Infos du jour Infos

11-12-2008

Mirek Topolánek contre l’idée d’abaisser le nombre d’eurocommissaires

A Bruxelles, pour assister au sommet des Vingt-Sept, le premier ministre Mirek Topolánek a rejeté le projet, inscrit dans le Traité de Lisbonne, de diminuer d’un tiers le nombre d’eurocommissaires. L’Irlande, dont les citoyens ont rejeté le Traité par référendum, s’est dite prête à organiser une nouvelle consultation populaire d’ici novembre 2009, en échange de certaines garanties, dont celle de garder « son » commissaire européen. Le premier ministre tchèque a estimé que tous les pays devraient conserver leur commissaire si l’Irlande le peut. La RT s’apprête à prendre la tête de l’UE à partir de janvier 2009. Avec l’Irlande, elle est le seul pays à n’avoir pas encore ratifié le Traité de Lisbonne.

Prague pourrait accueillir le premier sommet UE-Pakistan

Prague pourrait accueillir le premier sommet UE-Pakistan, une déclaration du Premier ministre Mirek Topolanek avant le début du sommet des Vingt-Sept qui s’est ouvert ce jeudi à Bruxelles. Il a expliqué que le Premier ministre pakistanais l’avait appelé en prévision de la future présidence tchèque de l’UE à partir du 1er janvier 2009, lui demandant de s’occuper des problèmes apparus à la suite des récents attentats de Bombay. Mais ce sommet ne serait pas le seul événement de ce genre que Prague souhaiterai accueillir. La diplomatie tchèque s’efforce d’organiser une rencontre entre les Vingt-Sept et le nouveau président américain élu, Barack Obama. Celle-ci pourrait se dérouler en avril, mais d’après Mirek Topolanek rien n’est encore sûr.

Michal Pohanka renonce à son mandat de député

Le député tchèque Michal Pohanka a renoncé à son mandat. Il a annoncé sa décision dans une lettre adressée au président de la Chambre des députés Miloslav Vlcek. Il sera remplacé dans la Chambre par Irena Kočí de la ville de Moravský Krumlov. Michal Pohanka a été élu à la Chambre en tant que membre de la Social-démocratie tchèque qui allait devenir formation principale de l'opposition. Michal Pohanka a décidé cependant de soutenir la coalition gouvernementale et s'est fait accuser de "désertion". Son départ et son remplacement dans la Chambre par une députée social-démocrate pourrait changer dans une certaine mesure le rapport des forces entre la coalition et l'opposition. Selon le chef de la Social-démocratie Jiří Paroubek, le gouvernement de Mirek Topolanek est aujourd'hui un gouvernement minoritaire.

Le Prix Alice Garrigue Masaryk décerné à Igor Blaževič

Mercredi, à l’occasion de la 60e Journée internationale des droits de l’Homme, l’ambassadeur américain à Prague Richard Graber a remis le Prix Alice Garrigue Masaryk à Igor Blaževič de l’ONG People In Need. Igor Blaževič est notamment le directeur du festival One World dédié aux droits de l’Homme. Le Prix Alice Garrigue Masaryk est remis par l’ambassade américaine depuis 2004 aux personnalités qui ont contribué au développement des droits de l’Homme en RT. Le prix porte le nom de la fille de Tomas Garrigue Masaryk, premier président de la Tchécoslovaquie. Elle fut également la fondatrice de la Croix Rouge tchécoslovaque.

Natalité toujours en hausse en République tchèque

Le nombre de naissances continue d’augmenter en RT : d’après le Bureau des statistiques, pendant les trois premiers trimestres de l’année 2008, 91 300 enfants sont nés, soit 4 900 de plus que l’année précédente pendant la même période. La population tchèque a augmenté de 65 000 personnes, passant à un total de 10, 446 millions, également grâce à l’arrivée d’émigrés (51 400). La mortalité infantile reste très faible en RT, la classant parmi les pays au plus faible taux de décès. Entre janvier et septembre, 261 nourrissons sont décédés, soit trois de moins que l’année passée.

D’après Hans-Gert Pöttering, la restranscription de la dispute entre Klaus et les eurodéputés est inexacte

D’après le président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering la restranscription de la récente dispute entre Vaclav Klaus et les eurodéputés est incomplète et inexacte. Celle-ci avait été mise en ligne sur le site du Château de Prague. Il y a une semaine, le chef des Verts européens, Daniel Cohn-Bendit, avait dit à Vaclav Klaus que ses opinions sur le traité de Lisbonne « ne l’intéressaient pas » et qu’il allait devoir signer la ratification si le Parlement tchèque l’approuvait. Ce que le président tchèque n’avait pas apprécié. Pour Hans-Gert Pöttering s’est dit ébahi que la rencontre ait pu être enregistrée. Le Château de Prague dément que la retranscription soit fausse. Hans-Gert Pöttering a à nouveau pressé la RT de ratifier le Traité de Lisbonne, ce jeudi, à Bruxelles où se déroule le sommet des Vingt-Sept.

Le « blob » de Kaplicky ne s’élèvera pas sur la colline de Letna

Le projet de bibliothèque nationale de l’architecte britannique d’origine tchèque Jan Kaplicky semble être définitivement enterré. Le bâtiment surnommé le « blob » ou la « pieuvre » ne s’élévera pas sur la colline de Letna, à Prague, comme prévu. Un conseiller municipal a tenté un ultime recours en vain. Le projet de la bibliothèque a été largement controversé depuis le concours chargé de décider de la future apparence de la Bibliothèque nationale. En lieu et place de l’emplacement du bâtiment, c’est un parc qui devrait être aménagé.

Radar US : l’opposition veut tenter un examen par la Cour Constitutionnelle

Le parti social-démocrate tchèque va essayer en février de faire examiner les traités sur l’implantation d’une base radar américaine en RT par la Cour Constitutionnelle. Tout comme dans le cas du Traité de Lisbonne examiné par la Cour, l’opposition souhaiterait que celle-ci analyse la consitutionnalité des accords signés entre les Etats-Unis et la RT. C’est lors de cette session de la Chambre des Députés de février que ceux-ci ainsi que le Traité de Lisbonne doivent être conjointement débattu. Le CSSD est opposé à l’implantation de la base radar. D’après un récent sondage réalisé en novembre par la société Factum Invenio, 55 % de la population est opposée à l’installation de la base radar américaine sur le sol tchèque. D’après ce sondage, si un référendum était organisé sur ce sujet ainsi que sur le Traité de Lisbonne, aucun ne serait adopté.

Libertas pourrait présenter sa candidature au Parlement européen en RT aussi

Le mouvement anti-Traité de Lisbonne de l’Irlandais Declan Ganley, Libertas va se porter candidat aux élections du Parlement européen l’an prochain. Le mouvement entend se porter candidat dans plusieurs Etats membres dont la RT. Le chef de file de ce mouvement a récemment rencontré le président tchèque Vaclav Klaus, également opposé au Traité. D’après Ganley, les prochaines élections seront un référendum sur la forme que doit prendre à l’avenir l’UE. Pour lui, comme pour le président tchèque, l’UE souffrirait d’un déficit de démocratie dont le Traité de Lisbonne serait l’illustration.

Martinů Revisited : première mondiale des Trois fragments

C’est en première mondiale, au Rudolfinum à Prague, que seront joués, ce jeudi et vendredi soirs, les Trois fragments extraits de l’opéra Juliette du compositeur Bohuslav Martinů. C’est le chef d’orchestre Sir Charles Mackerras, grand propagateur de la musique tchèque à l’étranger, qui dirigera la Philharmonie tchèque. La mezzosoprano Magdalena Kožená sera accompagnée par le tenor australien Steve Davislim. Ces concerts inaugurent le projet Martinů Revisited qui s’attachera à faire découvrir ou redécouvrir Bohuslav Martinů jusqu’en 2010, à l’occasion du 50e anniversaire de sa disparition en 2009.

Météo

Vendredi, jour de fête des Simona, le ciel restera couvert et il pleuvra en plaine et neigera en montagne. Les températures diurnes s’échelonneront de 2 à 6 degrés.

11-12-2008