Infos du jour Infos

15-09-2010

La République tchèque possédait une dette publique de 50 milliards d’euros à la fin juin

Le montant de la dette publique de la République tchèque a augmenté de 68 milliards de couronnes (2,8 milliards d’euros) au cours des six premiers de cette année pour s’élever à la fin du mois de juin à 1 246 milliards de couronnes (près de 50 milliards d’euros). Ces chiffres, qui avaient déjà été communiqués au début du mois de juillet sur la base de la méthode employée par le Fonds monétaire international, ont été confirmés, ce mercredi, par le ministère des Finances. Au cours des douze derniers mois, l’Etat tchèque a augmenté sa dette de près de 110 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Selon les analystes, son montant à la fin de cette année devrait représenter 37 % du PIB de la République tchèque, sans tenir compte des dettes cumulées par les régions et les communes.

Energie renouvelable : le gouvernement supprime le soutien aux parcs solaires

Les parcs et champs solaires, aussi appelés centrales ptotovoltaiques (ensembles de panneaux solaires installés au sol sur plusieurs hectares), ne bénéficieront plus du soutien de l’Etat à partir de l’année prochaine. Le gouvernement a en effet approuvé, ce mercredi, un amendement à la loi sur le soutien aux sources d’énergie renouvelables. A l’issue de la réunion du gouvernement, le ministre de l’Industrie et du Commerce a justifié la décision du cabinet en expliquant que cet amendement devrait permettre de modérer l’augmentation des prix de l’électricité pour les consommateurs causée par le soutien à la production d’énergie solaire.

Le général français Stéphane Abrial, un des deux commandants suprêmes de l’OTAN, en visite à Prague

Le général français Stéphane Abrial, commandeur suprême depuis un an du Commandement allié Transformation, était en visite officielle à Prague ce mercredi, où il a notamment rencontré le chef d’état-major de l’Armée tchèque Vlastimil Picek. Le Commandement allié Transformation, chargé de superviser la transformation des capacités militaires de l’OTAN, constitue un des deux commandements stratégiques de l’Alliance. A son collègue tchèque, Stéphane Abrial a confié que la nouvelle conception de l’OTAN allait entraîner une réduction du nombre de commandements et du nombre de personnes concourant au fonctionnement de l’Alliance. Le but des changements envisagés est d’aboutir à une structure organisationnelle plus rapide et plus souple. La forme finale de ces changements doit cependant encore être définie dans les prochains mois par les responsables politiques des pays membres de l’OTAN. Les coupes dans le budget de l’Armée tchèque à partir de l’année prochaine ont également été évoquées. Vlastimil Picek a toutefois assuré Stéphane Abrial que cette réduction du budget n’aurait aucune conséquence sur l’engagement des soldats tchèques dans les missions de l’OTAN à l’étranger.

Première pour Petr Nečas au Conseil européen de ce jeudi

La République tchèque sera représentée par son Premier ministre, Petr Nečas, et son ministre des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg, au Conseil européen qui se tient ce jeudi à Bruxelles. Il s’agira pour l’occasion d’une grande première pour le chef du gouvernement depuis sa nomination. Avant cela, Petr Nečas devait s’entretenir, ce mercredi, avec le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Jeudi, plusieurs rencontres, notamment avec son homologue britannique David Cameron et le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, figurent également à son programme. Selon l’ambassadrice de la République tchèque auprès de l’UE, les discussions portant sur le renforcement de la coopération économique et sur les sanctions que pourrait prendre l’UE à l’avenir en cas de non-respect du Pacte de stabilité et de croissance seront les points les plus importants de ce sommet des Vingt-sept pour la République tchèque.

Michael Kocáb démis de ses fonctions de chargé des droits de l’homme

Le gouvernement a démis Michael Kocáb de ses fonctions de chargé des droits de l’homme. L’information a été communiquée, ce mercredi, par le Premier ministre Petr Nečas. Son remplaçant n’a pas encore été désigné. Dans l’entourage du chef du gouvernement, certaines voix ont cependant laissé entendre qu’une autorité chargée de traiter des droits de l’homme et des minorités, de l’égalité des chances entre hommes et femmes ou encore de l’intégration sociale n’était pas forcément nécessaire.

Les médecins tchèques se mobilisent pour une augmentation de leurs salaires

Quelque 3 000 médecins ont signé la pétition intitulée « Merci, nous partons » (« Děkujeme, odcházíme »). A travers cette campagne lancée la semaine dernière, les médecins tchèques mécontents protestent contre le montant qu’ils jugent insuffisant de leurs salaires actuels, notamment pour ceux travaillant dans les hôpitaux. Ils réclament donc un salaire de base 1,5 à 3 fois supérieur au salaire moyen en République tchèque ainsi que des études de qualité et accessibles financièrement pour les jeunes médecins. C’est ce qu’a expliqué, ce mercredi, le président du Club syndical des médecins (LOK). Selon lui, le mauvais état des finances dans le secteur de la santé publique est la conséquence de la gestion de l’Etat. Les médecins menacent de démissionner en masse si la grille des tarifs de leurs salaires n’est pas prochainement revue à la hausse. Actuellement, environ 45 000 médecins exercent en République tchèque. Le montant de leur salaire moyen mensuel est de 45 000 à 50 000 couronnes (un peu moins de 2 000 euros). Selon l’Office national des statistiques, le montant du salaire moyen mensuel en République tchèque s’élevait, lui, à 23 500 couronnes (940 euros) au deuxième trimestre de cette année.

Hradec Králové, ville tchèque où la qualité de vie est la meilleure

Hradec Králové, en Bohême de l’Est, est la ville tchèque où la qualité de vie serait la meilleure. Tel est le principal résultat d’une étude menée dans 50 villes du pays qui a été annoncé, ce mercredi, par la société MasterCard. L’étude a été menée en collaboration avec l’Ecole supérieure d’économie (VŠE) de Prague et l’Association Czech Top 100. Prague et Pardubice, ville voisine de Hradec Králové, arrivent en deuxième et troisième positions. Trois villes de Bohême du Sud, Písek, České Budějovice et Tábor figurent également parmi les dix premières du classement. 50 villes ont été évaluées en tenant compte notamment de leur condition économique, des projets de développement réalisés entre 2006 et 2010 et plus généralement de leur qualité de vie.

Tennis – Coupe Davis – ½ finale : Novak Djokovic prêt à joueur contre les Tchèques dès vendredi

La République tchèque affrontera la Serbie en demi-finale de la Coupe Davis à partir de vendredi à Belgrade. Pour cette rencontre qui pourrait leur permettre de se qualifier pour la finale pour la deuxième année consécutive, les Tchèques pourront compter sur leurs deux meilleurs joueurs, Tomáš Berdych et Radek Stěpánek, absents au tour précédent contre le Chili. La Serbie pourra, elle aussi, s’appuyer sur ses meilleurs éléments, et notamment Novak Djokovic. Après avoir disputé lundi soir à New York la finale décalée de l’US Open, le n° 2 mondial a rejoint son équipe à Belgrade ce mercredi. A son arrivée, Novak Djokovic a indiqué qu’il serait prêt à jouer en simple dés la première journée vendredi.

Foot – Classement FIFA : la République tchèque 37e, plus mauvais classement depuis 1994

Après la défaite (0-1) concédée contre la Lituanie la semaine dernière en match de qualification pour le Championnat d’Europe 2012, la dégringolade continue pour l’équipe de République tchèque de football, qui se retrouve désormais 37e au classement de la FIFA. La République tchèque a rétrogradé de six places en l’espace d’un mois. Il s’agit de son plus mauvais classement depuis 1994, soit peu après la partition de la Tchécoslovaquie. La première place du classement des meilleures nations actuelles de football est logiquement occupée par l’Espagne, championne du monde, devant les Pays-Bas et l’Allemagne. La France figure en 27e position et la Slovaquie à la 16e place.

Météo

C’est un temps variable qui est prévu pour ce jeudi, jour de la fête des Ludmila. Les nuages prédomineront dans la moitié nord-ouest du pays. Quelques averses sont également attendues dans le sud-est, en Moravie. Les éclaircies seront les plus franches dans le sud de la Bohême et de la Moravie. Les températures sont conformes aux normales saisonnières et varient entre 14° C et 20° C pour les maximales.

15-09-2010