Infos du jour Infos

26-10-2009

Le gouvernement met fin à la privatisation de CSA

Sur recommandation du Ministre des finances Edouard Janota, le gouvernement a pris la décision de ne pas vendre la compagnie aérienne Czech Airlines au consortium Unimex-Travel Service. La privatisation de CSA s’arrête donc, et le gouvernement gardera 92% du capital de la société, a annoncé le premier ministre Jan Fischer lors d’une conférence de presse ce lundi 26 octobre. Selon Edouard Janota, l’offre d’Unimex-Travel Serivce comprenait un certain nombre de conditions qui n’étaient pas acceptables. Le consortium avait en effet offert un milliards de couronnes, dont le paiement devait être échelonné sur plusieurs années. Pour le ministre des finances, l’Etat encourrait le risque de ne pas recevoir la totalité des paiements. Autre condition, le capital de CSA devait être positif au moment du premier paiement ; le déficit budgétaire de la compagnie s’élevant à 1,2 milliards de couronnes en août dernier, le solde de la privatisation risquait d’être négatif pour l'Etat tchèque.

Jan Fischer veut trouver un accord avec les partis politiques sur le futur euro-commissaire tchèque

Lors d’une conférence de presse, le premier ministre Jan Fischer a réaffirmé son objectif de trouver un consensus avec l’ensemble des partis parlementaires pour désigner un seul candidat tchèque au poste de commissaire européen. Il a fait savoir que le gouvernement choisirait seul si les partis ne parvenaient pas à se mettre d’accord. Néanmoins, il a rejeté les spéculations selon lesquelles le candidat du gouvernement serait Marek Mora, l’actuel vice-Ministre des Affaires européennes de Stefan Füle. Les rencontres à ce sujet étaient à priori programmées pour la semaine prochaine mais Jan Fischer aurait été encouragé par Bruxelles à lancer le processus, puisque des négociations sur les noms et les portefeuilles des futurs candidats ont déjà commencé de manière informelle.

Lisbonne : les décrets Benes ne seront pas mentionnés dans la dérogation que réclame V. Klaus

Le Ministre des Affaires européennes Stefan Füle a déclaré lundi 26 octobre que les décrets Beneš ne seront pas mentionnés dans la Charte des Droits fondamentaux pour laquelle le président tchèque demande une dérogation avant d’apposer sa signature sur le Traité de Lisbonne. Dans la journée, la Hongrie avait fait savoir qu’elle s’opposerait à la demande de dérogation du président tchèque si les décrets étaient explicitement cités dans le texte. Füle a ainsi annoncé qu’il n’y avait pas de référence concrète à une partie de la législation tchèque dans la proposition. Vraisemblablement, la forme de la dérogation sera un rajout du nom de la République tchèque entre deux virgules, de la même façon que sont établies les dérogations obtenues par la Grande-Bretagne et par la Pologne

Top 09 affirme son europhilie

Le parti de l’ancien ministre des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg Top 09 a publié lundi 26 octobre sur son site internet un appel pro-européen auxquel il invite les citoyens à adhérer en apposant leur signature. Déjà la semaine dernière, Schwarzenberg avait fait savoir que son parti préparait une proposition de loi permettant de changer la constitution tchèque au cas où le président Klaus ne voudrait pas signer le Traité de Lisbonne. « Je crains que l’Europe ne parvienne plus à nous comprendre. Nous sommes nombreux à croire qu’il est dans notre intérêt que l’Europe ait assez de force dans le monde globalisé et qu’elle parle d’une seule voix. Tout comme il est important que la République tchèque soit un partenaire respecté et loyal en Europe », a écrit l’ex-ministre. Il rappelle aussi que les Tchèques ont retrouvé la liberté il y a 20 ans et que nombre d’entre eux désirait ce « retour à l’Europe ». L’appel a recueilli environ 250 signatures lundi après-midi.

Manifestation « d’ours polaires » devant le château contre les opinions de Klaus sur le réchauffement climatique

Plusieurs dizaines de manifestants déguisés en ours polaires ont manifesté ce lundi 26 octobre devant le château, siège de la présidence de la République. Les manifestants contestent les opinions du président tchèque qui parle de « mythe et d’hystérie du réchauffement climatique » qui constitue, selon lui, une plus grande menace contre la liberté et la prospérité. Les manifestants ont lancé une pétition et ils préparent une série de manifestations dans plusieurs villes de République tchèque dans les jours à venir.

La Ministre de la Santé veut limiter les médicaments utilisés pour la fabrication de pervitine

Le bureau des données personnelles (ÚOOÚ) a ordonné la semaine dernière de détruire les données sur les patients recueillies par l’Institut d’Etat pour le contrôle des drogues, dont le recensement était illégal. « De façon insensée, la protection des données personnelles a gagné sur la protection de la santé humaine », a déclaré la Ministre. Elle prépare ainsi un nouveau projet de loi pour contrôler la vente de médicaments contenant de la pseudo-éphédrine, une substance utilisée dans la fabrication de pervitine, une drogue assez répandue en République tchèque. Depuis le 1er mai 2009, les médicaments contre la grippe contenant de la pseudo-éphédrine ne pouvaient être vendus qu’en petite quantité et sur présentation d’une carte d’assurance médicale et d’une pièce d’identité. D’après l’Institut d’Etat pour le contrôle des drogues, plus de 70% de ces médicaments vendus depuis mai dernier ont été utilisés à bon escient. Les députés des trois principaux partis politiques ont déposé vendredi dernier une proposition pour que les médicaments contenant de la pseudo-éphédrine ne soient délivrés que sur ordonnance.

Une amende de plusieurs centaines de milliers de couronnes pour la société Incheba

La société Incheba, qui est la locataire du palais industriel du parc des expositions (Výstaviště) dont l’aile gauche a brulé dans un incendie en octobre 2008 est appelé à payer par les pompiers de la ville de Prague une amende de plusieurs centaines de milliers couronnes. Les pompiers avaient lancé une procédure administrative pour violation des obligations découlant de la réglementation relative à la protection incendie La porte-parole des pompiers de la ville de Prague, Pavlína Adamcová, a déclaré que la société Incheba avait fait appel après avoir été informée du montant de l’amende. Le porte-parole d’Incheba, Radovan Ježovič, a fait savoir qu’elle s’élève autour de 200 000 couronnes, montant que la société trouve « injustifié ». La ville de Prague devrait lancer un concours d’architecture pour la reconstruction du palais. Le coût des travaux devraient s’élever à 1,5 milliards de couronnes.

L’écrivain Peter Handke lauréat du prix Franz Kafka

C’est à l’écrivain autrichien Peter Handke que sera remis, ce lundi à Prague, le Prix Franz Kafka. Le prix est décerné depuis 2001 annuellement par l’association Franz Kafka aux auteurs dont l’oeuvre est exceptionnelle par ses qualités et s’adresse aux lecteurs d' origines, de nationalités et de cultures les plus diverses. Le romancier, poète et dramaturge Peter Handke s’est fait connaître déjà dans les années 1960 par ses pièces de théâtre expérimentales. Les thèmes principaux de ses œuvres sont les problèmes de la communication et de la langue et les questions existentielles.

Un tableau de Kupka vendu à Paris pour 129 millions de couronnes

Un tableau du peintre, graphiste et illustrateur tchèque František Kupka a été vendu pendant la Foire internationale d’art contemporain de Paris, qui se tenait du 22 au 25 octobre, pour la somme de 129 millions de couronnes. Le directeur de la galerie Louis Carré, Patrick Borgers, a fait savoir au journal Le Monde que l’acheteur est un collectionneur tchèque. Le tableau de Kupka fait partie des œuvres vendues les plus chères lors de cette foire, aux côtés d’un Mondrian et d’un Picasso. La vente des tableaux de ces trois artistes représente 60 à 70 millions de dollars.

Météo

Mardi 27 octobre, le temps sera variable sur l’ensemble du pays, avec des pluies plus abondantes sur le nord de la Bohême et des éclaircies sur le reste du territoire. Les températures maximales se situeront entre 9 et 13°C. Le calendrier local met à l’honneur deux prénoms, Šarlota, ou Charlotte en français, et Zoé.

26-10-2009