Infos du jour Infos

08-03-2010

Taux de chômage à 9,9% en République tchèque pour le mois de février

Le taux de chômage au mois de février était le plus élevé dans le pays depuis plus de cinq ans, à 9,9%, selon les chiffres publiés ce lundi par le ministère du Travail et des Affaires sociales. L'année dernière à la même époque 7,4% de la population active était au chômage. Les taux les plus élevés ont été enregistrés dans la région de Jeseník (19,4%) dans le nord de la Moravie, et dans la région de Znojmo (17,4%). C'est dans la capitale, Prague, que le taux de chômage est le plus bas, aux alentours de 4% dans certains arrondissements.

Respekt : le ministre Kohout souhaite le départ de l'ambassadeur en poste à Bruxelles

Le ministre des Affaires étrangères Jan Kohout souhaiterait le départ de l'actuel ambassadeur tchèque auprès de l'Union européenne, Milena Vicenová. Une information de l'hebdomadaire Respekt paru ce lundi et qui indique que le chef de la diplomatie envisage de proposer un changement à ce poste important le mois prochain au gouvernement. Selon le magazine, le changement de personne serait souhaité en raison de "l'incompétence" de Milena Vicenová, que le ministre voudrait voir remplacée par l'ambassadeur tchèque en Grèce, Hana Mottlová.

Discussions au Château autour du renforcement des troupes tchèques en Afghanistan

Le ministre de la Défense Martin Barták a informé, ce lundi, le président de la République Václav Klaus des souhaits de l’OTAN concernant un renforcement des troupes tchèques en Afghanistan. C’est le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Fogh Rasmussen, lors de sa visite à Prague la semaine passée, qui avait formulé la demande d’envoyer 51 soldats de plus en Afghanistan ; 19 d’entre eux entraineraient les troupes afghanes, tandis que le reste du nouveau contingent serviraient dans des services de santé. Le gouvernement avait proposé l’envoi de 55 soldats sur d’autres missions, mais les sociaux-démocrates et le parti communiste s'y étaient opposé à la chambre basse, la semaine passée. Le Parlement tchèque a approuvé le déploiement de 535 soldats en Afghanistan pour l’année 2010, mais il doit à nouveau discuter cette demande de renforcement.

Le gouvernement coordonne sa lutte contre la pollution au smog en Moravie du nord

Le Premier ministre Jan Fischer a annoncé ce lundi que le gouvernement avait approuvé de nouveaux moyens pour lutter contre la très mauvaise qualité de l’air constaté depuis plusieurs semaines dans la région de Moravie, à cause d’une pollution au smog. Plusieurs groupes de travail ont été mis en place sous la forme de coopérations interministérielles entre les ministères de l’Environnement, des Transports, du développement local, de l’Industrie et des Finances. « Je compte sur le fait qu’avec trois ou quatre ministres, je me rendrai à Ostrava et qu’avec les autorités régionales, je verrai comment procéder » a expliqué le Premier ministre. Le gouvernement a approuvé ce lundi le rapport du ministre de l’Environnement Jan Dusík sur la situation dans la région.

Discordes autour des conducteurs tchèques aux frontières allemandes

La police doit continuer de contrôler les conducteurs tchèques. C’est ce qu’a déclaré Guenther Beckstein, ancien Premier ministre de la région de Bavière, en Allemagne, après avoir rencontré le chef du parti civique démocrate, Mirek Topolanek. Ce dernier avait fait par à Bruxelles la semaine dernière de son mécontentement à cause du comportement des autorités allemandes et de contrôles aux frontières jugés inégalitaires. En janvier et février 2010, le ministère de l’Intérieur tchèque aurait reçu 8 plaintes de conducteurs tchèques contre les autorités bavaroises, et plus de 100 contre les autorités allemandes en général. Guenther Beckstein a néanmoins ajouté qu‘il demanderait au ministre de l’Intérieur bavarois à ce que les contrôles se fassent dans de meilleures conditions. Le ministre tchèque de l’Interieur Martin Pecina devrait également rencontrer ses homologues allemands et autrichiens dans un futur proche à ce sujet.

Mise en service d'une nouvelle 'babybox' à Prague et un enfant déposé à Ústí nad Labem

Ce lundi a été mise en service une nouvelle 'babybox', une boîte où des nourissons peuvent être abandonnés anonymement par des parents en situation de détresse. Cette nouvelle boîte a été installée dans le porche de la mairie de Prague 2. Il s'agit de la deuxième babybox installée à Prague, la première dans une institution publique et la 33è que compte désormais le pays depuis la première, installée en 2005. Un bébé a été déposé ce lundi dans la babybox de l'hôpital Masaryk d'Ústí nad Labem. Il est le 30e bébé babybox en République tchèque.

Des visions partagées de la journée internationale de la femme en République tchèque

A l’occasion de la journée internationale de la femme, l’agence STEM/MARK a réalisé une étude selon laquelle deux tiers des Tchèques estiment qu’il est important de ses rappeler cette journée, et plus d’un quart d’entre eux la célèbrerait d’une façon ou d’une autre. L’enquête révèle que les Tchèques ont des approches très différentes vis-à-vis de cette journée. Pour certains, elle est très liée avec l’ancien régime communiste. Pour d’autres, il s’agit seulement d’une occasion de faire un geste envers ses proches, d’offrir ou de recevoir des fleurs. 11% des personnes interrogées considèrent cette journée comme un rappel de l’émancipation des femmes et de la lutte pour l’égalité des droits. La journée internationale de la femme fête cette année son centième anniversaire.

Les scientifiques tchèques ont présenté leur contribution au projet européen de recherche sur la fusion nucléaire (HIPER)

La République tchèque a présenté sa contribution au projet européen de recherche sur la fusion nucléaire (HIPER), dont l’objectif est de générer de l’énergie nucléaire sans uranium. L’idée est de parvenir à démarrer, à l’aide d’un puissant laser, la fusion nucléaire qui se passe dans les noyaux des étoiles et fait notamment briller le Soleil. Le programme, qui n’en est qu’à ses débuts, compte avec la création d’un centre de recherche laser en Bohême.

Pas d’or pour le pavillon tchèque de l’Expo 2010

Ni l’Etat ni la banque nationale tchèque ne s’engageront dans un prêt, en or, pour l’Expo 2010, à Shanghai. C’est ce qu’a annoncé, ce lundi, le Premier ministre Jan Fischer. L’agence qui prépare le pavillon tchèque de l’Expo 2010 avait en effet demandé de l’or pour faire fonctionner une des œuvres exposées, appelée Czeknowlogy, qui, d’après les plans de son auteur, Federico Díaz, permet de transposer les émotions humaines, les odeurs, les sons etc. Un fauteuil sensoriel sur lequel est assis le visiteur, enregistre ses sensations à la vue d’une goutte d’or géante. Dans les projets de l’agence, les lingots d’or devaient être prêtés par la banque nationale tchèque et lui auraient été restitués à la fin de l’Expo 2010. « Nous avons pris note de l’information donnée par le commissaire général qu’il pense à quelque chose d’autre, quelque chose de plus facile », a ajouté Jan Fischer.

Les années 1990 exposées au Popmuseum

Le musée de la musique populaire, le Popmuseum, inaugure mardi 9 mars une exposition sur les années 1990. Ce musée, qui est situé dans le 6e arrondissement de Prague et qui partage ses locaux avec le club KC Kaštan, présente la musique populaire, et notamment les musiques jazz et rock, en Tchécoslovaquie, des années 1950 à nos jours. L’exposition célèbre ainsi les vingt ans de la chute du régime communiste, l’année 1990 étant considérée pour les directeurs du musée comme « l’année du changement, l’année des possibilités illimitées qui a fait bouger la musique populaire tchèque et slovaque ». L’exposition revient donc sur les grands moments musicaux des années 1990 en République tchèque, comme la visite des Rolling Stones au Château de Prague ou Vaclav Havel dans les studios de Radio Staline, prédécesseur mythique de l’actuelle Radio 1. L’exposition sera présentée jusqu’en juin 2010.

Martina Sáblíková toujours incertaine pour défendre son titre de championne du monde

La double-championne olympique Martina Sáblíková s’est rendu ce lundi en Hollande, à Heerenveen, où se tiendront à partir de vendredi prochain la finale de la coupe du monde de patinage de vitesse. Il n’est pas dit pour autant si la championne prendra le départ de la course. « Martina ne s’est pas entraîné de la semaine. La dernière fois qu’elle était sur la glace, c’était à Vancouver. On va voir comment elle va s’y sentir, et on décidera ensuite », a déclaré son entraîneur Petr Novák. Depuis son retour triomphal des derniers jeux olympiques, Martina Sáblíková a été très sollicitée par les médias et par ses sponsors.

Météo

De belles éclaircies domineront sur l'ensemble du pays, mardi, mais les températures maximales resteront négatives, entre -3 et -1 °C. Nous fêterons les František, Françoise en français.

08-03-2010