Infos du jour Infos

30-10-2009

Traité de Lisbonne: Václav Klaus ne posera plus de condition à la ratification

Le président tchèque Václav Klaus a annoncé vendredi dans un communiqué qu'il ne poserait plus de condition à la ratification du traité de Lisbonne, après que les dirigeants des pays de l'UE ont accepté d'accorder à la République tchèque la dérogation qu'elle demandait. « Je n'entends plus poser de conditions supplémentaires à la ratification du Traité de Lisbonne », a déclaré M. Klaus, dans un communiqué publié à Prague. « Je considère le résultat obtenu (jeudi lors du Conseil européen à Bruxelles) comme le maximum possible », a ajouté le chef de l'Etat. Comme celles déjà accordées à la Grande-Bretagne et à la Pologne, cette dérogation concerne la Charte des droits fondamentaux, document figurant en annexe au traité. Elle devrait empêcher, selon M. Klaus, toute restitution des biens des Allemands des Sudètes confisqués après la Seconde guerre mondiale.

Fischer : les citoyens tchèques ne seront pas lésés par la dérogation obtenue

Le Premier ministre Jan Fischer a défendu l’accord obtenu par la République tchèque à Bruxelles et a affirmé que les citoyens tchèques ne seront pas juridiquement « désavantagés » à cause de la dérogation à la Charte européenne des droits fondamentaux. Le chef du gouvernement a rejeté les critiques, venant notamment du Parti social-démocrate et des syndicats, selon lesquelles les droits sociaux des citoyens tchèques seront plus difficiles à défendre que les droits de citoyens d’autres Etats-membres. Selon Jan Fischer, la dérogation ne portera pas sur l’ensemble de la Charte.

La ratification reste suspendue à la décision de la Cour constitutionnelle

Il reste toutefois un obstacle en République tchèque pour le traité censé faire fonctionner l'Union européenne de manière plus efficace : le président ne pourra signer qu’une fois que le juge constitutionnel tchèque aura donner son accord. La Cour constitutionnelle tchèque doit encore se prononcer, sans doute le 3 novembre, sur un recours contre le texte déposé par des sénateurs proches de M. Klaus.

Prague révise à la baisse sa prévision de croissance 2009

Le ministère tchèque des Finances a annoncé jeudi à Prague avoir révisé à la baisse sa prévision de croissance pour 2009, en déclarant s'attendre désormais à un recul de 5% du PIB et à une légère croissance de 0,3% en 2010. Dans sa prévision précédente publiée fin juillet, le ministère tablait sur une contraction de 4,3% du PIB sur l'exercice 2009. « L'économie devrait donner des signes de reprise aux troisième et quatrième trimestres de cette année. Le PIB réel pour toute l'année devrait pourtant reculer de 5%, à cause des résultats du premier trimestre », indique le communiqué du ministère.

Nucléaire : fin de l'appel d'offres sur Temelín

Un consortium formé par le tchèque Skoda JS et les sociétés russes Atomstroïexport et Hydropress a déposé un dossier pour la construction de deux nouveaux réacteurs de la centrale nucléaire de Temelin en République tchèque. Areva a également confirmé vendredi sa participation à cet appel d'offres pour la construction de cinq réacteurs nucléaires en Europe pour l'entreprise tchèque CEZ. Westinghouse Electric Company, une société basée aux Etats-Unis et détenue par le japonais Toshiba, a également confirmé sa participation. La date butoir pour la présentation des premières manifestations d'intérêt pour ce projet, d'une valeur de près de 30 milliards de dollars, était fixée à ce vendredi à 12h00.

Cote de popularité record pour Jan Fischer

D'après un sondage réalisé au mois d'octobre par l'agence STEM, le Premier ministre Jan Fischer, chef du gouvernement de transition, est de loin le responsable politique le plus populaire du pays. 79% des personnes interrogées ont déclaré lui faire confiance. Le président Klaus, pendant longtemps en première place de ce genre d'enquêtes d'opinion, est deuxième de ce classement, à 18 points de Jan Fischer et devant le président de la Cour constitutionnelle, Pavel Rychetský.

Václav Klaus aux Etats-Unis début novembre

Le président Václav Klaus effectuera du 4 au 7 novembre une visite aux Etats-Unis. Au cours de cette visite de travail à Washington, il sera reçu par le vice-président américain Joe Biden. A l'ambassade tchèque, il participera à une réception organisée à l'occasion du 20ème anniversaire de la chute du régime communiste, ainsi qu'à deux conférences, dont l'une sera consacrée aux questions climatiques.

Foot : Décès de l'ancien international František Veselý

František Veselý, ancien attaquant du Slavia Prague et de l'équipe de Tchécoslovaquie championne d'Europe 1976, est décédé d'un arrêt cardiaque, à l'âge de 65 ans. František Veselý, qui totalise 34 sélections entre 1965 et 1977, a notamment participé à la Coupe du monde 1970 au Mexique et à l'Euro-1976 en Yougoslavie, où il a largement contribué à la victoire de la sélection tchécoslovaque. Le joueur a disputé 920 matches sous le maillot du Slavia Prague, dont 404 en championnat national, un record dans l'histoire du club. Figure emblématique du club, il a porté les couleurs du Slavia Prague de 1965-1980 avant de partir au Rapid Vienne en Autriche.

Hockey : le gardien de but tchèque Dominik Hasek incertain pour les JO

Le gardien de but tchèque de hockey sur glace Dominik Hašek, 44 ans, a admis dans la presse pragoise qu'il était hautement incertain pour les JO d'hiver 2010, du 12 au 28 février à Vancouver, à cause d'une blessure musculaire. "Avec cette blessure, ma chance de participer aux JO-2010 est assez faible", a reconnu Hašek, champion olympique de Nagano (1998), qui évolue à Pardubice (1re div. tchèque), après une vingtaine de saisons passées dans la Ligue nord-américaine (LNH). Touché à la cuisse dimanche lors d'un match de championnat à Ceske Budejovice, Hasek restera indisponible pour trois à six semaines.

Météo

Le temps sera variable ce week-end en République tchèque, avec des nauges mais aussi des éclaircies. Températures maximales comprises entre 4°C et 8°C.

30-10-2009