Infos du jour Infos

24-03-2010

Désarmement nucléaire : le nouveau traité russo-américain sera signé à Prague, probablement le 8 avril

Le château de Prague a confirmé l’intention des Etats-Unis et de la Russie de signer le nouveau traité de désarmement nucléaire START à Prague. L’ambassadeur de Russie en République tchèque s’est rendu ce mercredi au bureau présidentiel pour informer de cette intention. Mercredi, le porte-parole du ministère tchèque des Affaires étrangères a confirmé que la République tchèque était sollicitée par les Etats-Unis pour accueillir la cérémonie. La signature se fera à Prague un an après la visite du président américain Barack Obama dans la capitale tchèque. Le nouveau traité START de réduction des armes stratégiques remplace le précédent de 1991 arrivé à échéance en décembre 2009.

Prague accueillera le commandant suprême des forces alliées en Europe

Le commandant suprême des forces alliées en Europe, l’amiral américain James Stavridis, se rendra lundi à Prague, pour une visite de deux jours au cours de laquelle il négociera des missions étrangères et de la transformation de l’armée tchèque. Sont prévues des rencontres avec le président de la République Václav Klaus, le Premier ministre Jan Fischer, le ministre de la Défense Martin Barták et le chef d’état-major général, Vlastimil Picek à l’invitation duquel la visite s’effectue. James Stavridis a assumé ses fonctions de commandant suprême de l’OTAN en Europe en juillet 2009, en succédant au général John Craddock. Cette visite sera sa première effectuée en République tchèque.

Přemysl Sobotka : par sa décision, Mirek Topolánek se rend responsable du résultat électoral de l’ODS

Le président du Sénat, Přemysl Sobotka, considère la décision du leader de l’ODS Mirek Topolánek de rester à la tête du parti comme sa prise de responsabilité personnelle vis-à-vis du résultat de l’ODS lors les élections législatives qui se tiendront les 28 et 29 mai prochains. C’est Přemysl Sobotka, ainsi que d’autres membres influents du parti, qui avaient invité Mirek Topolánek à démissionner suite à déclarations qualifiées de scandaleuses sur l’Eglise, le Premier ministre Jan Fischer, d’origine juive, et le ministre des Transports Gustav Slamečka, homosexuel. Mirek Topolánek avait tenu ses propos de manière informelle lors d'une séance photo pour un magazine gay. Mardi soir, à l’issue d’une réunion de la direction du parti longue de près de douze heures, Mirek Topolánek a annoncé qu’il restait leader du Parti civique démocrate.

Michael Kocáb propose une rencontre entre Jan Fischer et les leaders des principaux partis pour décider de sa démission

Après avoir annoncé que le Parti des Verts ne soutenait plus le gouvernement provisoire dirigé par Jan Fischer, le chef des Verts Ondřej Liška a appelé le ministre en charge des droits de l'homme et des minorités à démissionner. Depuis la démission du ministre de l'Environnement Jan Dusík la semaine dernière, Michael Kocáb reste le seul ministre nommé par le Parti des Verts au sein du cabinet. Michael Kocáb a toutefois indiqué qu’il démissionnerait de ses fonctions seulement si cette décision n’entraînait pas de crise gouvernementale. Il a également précisé qu’il attendait de connaître l’issue de la réunion du Parti civique démocrate relative au maintien de Mirek Topolánek au poste de leader du parti pour faire part de sa décision. Ce mercredi, Michael Kocáb a annoncé qu'un éventuel remaniement du cabinet devrait être décidé à une réunion des représentants du Parti civique démocrate, du Parti social-démocrate et du Parti des Verts avec le Premier ministre Jan Fischer. Une telle rencontre est également demandée par le Parti civique démocrate.

Des militants de Greenpeace ont terminé leur protestation à la centrale thermique de Prunéřov

Des militants de Greenpeace ont mis fin, ce mercredi, à leur protestation contre la modernisation qu’ils estiment insuffisante de la centrale thermique de Prunéřov, en Bohême du Nord. Ils veulent rencontrer le ministre de l’Environnement Jakub Šebesta, qui a remplacé le ministre Jan Dusík nommé par le Parti des Verts et qui avait démissionné en raison du plan de modernisation de la centrale. Jakub Šebesta refuse toutefois de s’asseoir avec eux à la table des négociations. Lundi, treize activistes avaient escaladé la cheminée haute de 300 mètres de la centrale et annoncé qu’ils y resteraient plusieurs jours. Huit d’entre eux sont descendus déjà lundi soir. Le mouvement Greenpeace et l’organisation « Service juridique écologique » protestent depuis deux ans contre le projet de modernisation de la centrale préparé par le groupe ČEZ, le plus grand producteur d’énergie en République tchèque, car ce dernier ne prévoit pas selon eux d’utiliser les meilleurs technologies disponibles conformément à la législation tchèque et européenne.

La partie allemande dément le plagiat du doyen de la faculté d’économie et d’administration de l’Université Masaryk à Brno

Le doyen de la faculté d’économie et d’administration de l’Université Masaryk à Brno a démissionné de ses fonctions, mardi. Martin Svoboda a été accusé d’avoir plagié un ouvrage spécialisé allemand. Or ce mercredi, le co-auteur allemand de l’ouvrage, l’économiste Christian Röhl, a pris la défense du doyen. Interrogé par la rédaction allemande de Radio Prague, Christian Röhl a indiqué que le doyen avait pris part à l’élaboration de l’ouvrage, paru en Allemagne sous le nom de ses auteurs allemands, Christian Röhl et Werner Heussinger, et en Tchéquie sous le nom de Martin Svoboda. Martin Svoboda, à la tête de la faculté depuis 2008, a démenti dès le début avoir copié et traduit des passages de l’œuvre dans sa version originale.

Le cardinal Miloslav Vlk mis à l'honneur pour son action à la tête de l’église

Miloslav Vlk, nommé archevêque de Prague par le pape Jean-Paul II en 1991, et sera remplacé par Dominik Duka, évêque de Hradec Králové, le 10 avril, après les fêtes de Pâques, a été reçu par le Premier ministre, Jan Fischer. Ce dernier a remis au cardinal la plaquette honorifique du chef du gouvernement. Lors de la cérémonie, Jan Fischer a indiqué qu’il s’agissait d’une manifestation de l’estime qu’il porte pour son action à la tête de l’Eglise tchèque et pour ses efforts visant à l’amélioration des rapports entre l’église et l’Etat.

Václav Havel est souffrant

L’ancien président tchèque Václav Havel souffre d’une bronchite et son programme est annulé jusqu’à la fin de la semaine prochaine. Václav Havel est soigné par antibiotiques. Il n’a cependant pas été hospitalisé. Ces mercredi et jeudi, Václav Havel devait se rendre en Géorgie. Invité par le président géorgien Mikhaïl Saakashvili, Václav Havel devait se voir remettre une importante distinction nationale. Ses derniers ennuis de santé remontent au mois de février, lorsqu’il avait déjà souffert d’une infection des voies respiratoires. Ancien grand fumeur, Václav Havel avait été opéré en 1996 d‘un cancer des poumons et depuis il souffre de bronchite chronique et de problèmes respiratoires fréquents.

Le théâtre à ciel ouvert avec son plateau tournant reste à Český Krumlov jusqu’en 2015, au minimum

Le théâtre à ciel ouvert avec son plateau tournant qui se trouve dans le parc du château de Český Krumlov ne sera pas fermé avant 2015 : c’est ce qu’a été confirmé ce mercredi à une rencontre du ministre de la Culture avec des représentants de la région de la Bohême du sud. Il y a quelques années, l’UNESCO a invité les autorités tchèques à trancher dans l’affaire du théâtre à ciel ouvert dont l’architecture nuit à l’aspect baroque du jardin du château. A cause de ce théâtre, l’UNESCO a même menacé de rayer Český Krumlov de sa liste du patrimoine mondial. Depuis, une issue est cherchée. Ce mercredi, le ministre de la Culture Václav Riedlbauch a soumis deux variantes de solution: soit une reconstruction du théâtre existant, soit l’édification d’une nouvelle scène acceptable pour les protecteurs des monuments historiques, avec l’utilisation des aides de l’UE venant des fonds structurels. Le coût d’un tel projet s’élèverait à 100 milliards de couronnes. Pour l’instant, les conseils des villes concernées de Český Krumlov et de České Budějovice ont laissé cette proposition sans réponse.

Le festival Febiofest commence jeudi à Prague

C’est ce jeudi, à Prague, l’inauguration de la 17e édition du Febiofest. Le festival international du film se tiendra dans la capitale tchèque jusqu’au 2 avril, pour voyager ensuite dans plusieurs villes de République tchèque et de se poursuivre en Slovaquie. Cette année, la cinématographie française sera bien représentée, avec entre autres le film « Cendres et sang » de Fanny Ardant, qui sera projeté en compétition. Le réalisateur Bruno Dumont et l’actrice Julie Sokolowski seront présents au Febiofest pour l’avant-première de leur film « Hadewijch », quelques semaines avant sa sortie dans les salles tchèques. Le festival s’ouvre par le film de R.W. Fassbinder, le Mariage de Maria Braun, avec l’actrice Hanna Schygulla qui se verra décerner le prix Kristian pour son apport au cinéma mondial. Le festival proposera 185 films de 57 pays du monde, 44 concerts et d‘autres manifestations.

Météo

Un temps ensoleillé sur l’ensemble du territoire, avec des températures variant entre 15° C et 19° C pour les maximales, est prévu pour jeudi, jour de la fête des Marian selon le calendrier local.

24-03-2010