Infos du jour Infos

17-11-2010

Le 17 novembre - le jour de la fête nationale en République tchèque

Ce mercredi 17 novembre est le jour de la fête nationale, en République tchèque. Il y a 21 ans, la révolution de velours a commencé dans l'ancienne Tchécoslovaquie. En rappel de cet événement, plusieurs manifestations se sont déroulées dans tout le pays. A Prague, c'est la rue Národní qui était le principal lieu d'actes commémoratifs, car c'est ici qu'une manifestation d'étudiants a été durement réprimée, le 17 novembre 1989. Cet événement a donné le coup d'envoi aux manifestations en masse des Tchèques et des Slovaques marquant la fin du régime communiste. Le président de la république, Václav Klaus, le Premier ministre Petr Nečas et d'autres représentants politiques sont venus rue Národní pour commémorer cet anniversaire. Très applaudi a été l'ancien président tchèque Václav Havel qui s'y est également rendu, pour y déposer des fleurs et allumer une bougie.

Václav Klaus: les crimes nazis et les actes violents commis par les Tchèques sont incomparables

Un acte commératif s'est déroulé ce mecredi matin, aussi, devant le collège universitaire Hlavka, à Prague, en rappel des événements tragiques de novembre 1939 qui ont coûté la vie à plusieurs étudiants tchèques et qui ont débouché sur la fermeture des universités et des écoles supérieures tchèques. Depuis, le 17 novembre est la Journée internationale des étudiants. Le président de la République Václav Klaus a rendu hommage aux victimes du nazisme en 1939 et notamment à l'étudiant tchèque Jan Opletal. Dans un discours prononcé à cette occasion, il a tenu à souligner qu' il était déplacé de comparer les actes violents commis par les Tchèques sur les Allemands après la Deuxième Guerre mondiale, avec la terreur nazie.

Protestation contre les coupes budgétaires

Quelques deux cents étudiants se sont réunis ce mercredi après-midi sur la place Palacky à Prague pour protester contre les coupes budgétaires et les réformes envisagées dans l'enseignement. Ils ont exprimé notamment leur craintes de voir disparaître certains secteurs à but non lucratif. Le défilé des étudiants s'est terminé devant le bâtiment de la faculté des Lettres de l'Université Charles sur la place portant le nom de Jan Palach.

Près de mille personnes ont protesté contre la grande coalition à la mairie de Prague

Plus de mille personnes ont protesté ce mercredi après-midi, sur la place Vencesals, contre la future grande coalition du Parti civique démocrate (ODS) et du Parti social-démocrate (CSSD) à la mairie de Prague. Celle-ci a été décidée mardi. Les participants à la manifestation ont tenu à souligner que l'entente entre les deux grands partis, de droite et de gauche, était contraire à la volonté des électeurs. Les promoteurs de l'initiative Vymente politiky.cz (Changer les politiciens) ont invité les manifestants à ne pas se concilier avec la situation à la mairie et à se réunir de nouveau, le jour de la première session du conseil municipal. Le président du parti des Verts, Ondřej Liška, a également participé à la manifestation.

La grande coalition à la mairie de Prague mal vue par une partie d'hommes politiques

Les réactions des chefs des grands partis politiques tchèques à la nouvelle coalition pragoise entre le Parti civique démocrate (ODS) et le Parti social-démocrate (CSSD) sont assez négatives. Le premier ministre Petr Nečas (ODS) considère cette coalition comme « politiquement incorrecte ». Le chef intérimaire du ČSSD Bohuslav Sobotka préférerait la coalition de la Social-démocratie avec le parti TOP 09. Quant au chef du TOP 09 Karel Schwarzenberg, il a qualifié la nouvelle coalition municipale d’ « avortement des espoirs pragois ». Le président Václav Klaus considère, lui, la coalition pragoise comme un compromis raisonnable.

Les extrémistes de droite se sont réunis à Litvínov

La ville de Litvínov, en Bohême du nord, a été le théâtre d'un défilé de membres et de sympathisants du Parti ouvrier de justice sociale. Ce parti d'extrême droite est le successeur du Parti ouvrier qui a été supprimé en février dernier. Leur rassemblement et leur défilé à travers la ville ont été rigoureusement suivis par la police. Leur nombre a été pourtant plus bas qu'en novembre 2008 où près de 500 néonazis se sont donnés rendez-vous au centre ville pour se rendre dans le quartier de Janov, habité par les Rom.

La Moravie du Nord frappée par la poussière volatile

Encore ce mercredi, la Moravie du nord demeurait lourdement frappée par la poussière volatile. A certains endroits de la région, le taux de poussières volatiles a largement dépassé le seuil de tolérance qui est de 50 microgrammes/mètre cube. Une information de l’Institut d’hydrométéorologie tchèque. Les limites de tolérance ont été dépassées dans 14 des 17 stations de mesure de pollution atmosphérique en Moravie du Nord. La situation la plus grave a été signalée dans la région de la ville de Karviná. Selon les météorologues la situation continuera encore à s'aggraver. Les autorités pourront procéder à la régulation des sources de pollution, c’est à dire à la suspension de certaines activités industrielles dans la région et à d’autres mesures. On rappellera que la pollution dans le nord du pays est généralement plus élevée que dans d'autres régions.

Un sondage de l'agence SANEP donne le plus d'intentions de vote au Parti social-démocrate (CSSD)

Selon les résultats d'un récent sondage effectué par l'agence SANEP, les Tchèques donnent actuellement le plus d'intentions de vote au Parti social-démocrate (CSSD) qui est aujourd'hui un parti d'opposition. Vainqueur des dernières élections législatives, il n'a pas cependant réussi à former une coalition gouvernementale. Selon le sondage, le nouveau parti TOP 09 se placerait en deuxième position, devant l'ODS et les communistes. Un tel résultat signifiera la perte de 21 sièges soit la majorité à la Chambre des députés pour les trois partis de la coalition gouvernementale - ODS, TOP 09 et Affaires publiques.

Matej Mináč prépare un nouveau film sur les enfants sauvés par Nicholas Winton

En janvier prochain, Matej Mináč, scénariste et réalisateur d'origine slovaque, ouvrira le tournage de son nouveau film intitulé La famille de Nicky qui suivra les destins des enfants de Nicholas Winton. Il s'agira d'un long métrage, à la mi-chemin entre le film documentaire et la fiction. Nicholas Winton avait sauvé avant le début de la Deuxième Guerre mondiale, des centaines d'enfants tchèques et slovaques, pour la plupart il s'agissait d'enfants juifs. Nicolas Winton, âgé aujourd'hui de 101 ans, a tenu son acte pendant près de cinquante ans secret. Matej Mináč a déjà réalisé un long métrage consacré à ce thème.

 « Diapason d’or » pour le quatuor Pavel Haas

Le quatuor Pavel Haas de République a reçu à Paris, le prix « Diapason d’or ». L’ensemble a obtenu ce prix de la revue Diapason pour l’enregistrement de quatuors de Sergueï Prokofiev. Une déclaration de Vladan Drvota de la société Supraphon. Selon l’altiste du quatuor Pavel Nikl, la musique de Prokofiev est extrêmement variée, pleine de contrastes et d’énergie vitale, mais elle reste toujours compréhensible pour l’auditeur. Le quatuor Pavel Hass, qui porte le nom du compositeur tchèque ayant péri dans le camp d’Auschwitz, ne se produit pas très souvent en République tchèque. En ce moment, il est en tournée dans des pays européens où il présente son disque de quatuors d’Antonín Dvořák.

Météo

Ce jeudi, fête de toutes les Romana selon le calendrier local, le temps en Tchéquie sera nuageux à couvert. Les températures se situeront autour de 8 degrés pour les maximales. Il pleuvra sur une grande partie du territoire tchèque.

17-11-2010