Infos du jour Infos

07-12-2010

Les syndicats agricoles tchèques renoncent au blocus de Prague

Les syndicats agricoles tchèques ont renoncé au blocus de Prague prévu pour ce mercredi. Ils envisageaient de bloquer la voie d’accès de Prague sur une des autoroutes pour imposer leurs revendications salariales. Ils sont parvenus cependant à un compromis avec le patronat. Leurs tarifs salariaux au cours de l’année prochaine augmenteront de 2,7 %. Une information du chef des syndicats agricoles Bohumír Dufek. Selon ce dernier, l’accord signé avec les patrons a supprimé une des deux raisons principales pour le blocus. Les syndicats revendiquaient d’abord une augmentation de 4 %.

Selon Petr Nečas les syndicats ne défendent pas les intérêts des travailleurs tchèques

Selon le premier ministre tchèque Petr Nečas, les syndicats n’ont pas l’intention de défendre les droits des travailleurs mais ils s’engagent en commun avec l’opposition dans un jeu dangereux ayant pour objectif de déstabiliser le pays. Le premier ministre a fait cette déclaration à la veille de la grève des employés de la fonction publique. Il a réagi ainsi à l’intention de la Confédération des unions syndicales tchéco-morave d’utiliser la grève pour protester contre les réformes préparées par le gouvernement. Selon Petr Nečas, vu le caractère des protestations, il est pratiquement impossible d’évaluer quels seront les frais de la grève au niveau de l’économie nationale.

Le Parti social-démocrate soutient la grève

Le Parti social-démocrate tchèque soutient la grève des syndicats contre la baisse des salaires des employés de la fonction publique. Selon le chef intérimaire de la social-démocratie tchèque Bohuslav Sobotka, ce genre de protestation est légitime car il a été provoqué par la politique asociale du gouvernement. D’apres le chef de la social-démocratie, la façon dont le cabinet Petr Nečas cherche à réduire le déficit budgétaire est injuste et humiliante pour les travailleurs et retombera lourdement notamment sur les familles. Bohuslav Sobotka a également critiqué le gouvernement qui, à son avis, ignore le danger de la crise dans la santé publique.

ČEZ et Peugeot se lancent dans le développement de l’électromobilité

La société ČEZ, le plus grand producteur d’énergie électrique en République tchèque, a conclu avec la société Peugeot un accord de coopération. Peugeot louera à ČEZ dans les années à venir 65 voitures à propulsion électrique. De son côté, ČEZ s’est engagé à construire en République tchèque plus de 150 stations-service de recharge pour voitures électriques. Les deux sociétés ont rendu public ce projet lors d’une conférence de presse. Selon le directeur commercial de ČEZ Alan Svoboda, dans dix ans les voitures électriques seront un moyen de transport de masse. Quant au directeur général de la société Peugeot-République tchèque Yann Carnoy, il se déclare convaincu que ce projet contribuera d’une façon importante au développement de l’électromobilité en Tchéquie.

La Moravie du nord souffre de pollution de l’air

La qualité de l’air en Moravie du Nord s’est de nouveau détériorée. Le taux de concentration de poussières volatiles dans l’air a dépassé le seuil de tolérance dans toutes les quinze stations de mesure de la région. Dans une dizaine d’endroits le seuil de tolérance a été dépassé trois fois. Une information de l’Institut de hydrométéorologie tchèque. Les personnes à risques, enfants, malades et seniors, ont été invitées à ne pas sortir si possible. Les météorologues ne prévoient pas une amélioration dans les prochains jours. La Moravie du Nord est la région tchèque la plus atteinte par la pollution de l’air.

Les intempéries ont compliqué le trafic à l’aéroport de Prague

La neige abondante a été en cause, ce mardi, du retard de certains vols à l’aéroport de Prague. La situation a été la plus difficile dans la matinée où quatre vols ont été supprimés. La société ČSA (Lignes aériennes tchèques) a supprimé les vols sur les lignes reliant Prague avec Francfort sur le Main et Žilina et la société KLM a annulé les vols sur les lignes Prague - Amsterdam. Une déclaration de l’attachée de presse de l’aéroport de Prague – Ruzyně Michaela Lagronová. Dans l’après-midi de ce mardi la situation revenait peu à peu à la normale.

La Cour administrative suspend les activités de l’Association pour la république - Parti républicain de Tchécoslovaquie

La Cour suprême administrative a suspendu les activités de l’Association pour la république - Parti républicain de Tchécoslovaquie. La Cour n’a pas rendu publiques les raisons de cette mesure qui est considérée cependant comme le premier pas vers la dissolution de ce parti politique. L’Association pour la république – Parti républicain de Tchécoslovaquie a été créée en 1989 et entre 1992 et 1998 a été représentée au Parlement. Présidé par Miroslav Sládek, le parti s’est fait connaître par sa rhétorique extrémiste et ses obstructions parlementaires.

Le parti pirate tchèque veut rendre publics des documents de différents ministères

Le parti pirate tchèque a fait savoir qu’il voulait rendre publics des documents de différents ministères. Des documents qui seraient, selon ce parti, beaucoup plus intéressants pour les citoyens tchèques que les données diplomatiques américaines publiées par le site WikiLeaks. Le parti pirate tchèque travaillerait sur un site web qui suppléerait au site WikiLeaks en République tchèque. Pour le représentant du parti, Jakub Michálek, ce « combat » est celui « des libertés fondamentales sur la toile. Les tentatives de n’importe quel gouvernement contre la liberté de la presse et pour limiter la liberté d’expression sont pour nous inacceptables. »

Il y a 15 ans Kutná Hora a été inscrite sur la liste de l’UNESCO

Il y a quinze ans, la ville de Kutná Hora située à 60 kilomètres de Prague a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Selon les représentants de cette organisation le centre de la ville avec l’église Sainte-Barbe et la cathédrale de l’Assomption dans le quartier de Sedlec reflètent d’une façon exceptionnelle l’esprit du Moyen Age européen. La ville royale de Kutná Hora a été fondée vers la fin du XIIIe siècle dans un endroit où se trouvaient des mines d’argent. Après l’an 1300 y a été ouvert l’Hôtel de la monnaie central de l’Etat tchèque. La ville était très riche et a connu un grand essor culturel et architectural.

L’exposition Modigliani à Prague

C’est ce jeudi que sera inaugurée à la Maison municipale de Prague une exposition d’oeuvres d’Amedeo Modigliani et de ses contemporains. Les Pragois auront la possibilité de voir quelque 60 oeuvres, peintures à l’huile, dessins et photos du célèbre peintre et des artistes de son temps. Parmi les toiles exposées il y a entre autres « Le portrait de Marevna », tableau de 1919 représentant Maria Vorobiova-Stebelskaïa surnommée Marevna qui était peintre cubiste et amie intime de Diego Rivera. L’exposition de la Maison municipale de Prague est un des projets les plus coûteux de son genre organisé cette année en République tchèque. Elle est assurée à une somme de 46,5 millions d’euros.

Météo

Ce mardi, jour de fête des Ambrož (Ambroise) et des Benjamín (Benjamin) selon le calendrier tchèque, le ciel en Tchéquie est couvert, il neige où il pleut par endroits, et les températures se sont situées entre -1 et 3 degrés au-dessus de zéro pour les maximales. Mercredi, le ciel sera toujours couvert, il pleuvra ou neigera par endroits et les températures diurnes s’échelonneront de 1 à 5 degrés.

07-12-2010