Infos du jour Infos

14-06-2010

Václav Klaus: le résultat des élections slovaques est diamétralement opposé à celui des récentes législatives tchèques

Les représentants des partis de droite tchèques ont favorablement accueilli les résultats des élections législatives slovaques. Ils estiment qu'il s'agit d'une victoire de la droite, à l'instar des récentes législatives qui se sont déroulées en Tchéquie. C'est pourtant le parti de gauche social-démocrate, Smer, de Robert Fico qui a remporté la victoire en Slovaquie. Pour le président tchèque Václav Klaus, le résultat des élections législatives slovaques est à plusieurs égards différent de celui des récentes législatives tchèques. En dépit de certaines analogies, à savoir que le gagnant de ces élections, le parti Smer, ne parviendra probablement pas à composer un gouvernement, et en dépit du succès de deux nouveaux partis apparus sur l’échiquier politique slovaque, la principale différence réside dans le nombre de suffrages exprimés en faveur de Smer qui représente plus d’un double de voix et de sièges au parlement contre le parti qui a terminé à la deuxième place.

Les équipes de négociateurs poursuivent leurs travaux

Les équipes de négociateurs des trois partis de droite, ODS, TOP 09 et Affaires publiques, étaient réunies de nouveau ce lundi pour discuter de certaines questions de programme de leur future coalition gouvernementale. Selon Miroslav Kalousek de TOP 09, cette nouvelle réunion devait notamment porter sur certains points de discorde qui sont apparus lors des négociations au sein des groups d'experts, tels que la réforme du système des retraites. La lutte contre la corruption, un des thèmes clés pour les trois partis concernés, sera évoquée à une prochaine rencontre. C'est ce vendredi 18 juin que le leader de l'ODS Petr Nečas doit présenter au président de la République Václav Klaus le projet d’un gouvernement.

Le nombre d’habitants de la République tchèque en augmentation

Au cours du premier semestre 2010, le nombre d’habitants de la République tchèque a augmenté de 2600 et a atteint 10 509 377. Les données publiées ce lundi par l’Institut des statistiques confirment les prévisions indiquées dans une récente étude démographique. Le nombre de naissances a dépassé celui de décès. Ainsi 28 600 enfants sont nés entre janvier et mars, soit une augmentation naturelle de 1839 personnes. Grâce à l’immigration, le nombre d’habitants a augmenté de 728, ce qui est cependant le moins par rapport aux années 2008 et 2009. Le nombre de mariages, ainsi que de divorces, a connu une baisse, au premier semestre 2010. Le nombre de mariages contracté était de 3400, soit de 772 de moins contre la même période de 2009. Le nombre de divorces a baissé de 568, à 7053.

Prague: plus de 1,2 millions d’habitants

Pour ce qui est de la capitale tchèque, Prague, elle comptait à la fin du mois de mars 1 249 315 habitants, soit de 11 422 plus par rapport au premier semestre de l’année écoulée. Pour la première fois depuis 2003, le nombre de personnes ayant déménagé de Prague a dépassé le nombre de personnes emménagées dans la capitale. Selon les données de l’Institut des statistiques, le plus grand changement s’est produit dans l’évolution de la migration. Un afflux continu d’immigrés qui a duré depuis 2002 a été interrompu au premier semestre 2010 où un recul de plus de 300 personnes avait été enregistré. La majorité des personnes nouvellement installées à Prague est venue d’une autre région de la République tchèque. Pour ce qui est des ressortissants étrangers, les plus nombreux ont été ceux des Etats-Unis, de Russie et d’Ukraine.

L’ancienne procureure Marie Benešová doit présenter ses excuses au procureur général adjoint Libor Grygárek

Sur décision de la Cour régionale de Prague, l’ancienne procureure générale Marie Benešová doit présenter ses excuses à Libor Grygárek, procureur général adjoint de Prague. En 2008, plusieurs hauts magistrats tchèques, parmi lesquels il y a la procureure générale actuelle Renata Vesecká, ont porté plainte contre Marie Benešová qui les avait accusé d’avoir tenté d’arrêter la procédure contre l’ancien chef du KDU Jiří Čunek figurant dans une affaire de corruption. Dans un entretien à la Radio publique tchèque, Marie Benešová a alors qualifié les magistrats concernés de « maffia judiciaire. » La plainte a été rejetée par le tribunal qui a qualifié le comportement des magistrats « d’interventions illicites et de brimades professionnelles. » Seul Libor Grygárek a été lavé des soupçons et Marie Benešová doit lui présenter ses excuses.

Jan Fischer: pas de changement dans les contrats concernant les terrains nécessaires pour la construction de l’autoroute D11

Après avoir suspendu, le 8 juin, l’exécution de sa décision relative à l’expropriation des terrains nécessaires pour l’achèvement de l’autoroute D11 à proximité de Hradec Králové en Bohême de l’Est, le gouvernement a annoncé ce lundi par la voix de son premier ministre Jan Fischer, qu’aucun changement dans les contrats avec les propriétaires des terrains ne viendrait plus en ligne de compte. Les terrains en question appartiennent aux soeurs Ludmila Havránková et Jaroslava Štrosová. Les négociations sur l’achat de ces terrains par l’Etat ont traîné pendant 16 ans à cause des exigences irréalistes de Jaroslava Štrosová. Le cabinet a donc décidé d’exproprier ces terres pour cause d’utilité publique. Jaroslava Štrosová a ensuite changé d’avis, et semble être prête à céder à l’Etat sa part des terrains en question pour un prix acceptable. Tout changement dans les contrats a cependant été exclu par Jan Fischer selon lequel la décision définitive sera prise la semaine prochaine.

Industrie automobile : Hyundai fait face aux sanctions

Des sanctions ont été infligées par l’Inspection du travail au constructeur automobile sud-coréen Hyundai dont les usines sont installées à Nošovice, en Moravie du Nord. Selon l’agence ČTK, la direction fait face aux sanctions pouvant s’élever à un million de couronnes. Leur montant n’a pas été confirmé par l’Inspection du travail. Cette dernière s’est limitée à informer que la sanction avait été infligée à la firme pour le non respect du code du travail. Au mois de décembre dernier, des employés des ateliers de montage avaient protesté contre les mauvaises conditions de travail et notamment contre les deux heures quotidiennes de travail supplémentaires imposées par la direction de Hyundai.

Liberec va arrêter le remboursement des taxes de régulation aux patients

La région de Liberec dans le nord de la Bohême a décidé de supprimer le remboursement des taxes de régulation sur les soins médicaux, à la place des patients, dans les hôpitaux régionaux et les pharmacies. Cette région est la quatrième dans le pays à prendre une pareille décision. Celle-ci sera appliquée dans cette région concrète à partir du 21 juin. Les taxes de régulation ont été instaurées en 2008 par le ministre de la Santé de l’époque, Tomáš Julínek (ODS). Le remboursement des taxes à la place des patients dans les établissements régionaux a été imposé par le CSSD après sa victoire dans les élections régionales. Des maires de l’opposition de droite l’ont critiqué comme discriminatoire et injuste à l’égard des habitants qui doivent eux-mêmes rembourser les taxes dans les régions qui ne possèdent pas d’établissements gérés par les conseils régionaux. Les mêmes réserves ont récemment été formulées par la Commission européenne.

L’impact de la crise économique mondiale sur les exportateurs tchèques

La crise financière et économique s’est répercutée par une baisse des exportations des premiers exportateurs tchèques. En 2009, les exportations d’une cinquantaine d’entre eux ont baissé de 125 milliards, et ont atteint 640 milliards de couronnes. Le plus grand exportateur tchèque, Škoda Auto, a connu une baisse des 176 milliards en 2008, à 166 milliards en 2009. C’est ce qui ressort de l’échelle des premiers exportateurs tchèque établie par l’association CZECH TOP 100. Selon le président de l’association Jan Struž, les résultats démontrent que le volume des exportations a baissé de 16%, à la suite de la crise, soit la plus importante baisse depuis les cinq dernières années.

Free Organ World

Le festival international de l'orgue Free Organ World a été ouvert dimanche soir au monastère de Břevnov à Prague par une production de Dalibor Miklavčič de Slovénie. Jusqu'au 17 juin, le public peut écouter dans plusieurs églises de Prague des concerts d'orgue donnés par des organistes locaux et étrangers. Le programme Bach et ses admirateurs qui mettra à l'affiche Aleš Bárta, l'un des meilleurs organistes tchèque, clôturera jeudi soir le festival.

Météo

Ce mardi, jour de fête des Vít selon le calendrier local, le ciel en Tchéquie sera couvert et les températures diurnes varieront entre 19 et 23 degrés.

14-06-2010