Infos du jour Infos

12-01-2010

Štefan Füle, le candidat tchèque au poste de commissaire européen en charge de l’Elargissement favorable à une adhésion de la Turquie à l’UE

Štefan Füle, le candidat tchèque au poste de commissaire européen en charge de l’Elargissement et de la politique de voisinage, a été auditionné par le Parlement européen, mardi, à Bruxelles. A cette occasion, Štefan Füle s’est prononcé contre l’idée d’offrir à la Turquie un simple partenariat privilégié au lieu d’une adhésion à l’Union européenne, comme le prônent certains pays comme la France. Interrogé par les députés européens, l’ancien ministre tchèque en charge des Affaires européennes a indiqué qu’il pouvait s’imaginer une Turquie un jour membre de l’UE, tout en précisant que c’était d’abord à la Turquie de remplir les critères d’adhésion. Egalement interrogé sur son passé communiste dans les années 1980, Štefan Füle a indiqué que son histoire était celle « de l’époque et du lieu où [il a] grandi ».

Partout dans le pays, les conditions climatiques continuent de provoquer des complications

Les importantes et incessantes chutes de neige de ces quatre derniers jours continuent de provoquer des complications dans les transports un peu partout dans le pays. Même si la neige s’est arrêtée de tomber, le travail de déblaiement des services des voieries a été rendu difficile, mardi, par les brouillards givrants qui se sont installés dans certaines régions. En Bohême de l’Ouest, des arbres tombés sous le poids de la neige continuent de bloquer des routes et encombrent certaines voies de chemins de fer. Dans la matinée, deux trains ont déraillé à Prague. Ces accidents n’ont toutefois pas fait de blessés mais ont entraîné d’importants retards. Pour les prochains jours, seules quelques faibles chutes de neige sont prévues.

La Russie au cœur des débats à Prague lors de la conférence sur la nouvelle conception stratégique de l’OTAN

La nouvelle conception stratégique de l’OTAN actuellement en cours de préparation devrait renforcer les garanties de sécurité pour les pays d’Europe centrale et orientale. C’est ce qu’ont déclaré le ministre des Affaires étrangères, Jan Kohout, et le sénateur Alexandr Vondra, ancien ministre en charge des Affaires européennes, mardi, à Prague, en ouverture de la conférence consacrée au sujet. Selon eux, l’OTAN devrait s’efforcer de maintenir l’équilibre entre ses missions à l’étranger et la défense traditionnelle de ses Etats membres. La position des pays d’Europe centrale relative à la conception et aux rapports avec la Russie a constitué le thème central. L’ancienne ministre américaine des Affaires étrangères Madeleine Albright, qui dirige le groupe d’experts travaillant à la préparation de cette nouvelle conception, était également présente. Elle a indiqué que l’OTAN se devait de rassurer ses membres sur le fait que le principe d’aide mutuelle en cas d’agression par un pays tiers resterait valable dans le nouveau document. Outre la question des relations entre l’OTAN et la Russie, la nouvelle conception entend également prendre en compte les dangers du terrorisme, les nouvelles menaces que sont les attaques cybernétiques, les conséquences en matière de sécurité des changements climatiques ou encore les approvisionnements d’énergie.

Les flux d’investissements directs étrangers en forte baisse en 2009

Les flux d’investissements directs étrangers (IDE) en République tchèque au cours des trois premiers trimestres 2009 ont baissé d’environ 60 % par rapport à la même période en 2008. Tandis que leur montant total s’élevait à 138,3 milliards de couronnes (5,3 milliards d’euros) à la fin du mois de septembre 2008, il n’était que de 56,5 milliards (2,1 milliards d’euros) en septembre 2009. Ces chiffres ressortent de l’analyse de l’évolution de l’économie du pays qui a été publiée, mardi, par le ministère de l’Industrie et du Commerce. La part de l’Allemagne, qui est l’investisseur le plus important en République tchèque, a notamment fortement baissé en passant de 52,1 % en juin à 36,7 % à la fin du troisième trimestre. La France s’est classée en troisième position, derrière l’Autriche (32,1 % du total des IDE en République tchèque).

Plus de 53 000 étrangers ont perdu leur emploi en République tchèque en 2009

Un peu plus de 53 000 ressortissants étrangers qui étaient employés légalement en République tchèque ont été licenciés en 2009. Tandis que le nombre de travailleurs étrangers avait toujours augmenté dans l’histoire de la République tchèque jusqu’en octobre 2008, il a ensuite diminué chaque mois. Cette tendance à la baisse est une conséquence de la crise économique. Rien qu’en décembre dernier, 6 500 personnes ont ainsi perdu leur travail. A la fin de l’année, 230 000 étrangers, parmi lesquels figurent 98 000 Slovaques et 57 000 Ukrainiens, étaient encore employés dans le pays. Ces chiffres ont été communiqués, mardi, par le ministère du Travail et des Affaires sociales.

865 euros : salaire moyen des enseignants tchèques en 2009

Le salaire mensuel brut moyen des enseignants tchèques s’est élevé à un peu plus de 22 500 couronnes (environ 865 euros) entre les mois de janvier et septembre de l’année dernière. Par rapport à 2008, il s’agissait d’une hausse d’un millier de couronnes (38 euros). Les chiffres, qui englobent l’ensemble du corps enseignant dans les écoles maternelles, primaires et secondaires, ont été communiqués, mardi, par l’Institut de l’information dans l’éducation (ÚIV). En comparaison, le salaire mensuel moyen en République tchèque s’est élevé à un peu plus de 23 000 couronnes (885 euros) au cours du troisième trimestre 2009. Malgré les restrictions budgétaires prévues en 2010 par le gouvernement et le montant en baisse du budget du ministère de l’Education, les montants des salaires des enseignants ne devraient pas être diminués cette année.

Moins de moyens pour les voyages à l’étranger des députés et sénateurs

La Chambre des députés et le Sénat tchèques disposeront cette année de moins de moyens financiers qu’en 2009 pour leurs voyages à l’étranger. Cette décision est liée non pas à des restrictions budgétaires mais plutôt à la tenue des élections législatives en mai prochain. Les voyages des députés, des sénateurs mais aussi d’autres politiques sont souvent la cible de critiques et considérés comme du gaspillage. Pour 2010, certaines commissions de la Chambre des députés ont toutefois déjà planifiée des visites de pays tels que le Pérou, le Vietnam, la Corée du Sud, le Tadjikistan ou certains Etats africains.

L’activiste tchèque pro-palestinienne arrêtée par la sécurité israélienne a été renvoyée à Prague

L’activiste tchèque pro-palestinienne qui avait été arrêtée à Ramallah en Cisjordanie dans la nuit de dimanche à lundi par les services de sécurité israéliens est arrivée à Prague mardi matin. Agée de 28 ans, Eva Nováková travaillait comme coordinatrice média pour l’organisation « mouvement de solidarité internationale » (ISM). Après avoir été interrogée, elle avait été escortée vers l’aéroport de Tel-Aviv. Les services de l’immigration israéliens ont invoqué le fait que son visa était périmé depuis le mois de septembre. Selon la jeune activiste et son avocat, l’expiration de son visa n’est cependant pas la raison de sa détention. C’est l’engagement politique de la jeune Tchèque qui aurait poussé les services israéliens à monter cette opération.

Le Centre cinématographique tchèque sera représenté pour la première fois au Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand

Le Centre cinématographique tchèque (ČFC), dont la mission est de faire la promotion du cinéma et de l’industrie cinématographique tchèques sur les marchés étrangers, sera présent en ce début d’année au 60e Festival international du film de Berlin, en février, mais aussi pour la première fois au 32e Festival et 25e Marché international du court-métrage à Clermont-Ferrand, qui se tiendra du 29 janvier au 6 février. A la Berlinale (11 au 21 février), le ČFC disposera d’un stand commun sous l’étiquette de « cinéma d’Europe centrale » avec d’autres institutions de Slovénie, Pologne et Slovaquie ». En Auvergne, le stand du ČFC présentera notamment le travail de l’Ecole supérieure de cinéma FAMU, ainsi que les programmes des festivals du film d’étudiant Fresh Film Fest et du cinéma d’animation Anifest. Au total, trente-quatre courts-métrages tchèques seront présentés au public français.

Météo

Le ciel reste couvert sur l’ensemble du territoire, mercredi, jour de la fête des Edita. Aucune importante chute de neige n’est prévue, seuls quelques flocons tomberont dans les parties nord-ouest et sud-est du pays. Les températures sont encore en légère baisse et varient entre -11° C et -7° C la nuit et entre -6° C et -2° C la journée.

12-01-2010