Infos du jour Infos

12-12-2008

Sommet de Bruxelles : pour Mirek Topolánek, le Traité de Lisbonne pourrait être adopté avant la fin 2009

La République tchèque se félicite de certaines exemptions atteintes au sommet de Bruxelles. Celles-ci lui permettraient de voir augmenter le prix de l’électricité moins que prévu. Lors du sommet des Vingt-Sept à Bruxelles, le premier ministre tchèque Mirek Topolánek a en outre déclaré que le Traité de Lisbonne pourrait être adopté d'ici à la fin 2009. Les Vingt-Sept se sont finalement mis d'accord pour conserver tous les commissaires européens des différents pays. Jeudi, l’Irlande, dont les citoyens ont rejeté le Traité par référendum, s’est dite prête à organiser une nouvelle consultation populaire d’ici novembre 2009, en échange de certaines garanties, dont celle de garder « son » commissaire européen. Le premier ministre tchèque avait estimé que tous les pays devraient conserver leur commissaire si l’Irlande le pouvait, alors que le Traité de Lisbonne prévoyait une diminution du tiers de ces commissaires. La RT s’apprête à prendre la tête de l’UE à partir de janvier 2009. Avec l’Irlande, elle est le seul pays à n’avoir pas encore ratifié le Traité de Lisbonne.

Václav Klaus contre la décision de l’UE

Le président de la république Vaclav Klaus refuse l’accord des Vingt-sept sur le maintien du nombre de commissaires pour chaque Etat, jusqu’à l’an 2014. Cet accord pourrait contribuer à ce que les Irlandais disent oui lors du prochain référendum au Traité de Lisbonne. Lors d’une rencontre avec des businessmen, ce vendredi, Vaclav Klaus a saisi une nouvelle fois l’occasion pour critiquer le Traité qui, selon ses paroles, « réduira la souveraineté de chaque Etat européen ». D’après ses paroles le Traité de Lisbonne ne constitue que l’une des alternatives en ce qui concerne l’organisation et le fonctionnement de l’Union européenne.

Les priorités tchèques dans le domaine du droit

Le ministre de la Justice Jiří Pospíšil a présenté à une délégation du Parlement européen en visite à Prague les priorités tchèques pour sa présidence de l’Union européenne, dans le domaine du droit. La Tchéquie veut notamment promouvoir le développement de la justice électronique et la simplification de la procédure de succession dans des cas transfrontaliers. Selon le chef de la délégation, KlausHeiner Lehne, la présidence tchèque est très bien préparée.

Spéculations autour des remaniements au sein du cabinet

C’est probablement mardi prochain que le premier ministre Mirek Topolánek mettra fin aux spéculations autour des remaniements au sein de son cabinet qui sont largement développés dans les médias. C'est effectivement le jour de la dernière réunion ministérielle de cette année, avant le commencement de la présidence tchèque, que les noms des ministres sortants pourraient être annoncés. Beaucoup estiment cependant que des remaniements radicaux ne sont pas à attendre.

C-17 Globemaster

La République tchèque ne participera pas à l’achat commun de trois avions C-17 Globemaster par certains des pays de l’Alliance atlantique. Le ministère de la Défense a pris cette décision à l’issue des délibérations qui ont commencé en août 2006. La semaine prochaine, le ministre de la Défense Vlasta Parkanová soumettra le rapport en question au cabinet.

Soutien de la petite entreprise

Le Sénat soutient le document qui se propose de favoriser la petite entreprise et qui se présente comme un des éléments de la stratégie de Lisbonne. Celle-ci a pour ambition d’encourager la compétitivité et de motiver les jeunes à l’entreprise. Selon le ministre de la Culture Václav Jehlička qui a présenté le document à la Chambre haute, il s’agit d’une disposition que la Commission européenne recommande aux pays membres. Selon certains sénateurs, ce document répond à une des priorités de la présidence tchèque du Conseil de l’Union européenne.

Mgdalena Kožená chante à Prague Juliette de Martinů

C’est en première mondiale, au Rudolfinum à Prague, qu'on été joués, jeudi soir, les Trois fragments extraits de l’opéra Juliette du compositeur Bohuslav Martinů. C’est le chef d’orchestre Sir Charles Mackerras, grand propagateur de la musique tchèque à l’étranger, qui a dirigeré la Philharmonie tchèque. La mezzosoprano Magdalena Kožená était accompagnée par le ténor australien Steve Davislim. Ce concert sera à nouveau donné ce vendredi soir. Ils inaugurent le projet Martinů Revisited qui s’attachera à faire découvrir ou redécouvrir Bohuslav Martinů jusqu’en 2010, à l’occasion du 50e anniversaire de sa disparition en 2009.

Alfred Schnittke en première tchèque

Deux œuvres monumentales d’Alfred Schittke seront présentées en première tchèque. L’orchestre de chambre Berg les exécutera au Palais Lichtenstein le lundi 15 décembre. Ce sera le dernier concert de l’année pour le jeune orchestre qui en est à sa huitième saison et qui a pour ambition de présenter des œuvres de compositeurs étrangers et du pays moins connus. Martin Schnittke, compositeur russo-allemand d’origine juive est un bel exemple de ces tendances.

Succès du skieur Kryštof Krýzl

Le skieur tchèque Kryštof Krýzl s’est classé neuvième en super-combiné de la Coupe du monde à Val d’Isère. C’est un joli succès pour ce jeune skieur tchèque et le meilleur résultat qu’il ait jamais remporté dans la Coupe du monde. Martin Vráblik a occupé la 23ème position, tandis que deux autres Tchèques, Filip Trejbal et Petr Záhrobský. ne se sont pas qualifiés pour la deuxième manche.

Météo

Ce samedi, jour de fête des Lucie, selon le calendrier local, le ciel restera couvert et il pleuvra en plaine et neigera en montagne, notamment dans le nord du pays. Les températures diurnes s’échelonneront de 2 à 6 degrés. Des éclarcies pourront apparaître dimanche.

12-12-2008