Infos du jour Infos

23-02-2010

Grève des transports prévue le 1er mars

Les syndicats des transports se sont mis d’accord ce mardi et ont lancé un mot d’ordre de grève pour le lundi 1er mars de 4h à 9h du matin. D’après le chef de l’Union des transports, Luboš Pomajbík, cette grève devrait toucher essentiellement les chemins de fer et les transports municipaux praguois. Par cette protestation, les syndicats veulent obtenir un changement de la loi sur la TVA. Les nouvelles règles fiscales s’appliquant à la taxe sur la valeur ajoutée à partir du 1er janvier 2010 ont des retombées négatives sur un certain nombre d’avantages dont les employés bénéficient, comme les tickets-restaurant, les billets à prix réduit, etc. Les syndicats n’excluent pas une reconduction du mouvement de grogne, mais se disent ouverts à la négociation.

La commission sénatoriale de la Défense n'a pas soutenu le renforcement de la présence tchèque en Afghanistan

La commission de la Défense du Sénat tchèque n’a pas donné son feu vert au projet du gouvernement proposant de renforcer de 55 soldats le contingent tchèque en Afghanistan. Le projet prévoit la présence de quinze policiers militaires devant aider à former la police afghane, et de 40 autres soldats équipés de deux radars Arthur destinés à protéger les bases polonaises dans la province de Ghazni. La décision définitive sera prise par les deux chambres du Parlement. Pour le ministre de la Défense Martin Barták, le renforcement du contingent tchèque en Afghanistan fait partie d’une nouvelle stratégie des alliés de l’OTAN et des Etats-Unis. Son objectif est de contribuer à une stabilisation de la situation de sécurité en Afghanistan. La Slovaquie a renforcé sa présence de 250 soldats, a rappelé le ministre. Le coût du renforcement du contingent tchèque est évalué à 172 millions de couronnes.

Rencontre entre les chefs du gouvernement et de la Chambre des députés pour débloquer les débats au sein de la chambre

Une quinzaine de projets gouvernementaux seront inscrit à l’ordre du jour des débats de la Chambre des députés, entre le 14 et 17 mars. Aucun des partis politiques qui ont leur propre groupe de députés au sein de la chambre, ne soumettra de projets supplémentaires, lors de cette séance. C’est ce qu’a été convenu par des représentants des cinq partis représentés au parlement : le Parti civique démocrate (ODS), le parti social-démocrate (ČSSD), le parti communiste (KSČM), le parti chrétien-démocrate (KDU-ČSL) et le parti des Verts (SZ) à leur rencontre, ce mardi, avec le Premier ministre Jan Fischer et le président de la Chambre des députés, Miloslav Vlček. Le chef du groupe de députés ODS Petr Tluchoř a souligné, pour sa part, que cet accord ne signifie pour autant un soutien automatique à tous les projets soumis par le gouvernement. Selon Jan Fischer, les projets que son cabinet s’apprête à soumettre seront des projets de caractère technique, comme l’harmonisation du droit tchèque avec la législation européenne. Il n’empêche que le ČSSD, selon son chef Jiří Paroubek, continuera à imposer le débat des projets tels que la suppression des taxes de régulation sur les soins médicaux, ou les 13e pensions pour tous les retraités.

Accès à l’éducation des enfants roms : le ministère de l’Education prévoit un gros investissement

Le ministre en charge des Droits de l’homme Michael Kocáb, le responsable d’une association qui milite en faveur de l’intégration des enfants roms dans des écoles classiques, ainsi que des représentants du ministère de l’Education faisait partie des personnes invitées à s’exprimer, mardi, au Sénat, sur l’accès à l’éducation des enfants roms. Le ministère de l’Education a promis d’investir des dizaines de millions de couronnes dans le soutien de l’accès des enfants roms à une éducation égalitaire. Le nombre de Roms scolarisés dans les « écoles spéciales » devrait ainsi se réduire progressivement. En 2007, la Cour européenne des Droits de l’homme à Strasbourg avait estimé que la République tchèque avait fait acte de discrimination contre des enfants roms en les plaçant – parce qu’ils étaient roms – dans des écoles spéciales destinées aux élèves ayant des difficultés d’apprentissage ou avec un handicap mental. Malgré cette décision qui a valeur contraignante en vue d’un changement dans le pays, peu de choses ont évolué depuis, d’après un rapport rendu par le ministère de l’Education l’an dernier.

Le vaccin de la grippe A H1N1 disponible pour tous les citoyens

Le gouvernement a décidé de débloquer les vaccins contre la grippe porcine qui sont dorénavant disponibles pour tous les citoyens, y compris les enfants à partir de 3 ans. En août dernier, l’Etat a commandé un million de vaccins, à l’achat desquels il a débloqué 220 millions de couronnes. Or, à ce jour, un quart seulement de la quantité de vaccins dont le pays dispose ont été administrés. L’intérêt pour la vaccination est modeste, même parmi les personnes de grande importance pour le fonctionnement de l’Etat qui devaient être vaccinées en priorité. La République tchèque s’est ainsi retrouvée dans la même situation que la France ou la Belgique, avec un nombre de vaccin plus important que l’intérêt de la population. Pour cette raison, le gouvernement a décidé de débloquer le vaccin pour tous les citoyens. Les vaccinations seront à titre gratuit. 30% des vaccins commandés à la société Glaxo-Smith-Kline ne seront finalement pas achetés par l’Etat tchèque.

L’ancien président Havel part en convalescence au chaud

L’ancien président Václav Havel, qui souffrait de complications respiratoires, va mieux, et sur conseil de ses médecins, devrait partir en convalescence au soleil la semaine prochaine. Ce n’est de loin pas la première fois que l’ancien dissident souffre ainsi de problèmes respiratoires. Il y a quelques années il avait d’ailleurs été opéré pour cancer du poumon. De santé fragile, il a souvent dû aménager son emploi du temps en conséquence.

Aktuálně.cz : Prague ne versera à Diag Human que 2 milliards de couronnes

La République tchèque ne payera pas plus de 2 milliards de couronnes à la société Diag Human, en accord avec le résultat d’un nouvel arbitrage. C’est ce qu’écrit le serveur Aktuálně.cz, en se référant aux sources bien informées. Le montant que la République tchèque devait payer à cette société s’élevait initialement à 15 milliards de couronnes. En 2008, un arbitrage international a condamné Prague à verser 8,33 milliards de couronnes à Diag Human. Il s’agit d’un des litiges les plus anciens du pays. A son origine, en 1991, se trouvait le refus par le ministère de la Santé publique de laisser participer cette société à un appel d’offres concernant le commerce de plasma sanguin. Selon le serveur Aktuálně.cz, le verdict devrait être prononcé au mois de mars.

Deuxième babybox installée à Prague

Lundi, une deuxième babybox a été installée à Prague, dans le deuxième arrondissement. Une babybox est un système qui permet aux mères qui ne veulent pas de leur enfant ou ne peuvent pas s’en occuper de déposer le nouveau-né en toute sécurité et de manière anonyme. Cette nouvelle babybox est située à la mairie de Prague 2 et sera mis en service le 3 mars, c’est le premier babybox à être installé en-dehors d’un hôpital. La première babybox a été installée à Prague en 2005. Depuis, 15 enfants y ont été déposés, soit le chiffre le plus élevé pour toute la République tchèque.

Premier distributeur de lait automatique à Prague

Ce mardi matin, un distributeur de lait automatique de Prague a été mis en service dans le centre commercial de Hostivar. Il existe déjà des dizaines de distributeurs de ce type en République tchèque, mais c’est le tout premier a être installé dans la capitale tchèque. Un litre de lait frais y coûte 20 couronnes, la bouteille en plastique en coûtant cinq de plus. Cette vente en direct s’avère beaucoup plus rentable pour les agriculteurs. A noter toutefois que le directeur du service d’hygiène Michael Vit a précisé qu’il s’agissait de lait non-pasteurisé et qu’il valait donc mieux le faire bouillir avant de le consommer.

Le site eBay désormais en tchèque

Le site de ventes aux enchères eBay, créé à l’origine par un Français, aura désormais une version tchèque. Celle-ci sera mise en ligne d’ici la fin mars. La société gestionnaire a décidé de lancer cette nouvelle version plus tôt que prévu même s’il le système de paiement PayPal, le plus utilisé par les clients du site, sera dans un premier temps encore en anglais. La version tchèque d’eBay proposera les mêmes applications que les autres versions du site.

Année Chopin : Daniel Barenboim pour la première fois à Prague mercredi

Dans le cadre de l’année Chopin qui célèbre le bicentenaire de la naissance du compositeur franco-polonais, le pianiste et grand chef d’orchestre argentin Daniel Barenboim donnera un récital de piano au Rudolfinum mercredi, date supposée de la naissance de Chopin. C’est la première fois que ce grand nom de la musique classique se produit à Prague. Daniel Barenboim est notamment connu pour son engagement pour la paix au Proche-Orient. Avec l’intellectuel américain d’origine palestinienne, Edward Saïd, il avait été à l’origine d’un grand projet de rapprochement israélo-palestinien par la musique, par l’intermédiaire de l’orchestre Diwan.

JO – Hockey sur glace : la République tchèque affronte la Lettonie pour une place en quarts de finale

Après sa défaite contre la Russie 4-2 dimanche, l’équipe nationale tchèque de hockey sur glace va retrouver les Lettons à Vancouver, une équipe dont les Tchèques ont été victorieux la semaine dernière. Les Tchèques les affronteront mardi à 19h heure locale, soit mercredi, 3h TU. Une victoire est indispensable pour les Tchèques dans ce match de barrage s’ils veulent accéder aux quarts de finale. En cas de victoire, la Finlande sera ensuite le prochain adversaire de la République tchèque.

Météo

Mercredi, jour de fête des Matěj selon le calendrier local, la météo restera variable, avec une alternance d’averses et d’éclaircies. Les températures diurnes oscilleront entre 4 et 8°C en plaine, pour les maximales.

23-02-2010