Infos du jour Infos

03-02-2011

Le ministre de la Santé et les syndicats de médecins n’ont toujours pas trouvé de terrain d’entente

Le ministre de la Santé, Leoš Heger, n’est pas parvenu à s’entendre avec les syndicats et l’Ordre des médecins lors de la réunion de ce jeudi portant sur le retrait des démissions des médecins hospitaliers du pays. Les syndicats ont rejeté l’offre d’augmentation des salaires de 5 à 8 000 couronnes par mois proposée par le ministre. Ce dernier a promis, la semaine dernière, que deux milliards de couronnes (80 millions d’euros) supplémentaires seraient consacrés cette année aux salaires du personnel hospitalier. Leoš Heger prévoit cependant de ne verser que les trois quarts de cette somme aux médecins, le quart restant étant destiné aux infirmières. Le président du syndicat des médecins a indiqué que cette réduction de 25 % des deux milliards initialement promis était inacceptable. Dans le cadre de l’initiative « Merci, on s’en va » lancée en fin d’année dernière par les syndicats, environ 3 800 médecins employés dans le secteur hospitalier ont remis leur démission. Des démissions qui doivent prendre effet le 1er mars prochain.

Des crédits carbone tchèques volés via internet retrouvés en Estonie

Des quotas d'émission de CO2 volés via internet sur le registre national de la République tchèque ont été retrouvés chez des clients étrangers enregistrés en Estonie, a annoncé jeudi le ministère estonien de l'Environnement. Cette affaire de fraude en ligne a entraîné la fermeture le 19 janvier dans toute l'Union européenne du marché européen des quotas d'émission de carbone, instrument clé de l'UE pour la lutte contre le réchauffement climatique, et l'ouverture d'une enquête au niveau d'Europol. Les transactions sur le marché européen appelé ETS (Emission Trading Scheme) ont été suspendues après la découverte du vol de 2 millions de certificats d'émission de carbone sur les registres nationaux de cinq pays dont la République tchèque aussitôt revendus par des escrocs. Le butin des voleurs est estimé à 28 millions d'euros.

CO2: la réouverture partielle du marché européen prématurée selon Prague

L'organisme tchèque de surveillance du marché de l'énergie OTE juge prématurée la décision de la Commission européenne de rouvrir partiellement vendredi le marché des quotas d'émission de CO2. "Il est étonnant que la Commission européenne ne soit pas embarrassée de voir qu'une partie des biens volés sera remise en circulation", a déclaré le directeur de l'OTE, Jiří Šťastný. La Commission européenne avait annoncé plus tôt dans la journée que le marché européen des quotas d'émission de carbone allait pouvoir rouvrir vendredi dans cinq pays (France, Allemagne, Pays-Bas, Slovaquie et Royaume-Uni).

Nečas: des modifications du Traité de Lisbonne devront être approuvées par V. Klaus

Si des modifications du Traité de Lisbonne sur un mécanisme de gestion de crise devront faire l'objet d'un vote au Parlement tchèque, ce sera également au Président de la République, Václav Klaus, de les approuver. C'est ce qu'a indiqué ce jeudi le Premier ministre tchèque Petr Nečas après une rencontre au Château de Prague avec le chef de l'Etat et le chef de la diplomatie Karel Schwarzenberg. Fin 2009, la République tchèque a été le dernier Etat de l'UE à ratifier le Traité de Lisbonne sur le fonctionnement des institutions européennes, notamment parce que Václav Klaus avait à la dernière minute posé une nouvelle condition pour parapher le texte.

La majorité des touristes tchèques bientôt de retour d’Egypte

L’immense majorité des clients des agences de voyages séjournant actuellement en Egypte devraient rentrer en République tchèque d’ici à dimanche soir. C’est ce qu’a annoncé, ce jeudi, le président de l’Association des agences de voyage et de tourisme (AČCKA). Certains Tchèques ont toutefois choisi de ne pas annuler leurs séjours malgré la crise politique et les manifestations de violence. 70 personnes se trouvaient ainsi ce jeudi à bord de l’avion Czech Airlines – ČSA en partance pour l’Egypte. D’autres devraient également s’envoler ce week-end. Selon une estimation d’AČCKA, environ 700 touristes tchèques se trouvent encore en Egypte actuellement. 99 % d’entre eux devraient être rentrés chez eux dimanche.

La banque centrale tchèque maintient son taux directeur à 0,75%

La banque centrale tchèque a annoncé jeudi à Prague avoir maintenu son principal taux directeur à 0,75%, son niveau le plus bas depuis la création de la République tchèque en 1993. Cette décision de la banque centrale est conforme aux attentes des analystes à Prague. "Le récent renforcement du taux de change de la couronne tchèque a rendu la politique monétaire plus stricte. Il n'y a donc pas de raison d'augmenter les taux à l'heure actuelle", a commenté David Marek, l'analyste en chef de la société financière Patria Finance.

Le gouvernement va retirer la candidature de Mirek Topolánek au poste de directeur de l’AEI

L’ancien Premier ministre Mirek Topolánek ne deviendra pas le nouveau directeur général de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), comme cela était envisagé. Ce vendredi, à l’occasion du sommet européen à Bruxelles, l’actuel chef du gouvernement, Petr Nečas, annoncera que Prague retire sa candidature. Un nombre trop important de candidats de l’Union européenne réduirait leurs chances d’élection. Outre Mirek Topolánek, l’ancienne ministre néerlandaise de l’Economie, de l’Education et de la Science Maria van der Hoven est également candidate au poste et bénéficierait de plus de soutien parmi les Etats membres de l’UE. Créée dans les années 1970, l'AEI est une organisation internationale destinée à faciliter la coordination des politiques énergétiques de ses pays membres.

Paris et Prague accusés de confondre énergies renouvelables et nucléaire

Selon l'Agence France presse, plusieurs eurodéputés ont dénoncé une tentative franco-tchèque de faire adopter au plus haut niveau de l'UE une déclaration faisant de l'énergie nucléaire un moyen de lutte contre le changement climatique, qui nuirait selon eux aux énergies renouvelables. Si les amendements franco-tchèques sont adoptés vendredi lors d'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE à Bruxelles, "ce serait une percée décisive en faveur de l'énergie nucléaire, qui aurait pour conséquence d'affaiblir indirectement les énergies renouvelables", a souligné l'eurodéputé luxembourgeois Claude Turmes, spécialiste de ces questions chez les Verts. Plusieurs pays, dont le Luxembourg et l'Irlande, s'y sont opposés lors d'une réunion lundi des ministres des Affaires européennes, selon Claude Turmes. En marge de cette réunion, Laurent Wauquiez, ministre français des Affaires européennes, et le ministre tchèque Karel Schwarzenberg ont adopté une déclaration commune. Ils y expriment notamment "leur soutien aux énergies sobres en carbone et rappellent que l'énergie nucléaire représente une source d‘énergie décarbonée répondant à la fois à la rationalité économique et aux objectifs de lutte contre le changement climatique".

Amende de 10 000 couronnes pour un député

Le député du Parti social-démocrate David Rath s'est vu infliger une amende d'un montant de 10 000 couronnes pour avoir accusé le ministre des Finances Miroslav Kalousek d'être en état d'ébriété lors de débats à la Chambre basse du Parlement. "Vous n'êtes probablement pas à jeun, Monsieur le ministre", avait commenté au micro le député de l'opposition en octobre dernier. David Rath dispose de quinze jours pour faire appel de cette décision de la Commission parlementaire des mandats et des immunités.

Le Musée Kampa parmi les 17 musées du Google Art Project

Google a mis en ligne son nouveau projet dédié aux musées, Google Art Project. Il permet de virtuellement visiter 17 musées du monde entier. Parmi les musées présents, Google Art Project propose le Musée Kampa de Prague, le Musée de l'Hermitage de Saint Petersbourg, la Gemäldegalerie de Berlin, le musée de la Reine Sofia de Madrid, le Chateau de Versailles de Paris, la National Gallery de Londres, le Rijksmuseum d'Amsterdam, le MoMA de New York et la Galerie Uffizi de Florence.

Météo

Le temps reste couvert sur l’ensemble du territoire vendredi. Des averses et quelques chutes de neige sont attendues à Prague et dans la moitié sud-ouest du pays. Les températures sont en légère hausse, autour de 5° C pour les maximales.

03-02-2011