Infos du jour Infos

26-11-2010

Le président Klaus voudrait négocier le droit de renoncer à l'euro

Le président de la République, Václav Klaus, souhaite que le gouvernement négocie avec Bruxelles le droit de renoncer à l'adoption future par son pays de l’euro. C’est ce qu’a écrit, jeudi, sur son site Internet le quotidien DNES. « Sous couverture de l'anonymat, deux ministres ont indiqué que le président Klaus voudrait que le gouvernement négocie une exception concernant l'adoption de l'euro », annonce le site iDNES.cz. Le porte-parole du président a refusé de commenter cette information. L'exception devrait permettre au pays de garder sa couronne même s'il remplit tous les critères pour adopter l'euro, à l'instar de la Grande-Bretagne et du Danemark. Elle annulerait l'engagement d'adopter à terme la monnaie européenne signé par Prague au moment de l'adhésion à l'UE en 2004. Cependant, le ministre des Finances, Miroslav Kalousek, a déclaré à iDNES.cz que « si on parle de la négociation d'une exception sur l'euro, ceci n'est pas la position du gouvernement tchèque ».

Pour le Premier ministre, l’obtention d’un droit de renoncer à l’euro est difficilement envisageable

Le Premier ministre, Petr Nečas, a réagi à l’information selon laquelle le président Václav Klaus voudrait négocier le droit de renoncer à l’euro en affirmant que la République tchèque pourrait difficilement parvenir à une modification du contrat d’adhésion signé en 2004 permettant l’obtention d’une exception. Le chef du gouvernement a rappelé que la République tchèque n’avait fixé aucune date pour l’adoption de la monnaie unique européenne, et que cela dépendait uniquement de la volonté du gouvernement. Par ailleurs, Petr Nečas a indiqué que le gouvernement réfléchissait à la position à adopter concernant l’aide que peuvent apporter les pays n’appartenant pas à la zone euro aux pays y appartenant.

Le président Klaus a signé l’amendement à la loi limitant l’aide de l’Etat à l’épargne logement

Le président de la République, Václav Klaus, a signé, ce vendredi, l’amendement à la loi limitant l’aide de l’Etat à l’épargne logement. L’aide de l’Etat accordée l’année prochaine pour les dépôts effectués cette année sera ainsi imposée à hauteur de 50%. Les années suivantes, la prime de l’Etat passera de 15 à 10% du montant du dépôt annuel des épargnants. Le montant de cette prime ne pourra cependant pas dépasser les 2 000 couronnes (environ 82 euros). Par ailleurs, l’amendement à la loi prévoit également l’imposition des intérêts de l’épargne logement. Cet amendement limitant l’aide de l’Etat à l’épargne logement est la quatrième loi adoptée par le nouveau gouvernement visant à économiser 35 milliards de couronnes (près de 1,5 milliard d’euros) l’année prochaine. Les trois premières lois ont été signées mardi par le président de la République.

Le président tchèque en Autriche voisine pour discuter de l’autoroute Brno-Vienne et de la centrale de Temelín

Le président de la République, Václav Klaus, était en visite en Autriche ce vendredi. Il y a rencontré son homologue Heinz Fischer dans le nord du pays, à proximité de la frontière avec la Moravie du Sud. L’achèvement de l’autoroute reliant Brno à Vienne et la centrale nucléaire de Temelín, dont l’exploitation constitue un important point de discorde entre les deux pays, ont notamment été évoqués par les deux chefs d’Etat. Ceux-ci se sont toutefois entendus sur le point que la politique énergétique choisie était du ressort et de la responsabilité de chaque pays. Concernant l’autoroute, Václav Klaus a formulé le vœu que les importantes restrictions budgétaires actuelles ne constituent pas un frein à la réalisation des travaux côté tchèque.

L’ancien Premier ministre Jan Fischer n’exclut pas un retour à la politique

L’ancien Premier ministre et actuel vice-président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (EBRD), Jan Fischer, a affirmé qu’il « ne faut jamais dire jamais » concernant son éventuel retour dans la vie politique. Jan Fischer, qui est devenu une des personnalités politiques les plus appréciées des Tchèques lors de ses 14 mois passés à la tête du gouvernement intérimaire d’experts entre les printemps 2009 et 2010, a fait cette déclaration ce vendredi, à Prague, à l’occasion de la publication de sa biographie. Il a toutefois précisé que son éventuel avenir politique ne serait en aucun cas lié à un parti existant.

Les premiers médecins mécontents des hôpitaux publics remettront leur démission à partir de lundi

Les premiers médecins travaillant dans les hôpitaux publics mécontents de leur situation remettront leur démission à partir de lundi prochain. La décision de leurs syndicats a été annoncée jeudi. Les médecins sont également appelés à signer l'accord de solidarité mutuel garantissant le respect de leur décision. Près de 16 000 médecins tchèques travaillent actuellement dans les hôpitaux du pays. Ces derniers mois, ils se sont mobilisés pour protester contre leurs salaires qu'ils considèrent insuffisamment élevés. Ils réclament un salaire de base d’au moins 35 000 couronnes (1 400 euros), soit un montant une fois et demie supérieur à celui du salaire moyen en République tchèque.

La République tchèque pas menacée par une éventuelle nouvelle crise gazière

La République tchèque n’est pas menacée par une éventuelle nouvelle crise des livraisons de gaz en provenance de Russie, comme l’ont été certains pays d’Europe centrale et de l’Est en début d’année dernière. C’est ce qu’a affirmé le président de la société importatrice RWE Transgas, Martin Herrman, vendredi, à Prague, à l’occasion de la conférence Gas Business Breakfast. Selon Martin Herrman, la plus grande société gazière en République tchèque a réalisé des investissements renforçant considérablement la sécurité des livraisons de gaz. Le président de l’Union gazière tchèque, Oldřich Petržilka, a également déclaré qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter.

Cinéma : le 13e Festival du film français se poursuit tout au long du week-end

Après son ouverture, jeudi soir, à Prague, au cinéma Lucerna, avec le film « Potiche » de François Ozon, la 13e édition du Festival du film français se poursuit ce vendredi et tout au long du week-end à Prague et dans sept autres villes du pays. 180 projections de 49 films, parmi lesquels notamment « Des hommes et des dieux », figurent au programme dans 16 salles du pays jusqu’à mercredi prochain.

Tennis – Masters : battu par Nadal, Tomás Berdych ne disputera pas les demi-finales

Tomáš Berdych ne participera pas aux demi-finales des Finales de l’ATP World Tour (Masters) ce week-end à Londres. Le Tchèque a en effet été battu par le n°1 mondial, l’Espagnol Rafael Nadal, en deux sets (6-7, 1-6), vendredi. Pour sa première participation au tournoi réunissant les huit meilleurs joueurs de la saison, Tomáš Berdych termine donc avec un bilan d’une victoire pour deux défaites.

Météo

C’est un temps froid et couvert qui règne sur l’ensemble du territoire ce samedi, jour de la fête des Xenie. Quelques chutes de neige sont attendues en altitude et dans la moitié est du pays Les températures sont en légère baisse et varient entre -2° C et 2° C pour les maximales.

26-11-2010