Infos du jour Infos

17-10-2010

Le CSSD remporte la victoire dans la plupart des grandes villes, le parti TOP 09 gagne à Prague

Fin des élections communales et sénatoriales partielles qui se sont déroulées ces vendredi et samedi en République tchèque. Les bureaux de vote ont fermé samedi à 14h00. Le taux de participation s'est situé autour de 49% pour les élections communales, et autour de 44% pour les élections sénatoriales partielles. Les résultats officiels seront rendus publiques le mardi 19 octobre. Dans les communes et les petites villes, ce sont différentes formations, associations, mouvements et candidats indépendants, ainsi que les candidats chrétiens-démocrates, qui ont obtenu le plus de voix, soit au total près de 50%. La situation est différente dans les grandes villes. A Prague, la victoire a été remportée par le parti TOP 09 devant un autre parti de droite, ODS, et le CSSD en troisième position. C'est la première défaite que l'ODS essuie dans la capitale tchèque. Zdeněk Tůma, ex-gouverneur de la Banque nationale, est le candidat du parti TOP 09 au poste de maire de Prague. A Ostrava et à Brno, ainsi que dans la plupart des autres grandes villes, ce sont en revanche les sociaux-démocrates qui sont sortis vainqueurs de ces élections communales. Ils ont réussi notamment dans le nord de la Moravie. Désormais, le CSSD occupera quatorze importantes municipalités du pays, tandis que l'ODS n'en aura que cinq.

Cette année, un nombre record de candidats a été enregistré : plus de 220 000 personnes se sont présentés aux élections communales (soit quatre candidats pour un poste à la mairie) qui se sont déroulées dans près de 6 000 communes, villes et arrondissements.

Le duel au deuxième tour des élections sénatorialles partielles se jouera entre le CSSD et l'ODS

Ce sont les candidats des deux principaux partis de l'échiquier politique tchèque, le Parti social-démocrate (CSSD), à gauche, et le Parti civique démocrate (ODS), à droite, qui se sont imposés au premier tour et qui passent au deuxième tour des élections sénatoriales partielles. Le Parti social-démocrate (CSSD) a 22 candidats qui se sont qualifiés au deuxième tour, tandis que l'ODS en a 19. C'est donc entre ces deux partis que se jouera le prochain duel. Au total 277 candidats se sont disputés 27 sièges à la Chambre haute du Parlement, soit un tiers de la totalité des 81 sièges. Le deuxième tour des élections sénatoriales partielles aura lieu dans une semaine.

Elections sénatoriales: réactions des représentants politiques

Le chef intérimaire du Parti social-démocrate (CSSD), Bohuslav Sobotka, souhaite que son parti obtienne 12 nouveaux sièges au Sénat ce qui lui permettrait d'y avoir la majorité et "de freiner les réformes réalisées ou préparées par la coalition gouvernementale". Petr Nečas, leader du Parti civique démocrate (ODS) estime, lui, que l'éventuelle victoire des sociaux-démocrates au deuxième tour des élections sénatoriales partielles se traduirait par une destruction du programme gouvernemental par la chambre haute du Parlement. Il l'a déclaré dans un débat télévisé, diffusé ce dimanche, exprimant ses craintes au sujet du ralentissement des réformes.

Avis d'économistes

Selon une enquête effectuée auprès de plusieurs économistes tchèques par l'agence CTK, les résultats des élections communales et du premier volet des élections sénatoriales partielles n'influenceront pas le cours entamé par le gouvernement de Petr Nečas et misant sur les restrictions et les coupes budgétaires. Même si la coalition gouvernementale perd au Sénat la majorité, elle se verra compliquer la vie, mais les réformes ne devraient pas en être touchées pour autant. Pour maintenir leur majorité à la Chambre haute, les partis de la coalition devraient obtenir 21 sièges.

La musique mise à l'honneur lors du festival international de télévision Prague d'or (Zlata Praha)

La 47ème édition du festival international de télévision Prague d'or (Zlata Praha) a commencé samedi. Un riche programme culturel a été préparé à l'occasion de la Journée de la télévision tchèque qui s'est déroulée dans l'enceinte du palais de Zofin, tel un prologue au festival qui durera jusqu'au 20 octobre. Le jury international de cinq membres choisira les vainqueurs dans deux catégories: La musique sur le petit écran et les Documentaires sur la musique et la danse. 96 films de 22 pays sont inscrits dans la compétition. La remise sollenelle des prix sera retransmise en direct par la Télévision tchèque, mercredi prochain.

La Philharmonie tchèque prépare des concerts pour les femmes enceintes

La Philharmonie tchèque prépare un nouveau projet qui sera consacré aux femmes enceintes. Dans le cadre d'un cycle s'étendant jusqu'au mois de juin 2011, elle donnera seize concerts destinés aux futurs mamans qui leurs permettront de se reposer et de méditer en écoutant des belles musiques. Les éléments naturels, l'amour et la relation sont les sujets principaux de ces concerts uniques auxquels également les futurs papas pourront assister. Les auteurs du projets se sont inspirés au Japon, par la méthode Suzuki.

Le succès du tchèque à l'Expo 2010 en Chine

L'exposition du pavillon tchèque à l'Expo 2010 qui s'intitule Les fruits de la civilisation, demeurera en Chine. Samedi, elle a été vendue pour près de 33 millions de couronnes à la partie chinoise. L'accord a été conclu par le commissaire de la participation tchèque Pavel Stehlík et les représentants de la ferme tchocoslovaco- chinoise, située à quelques heures de route de Pékin. La ferme va reconstruire et mettre le pavillon en fonction afin qu'il continue à représenter la République tchèque. La ferme de l'amitié tchécoslovaco-chinoise a été édifiée dans les années 1950, avec l'aide de la Tchécoslovaquie d'alors... Le pavillon tchèque à l'Expo 2010 à Shanghaï a obtenu en outre le Prix pour la contribution la plus créative à l'échange culturel international. Il lui a été décerné par le Centre culturel international de la jeunesse de Shanghaï.

Le documentaire sur Jan Kaplický apprécié en Pologne

Le documentaire consacré à l'architecte défunt Jan Kaplický et à son projet de la Bibliothèque nationale "L'oeil au-dessus de Prague" a remporté un beau succès en Pologne en gagnant le premier prix au Festival international du film de Varsovie, dans la section des films documentaires. Le film qui suit chronologiquement les deux dernières années de la vie de Jan Kaplický, est l'oeuvre de la jeune réalisatrice tchèque Olga Špátová. Le jury a apprécié le fait que le film "ait saisi l'état émotionnel d'un homme qui a anticipé son époque".

Des prix pour les "acteurs invisibles"

Les comédiens Hana Maciuchová et Tomáš Töpfer ont remporté la victoire dans l'enquête "L'acteur invisible" qui est traditionnellement décerné pour des performances artistiques sur les ondes radiophoniques. Cette année, au total 31 actrices et acteurs ont été nommés avec leurs rôles qu'ils ont campés dans des pièces ou lectures et qui ont été diffusés en première dans les années 2009/2010 sur les ondes de la Radiodiffusion tchèque.

La violoniste allemande Julia Fischer a séduit le public pragois

La violoniste allemande Julia Fischer qui s'est produite samedi soir au festival Cordes de l'automne (Struny podzimu) a séduit le public pragois. Son concert a été suivi par une salle pleine de l'ancienne église saint-Anne, l'espace qui s'intitule désormais le Carrefour de Prague. La jeune interprète, 27 ans, lauréate de plusieurs prestigieux pris dont Gramophone Award 2007 ou ECHO Klassik 2007, a joué des sonates de Ludwig van Beethoven, Eugène Ysay et César Franck. Le prochain concert du festival Cordes de l'automne sera donné le 18 octobre par le pianiste américain de jazz Vijay Iyer et son trio, au Lucerna Music Bar de Prague. Le festival culminera le 21 novembre, par un hommage à Sarah Vaughan dans l'interprétation de Dianne Reeves.

Météo

Ce lundi, jour de la fête de tous les Lukas, selon le calendrier national, le temps sera en partie dégagé, mais par endroits il restera presque couvert, avec de légères pluies locales. Les températures se situeront autour de 9 degrés pour les maximales. Il fera plus froid encore dans les jours qui viennent.

17-10-2010