Infos du jour Infos

03-11-2009

Le président Václav Klaus a ratifié le Traité de Lisbonne

Le président de la République Václav Klaus a signé ce mardi à 15 heures le Traité de Lisbonne, peu après le verdict rendu par la Cour constitutionnelle qui l’avait jugé conforme à la Constitution du pays. Farouche opposant du document devant réformer les institutions européennes, Václav Klaus a annoncé à une conférence de presse télévisée avoir ratifié le document en accord avec le verdict de la Cour. Un verdict attendu et qu’il respecte même s’il est résolument opposé à son contenu, comme il l’a déclaré. Le président insiste en effet sur le fait qu’avec l’entrée en vigueur du traité, la République tchèque cessera d’être un Etat souverain. Nous rappellerons que vendredi dernier, Václav Klaus a fait savoir qu’il ne poserait plus de condition à la ratification, après avoir obtenu des dirigeants européens les garanties qu’il avait demandé, et au cas où le verdict de la Cour constitutionnelle ne l’empêcherait. La dérogation demandée par le président concerne la Charte des droits fondamentaux, et elle devrait empêcher, selon le président, la réouverture de la question des restitutions des biens des Allemands des Sudètes confisqués après la Seconde Guerre mondiale. La ratification du document à Prague était attendue par l’ensemble de l’Union européenne, car la République tchèque était le dernier Etat membre à ne pas avoir adopté le traité devant adapter le fonctionnement des institutions européennes à une Europe élargie à 27 Etats. Par sa signature, Václav Klaus a débloqué le débat sur le premier président stable de l’UE, sur le choix du futur ministre des affaires étrangères de l’Union et la nouvelle composition de la Commission européenne.

La Cour constitutionnelle : le Traité de Lisbonne est conforme à l’ordre constitutionnel tchèque

C’est ce mardi qu’est tombé le verdict de la Cour constitutionnelle tchèque sur la compatibilité du Traité de Lisbonne avec la loi fondamentale du pays. Le premier ministre Jan Fischer a salué le verdict levant le dernier obstacle à la ratification du document à Prague. Il se déclare prêt à apposer sa signature au bas du document et procéder aux autres formalités en sorte que le Traité de Lisbonne puisse entrer en vigueur à partir du mois de décembre. En accord avec les textes officiels, l’entrée en vigueur du traité est prévue le premier jour du mois qui suit le dépôt des instruments de ratification à Rome par l’Etat qui procède en dernier à cette formalité. Pour Jan Fischer, une grande priorité du gouvernement transitoire a été accomplie avec cette ratification qui a pris plus de deux ans en République tchèque.

A la Chambre des députés, les réactions à la ratification sont positives

Les réactions après la signature du Traité de Lisbonne par le président Václav Klaus ont été plutôt positives à la Chambre des députés : dans sa première réaction, le chef de l’ODS Mirek Topolánek a indiqué que ce jeu n’avait pas de vainqueur. Pour lui, le processus de ratification du traité qu’il a signé en tant que Premier ministre à Lisbonne, et qu’il a fait prévaloir en dépit de l’opposition de certains membres de son parti, a un goût quelque peu amer, suite aux délibérations de la Cour constitutionnelle, à l’attitude du président et d’une partie de l’ODS: un groupe de sénateurs eurosceptiques de l’ODS a saisi à deux reprises la Cour constitutionnelle à cause du document. Pour le président du ČSSD Jiří Paroubek, Václav Klaus a fait preuve d’une attitude réfléchie qui s’est avérée comme juste et il est bon que le président n’a pas tardé à ratifier le document. Le chef du Parti des Verts Ondřej Liška a apprécié la rapidité avec laquelle Václav Klaus a ratifié le Traité de Lisbonne, en le qualifiant de progrès énorme pour l’ensemble de l’Europe.

Trois sociétés en lice pour l'élargissement de la centrale nucléaire de Temelín

Trois sociétés participent à un appel d'offres pour l'élargissement de la centrale nucléaire de Temelín en Bohême du sud. Selon le directeur de la compagnie énergétique ČEZ, Martin Roman, il s'agit des sociétés suivantes: Westinghouse basée aux Etats-Unis, Atomstroïexport de Russie et Areva de France. Le vainqueur de l'appel d'offres ne sera pas connu avant l'an 2011. Le montant de cette commande géante concernant la construction des troisième et quatrième blocs de la centrale de Temelín, d'un bloc pour la centrale morave de Dukovany et de deux blocs à Jaslovské Bohunice en Slovaquie est évalué à 500 milliards de couronnes, quelque 19 milliards d'euros.

L’économie tchèque devrait donner des signes de reprise, d’après une nouvelle prévision de la Commission européenne

La Commission européenne a publié ses estimations de la croissance économique en République tchèque. Il en ressort que l’économie tchèque devrait donner des signes de reprise dès 2010 où la croissance devrait atteindre 0,8%. La prévision pour 2011 table sur une croissance de 2,3%. Or à la fin de cette année, la commission s‘attend à un recul de 4,8% du PIB. Sa prévision est en tout cas plus optimiste que celle du ministère tchèque des Finances qui table sur une contraction de 5% du PIB, à la fin de 2009.

Démission du chef de la police municipale de Plzeň

La nomination de Jiří Pospíšil nouveau doyen de la Faculté de droit l’Université de la Bohême de l’Ouest ayant son siège à Plzeň est une réaction suite au scandale qui a récemment éclaté à cette faculté : un vaste système de plagiat et de falsification de diplômes y fonctionnait depuis plusieurs années, sous la direction précédente. Au moins 400 personnes parmi lesquelles des politiciens, des maires, des policiers, n’auraient pas obtenu leur diplôme en bonne et due forme. Le premier à avoir renoncé à ses fonctions à cause du plagiat de sa thèse à la Faculté de Plzeň : le chef de la police municipale de cette ville, Luděk Hosman. Ce mardi, il a envoyé sa démission au conseiller municipal responsable de la sécurité, après avoir été suspendu de l’exercice de ses fonctions.

Création d’une commission d’enquête, suite au scandale de plagiat à la Faculté de droit de Plzeň

Une commission d’enquête de dix membres chargée d’enquêter sur l’affaire de plagiat et de falsification de diplômes à la Faculté de droit a été créée ce mardi à l’initiative du ČSSD. L'ODS a voté contre, considérant cette commission comme inutile. Le ČSSD a également invité le député ODS Marek Benda à renoncer à ses fonctions de président de la commission du droit constitutionnel suite aux soupçons autour de sa thèse de doctorat qu’il avait soutenue à la Faculté de droit de Plzeň. Le chef de l'ODS Mirek Topolánek a réagi en déclarant que l’affaire de titres académiques problématiques qui touche directement plusieurs membres de l’ODS est un problème moral grave et ceux qui avaient obtenu leur titre dans des conditions irrégulières devraient soit le rendre, soit soutenir une nouvelle fois leur thèse.

La Tchéquie apporte une aide humanitaire à l’Ukraine frappée d’une épidémie de grippe

D’après le ministre de l’Intérieur Martin Pecina, la République tchèque n’envisage pas, pour l’instant, de réduire ses contacts avec l’Ukraine à cause de l’épidémie de la grippe qui sévit dans ce pays. La Slovaquie, quant à elle, a fermé une partie de sa frontière orientale avec l'Ukraine. Selon les informations de l’agence ITAR-TASS, 255 000 Ukrainiens ont déjà contracté le virus et la grippe a fait 67 morts. Bien qu’il s’agisse dans la majorité des cas d’une épidémie de grippe saisonnière, l’Ukraine signale aussi une vingtaine de personnes qui sont mortes des suites de la grippe porcine. La Tchéquie va accorder à l’Ukraine une aide humanitaire à hauteur de 5 millions de couronnes. La région de Vysočina qui est depuis deux ans jumelée à l’Ukraine subcarpatique va envoyer dans cette région des médicaments anti-viraux d’une valeur de 200 000 couronnes.

Augmentation des paiements nationaux complémentaires aux agriculteurs

L’Etat versera aux agriculteurs des paiements nationaux complémentaires d’un montant de 6,3 milliards de couronnes : une information du porte-parole du ministère de l’Agriculture. Comparé à l’année précédente, les fermiers obtiendront de 700 millions de couronnes de plus. Les paiements directs peuvent être versés par les Etats ayant intégré l’Union européenne après l’an 2004. L’objectif est de les rapprocher des subventions dont bénéficient les anciens pays membres. La part la plus importante de ces paiements nationaux directs sera destinée au secteur végétal, devant les éleveurs de bétail et les producteurs de pommes de terre.

La 30e babybox vient d’ouvrir à Mělník

L’hôpital de Mělnik, ville de Bohême centrale, est le 30e à avoir installé un système pour accueillir en anonymat les bébés abandonnés. La première « babybox » qu’on on appelle ce système, a ouvert il y a 4 ans au Gyncentrum de Prague-Hloubětín. Depuis, sa technologie a beaucoup évolué. Un message SMS sur l’utilisation de la babybox est automatiquement envoyé à huit personnes responsables. A ce jour, le système a permis de sauver 26 nouveaux-nés abandonnés le plus souvent pour des raisons sociales par leur mère.

Météo

Ce mercredi, le ciel en Tchéquie sera couvert et il pleuvra par endroits. La météo a lancé une alerte au vent très fort atteignant jusqu’à 125 km/h qui pourrait frapper des chaînes de montagnes dans le nord de la Bohême et de la Moravie. Les températures diurnes s’échelonneront de 4 à 8 degrés. Nous fêterons tous les Karel /Charles/, selon le calendrier local.

03-11-2009