Infos du jour Infos

18-04-2010

Eruption du volcan islandais : l'espace aérien tchèque est fermé au moins jusqu'à lundi midi

Le trafic aérien en République tchèque est interrompu à cause de l'éruption du volcan islandais et du nuage de cendres. Depuis vendredi midi, l'aéroport de Prague-Ruzyně est fermé jusqu'à nouvel ordre et tous les vols sont annulés. Prévue pour durer jusqu'à dimanche seulement, l'interruption du trafic a été prolongée à cause de nouvelles éruptions du volcan Eyjafjöll. L'ensemble de l'espace aérien tchèque pourrait rester fermé jusqu'à lundi midi au plus tôt. Plus d'informations sur l'évolution de la situation sur le site de l'aéroport de Prague : www.csl.cz. Selon une étude de la société Mag Consulting, la fermeture de l'espace aérien coûte entre 120 et 150 millions de couronnes par jour à la République tchèque.

Des milliers de colis et des tonnes de lettres en attente d'être acheminés

En raison de la fermeture de l'espace aérien, la poste tchèque (Česká pošta) n'a pu acheminer à l'étranger plus de cinq tonnes de courrier et des milliers de colis. La porte-parole de la poste, Marta Selicharová, a indiqué que tout ce courrier était prêt à être envoyé dès que l'espace aérien sera de nouveau ouvert. Selon elle, la vitesse à laquelle il pourra être acheminé dépendra du nombre d'avions disponibles au moment de la reprise du trafic. Pas d'information sur le nombre de lettres et colis envoyés de l'étranger et qui n'ont pu être livrés en République tchèque.

Pologne: les représentants tchèques à Cracovie pour les cérémonies de dimanche

Le président Václav Klaus s'est rendu aux funérailles du président polonais Lech Kaczynski dimanche matin en train, à cause du volcan islandais et de la fermeture des espaces aériens en Europe. Il était accompagné par son épouse, par le premier ministre Jan Fischer et par l'archevêque de Prague Dominik Duka. La délégation tchèque a pris le train dimanche matin de la gare centrale de Prague jusqu'à Bohumín et la frontière polonaise, puis a terminé le voyage jusqu'à Cracovie en voiture. Dimanche était le deuxième et dernier jour de deuil en République tchèque, avec des drapeaux en berne sur tous les édifices publics.

Pologne: le président Klaus critique l'absence de dirigeants européens

La délégation tchèque fait partie des rares délégations étrangères à avoir participé à la cérémonie organisée dimanche, de nombreux dirigeants d'autres pays du monde comme Mme Merkel ou MM. Obama et Sarkozy n'ayant pas pu prendre l'avion. Václav Klaus a critiqué l'absence des dirigeants de l'UE aux obsèques du président polonais Lech Kaczynski, qui se sont déroulées dimanche à Cracovie. "Le fait que personne ne soit venu de Bruxelles me semble inexcusable", a-t-il déclaré à la télévision publique tchèque. La plupart des dirigeants européens, dont le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le président de l'UE Herman Van Rompuy, ont renoncé à se rendre aux obsèques. Mais Le président du Parlement européen, le Polonais Jerzy Buzek, a cependant parcouru depuis Bruxelles quelque 1.300 kilomètres en voiture. Le président russe Dimitri Medvedev est l'un des rares à avoir braver les perturbations du trafic aérien en Europe pour se rendre à Cracovie dimanche midi. Les présidents ukrainien Viktor Ianoukovitch et géorgien Mikhaïl Saakachvili étaient également présents.

Des représentants de l'ODS également présents à Cracovie

L'ancien leader du Parti civique-démocrate (ODS) récemment remplacé Mirek Topolánek et le député européen ODS Jan Zahradil ont également fait le déplacement à Cracovie pour assister à la messe et à l'enterrement du président polonais et de son épouse. Le parti tchèque ODS et le parti polonais Droit et Justice (PiS) entretiennent de bonnes relations et font depuis quelques mois partie du même groupe eurosceptique au parlement européen, le groupe des conservateurs et réformistes européens. Le PiS a été fondé par le président décédé Lech Kaczynski et son frère jumeau Jaroslaw, qui est toujours le chef de ce parti.

Kohout: la République tchèque pourrait accueillir le centre de contrôle d'un futur système antimissile

Le ministre tchèque des Affaires étrangères Jan Kohout a déclaré dimanche sur le plateau de la télévision publique que Prague était actuellement en train de négocier l'éventuelle installation sur le sol tchèque d'un centre de contrôle et de commande d'un système de défense antimissile déployé en Europe par l'OTAN. Des négociations qui ont été entamées avec Washington, alors que le projet d'installer un radar américain en République tchèque a récemment été abandonné par l'administration Obama. Le chef de la diplomatie tchèque a indiqué que les nouveaux emplacements d'éléments d'un futur bouclier antimissile n'étaient pas encore déterminés. Le précédent projet de bouclier antimissile en Europe centrale avait provoqué de vives réactions à Moscou.

Musique: les prix Anděl dominés par le groupe Charlie Straight

Les traditionnels prix Anděl ont été remis lors d'une cérémonie samedi soir et c'est le groupe Charlie Straight qui a remporté le plus d' «anges»: pour la découverte de l'année, l'album de l'année et le clip de l'année. Les jeunes de Charlie Straight chantent en anglais, comme Monkey Business, qui a remporté le prix du meilleur groupe de l'année. Des vainqueurs très jeunes cette année, avec également Tomáš Klus et Ewa Farna qui remportent respectivement la catégorie du meilleure chanteur et celle de la meilleure chanteuse de l'année. La meilleure vente de l'année a été atteinte par un chanteur moins jeune, Jaromír Nohavica, avec son album live V Lucerně.

Une messe lundi à Prague en hommage au cardinal tchèque Tomáš Špidlík

Une messe doit être célébrée ce lundi dans la cathédrale Saint Guy à Prague en hommage au cardinal Tomáš Špidlík, décédé vendredi à l'âge de 90 ans à Rome. Théologien, philosophe et écrivain, le jésuite Tomáš Špidlík était un expert renommé des églises de l'est de l'Europe. Nommé cardinal en 2003, il comptait parmi les amis du précédent pape Jean-Paul II. Né à Boskovice en Moravie le 17 décembre 1919, il étudia le tchèque et le latin à l'université Masaryk de Brno avant de quitter la Tchécoslovaquie après le Coup de Prague de 1948. Arrivé en Italie, il a longtemps travaillé pour Radio Vatican. Il voulait vivre jusqu’à 90 ans parce que, selon ses dires, « à partir de cet âge il n’y a que peu de gens qui meurent encore ».

Date limite d'inscription sur les listes pour les Tchèques qui veulent voter à l'étranger

Les ressortissants tchèques qui vivent à l'étranger peuvent s'inscrire jusqu'à ce dimanche pour pouvoir voter lors des élections législatives des 28 et 29 mai. Deux possibilités sont offertes à ceux qui ne seront pas dans le pays à ces dates: soit l'inscription sur la liste d'un consulat ou d'une ambassade de leur pays de résidence soit une carte électorale spéciale qui permet de voter dans les bureaux de vote tchèques à l'étranger ou dans le pays. Lors des dernières élections législatives de 2006, environ 5000 Tchèques s'étaient inscrits sur la liste électorale des citoyens résidant dans un autre pays. Cette année leur vote est inclus dans la circonscription de Bohême du sud.

Foot: Jaroslav Plašil brille en Ligue 1

L'international tchèque Jaroslav Plašil poursuit sa bonne saison en France avec les Girondins de Bordeaux. Ce week-end il a été l'un des meilleurs joueurs sur le terrain dans le match qui opposait son club à l'Olympique lyonnais pour le compte de la 33e journée de Ligue 1. Le Tchèque a même marqué un but superbe en décrochant un tir des 25 mètres qui est venu se loger dans la lucarne du but lyonnais. Score final: 2-2.

Météo

Retour de la pluie et baisse des températures, qui ne dépasseront pas 12°C ce lundi, jour de fête des Rostislav en République tchèque.

18-04-2010