Foot: l'entraîneur du Sparta suspendu 10 semaines

Jozef Chovanec a été suspendu 10 semaines pour avoir aligné sous une fausse identité deux joueurs, les attaquants Vaclav Kadlec et Tomas Pekhart, ayant auparavant déclaré forfait pour une rencontre de l'équipe international Espoirs, a annoncé la Fédération tchèque de foot. L'entraîneur du Sparta Prague ne pourra pas diriger son équipe jusqu'à la 27e journée du Championnat, prévue le 7 mai. Par ailleurs, les deux joueurs incriminés ont été suspendus pour deux rencontres alors que le club a lui écopé d'une amende d'environ 30 000 euros.

Météo

Mercredi, le ciel en République tchèque devrait rester partiellement dégagé et les températures diurnes s’échelonneront de -6 à -2 degrés. 23 février: fête des Svatopluk en République tchèque!

22-02-2011